Max Uhle


Max Uhle

Max Uhle, de son nom complet Friedrich Maximilian Uhle Lorenz, (Dresde, 25 mars 1856 - 11 mai 1944) est un archéologue allemand, considéré avec Julio Tello comme le père de l'archéologie péruvienne.

Biographie

Après des études de philosophe et une spécialisation en linguistique, il devient en 1888 assistant au musée de Berlin, où il s'intéresse aux collections archéologiques sud-américaines. Il est nommé Secrétaire assistant du 8e Congrès International des Américanistes (Berlin, 1888).

En 1892, il est chargé d'une mission d'études en Amérique du Sud sur la diffusion de la culture quechua et l'effondrement de l'empire Inca. Il arrive à Buenos Aires, puis se rend à Cusco, et entreprend d'étudier les sites archéologiques de Bolivie et du Pérou entre 1892 et 1893. Un autre voyage en 1896, pour l'Université de Pennsylvanie, le mène de Lima à la Bolivie, où il étudie la langue des indiens Uros. Il explore également le site de Pachacamac, proche de Lima, où une stèle en sa mémoire a été érigée par le président de la RFA Heinrich Lübke, lors de sa visite au Pérou en 1964.

Sa réputation grandissant, Max Uhle effectue en 1898 et 1899 une série de fouilles dans le Nord du Pérou, parrainé par l'Université de Californie. Il explore les huaca du soleil et de la Lune, représentatifs d'une culture distincte de la culture Chimu ou des autres cultures pré-colombiennes : la culture Moche, sur laquelle il publie un article en 1901. Il explore également le sud et la côte du pays, avant de donner des cours à l'université de Californie en 1902 et 1903.

D'autres fouilles dans le sud, en 1905, favorisent la création du Musée d'Histoire National du Pérou, lié à l'Institut Historique du Pérou. Le Musée est créé par un décret suprême du président José Pardo y Barreda, le 6 mai 1905 et est inauguré le 28 juillet 1906, jour de la fête nationale du Pérou, sous la direction de Max Uhle.

Par la suite, il se livre à de nouvelles fouilles, est invité au Chili ou en Équateur, avant de rentrer à Berlin en 1933. Il reçoit de nombreuses marques de distinction pour son travail, qui en fait le père de l'archéologie péruvienne.

Il retourne au Pérou en 1940, alors que ce pays déclare la guerre à l'Allemagne. Il y meurt en mai 1944.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Max Uhle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Max Uhle — Friedrich Max Uhle (* 25. März 1856 in Dresden; † 11. Mai 1944 in Loben) gilt als „Vater der Archäologie in Südamerika“ und „Begründer der Andenarchäologie“, da er in mehr als 40 Jahren seines Forscherlebens in Südamerika in zahlreichen… …   Deutsch Wikipedia

  • Max Uhle — Max Uhle. Friedrich Maximiliano Uhle Lorenz (* Dresde, 25 de marzo de 1856 Loben, 11 de mayo de 1944) fue un arqueólogo alemán, cuyos trabajos, a comienzos del siglo XX, tuvieron un gran impacto en el desarrollo de la arqueología en Sudamérica …   Wikipedia Español

  • Max Uhle — Max Uhle. Max Uhle (1856 1944) was a German archaeologist, whose work in Peru, Chile, Ecuador and Bolivia at the turn of the Twentieth Century had a significant impact on the practice of archaeology of South America. Uhle was born in Dresden,… …   Wikipedia

  • Friedrich Max Uhle — (* 25. März 1856 in Dresden; † 11. Mai 1944 in Loben) gilt als „Vater der Archäologie in Südamerika“ und „Begründer der Andenarchäologie“, da er in mehr als 40 Jahren seines Forscherlebens in Südamerika in zahlreichen Ausgrabungen in Argentinien …   Deutsch Wikipedia

  • Uhle — ist der Nachname folgender Personen: August Georg Uhle (1737–1804), deutscher lutherischer Theologe und Generalsuperintendent Claudia Uhle (* 1976), deutsche Musikerin Franz Uhle Wettler (* 1927), Generalleutnant a. D. der Bundeswehr George Uhle… …   Deutsch Wikipedia

  • Max Barthel — (Pseudonyme: Konrad Uhle, Otto Laurin); * 17. November 1893 in Dresden Loschwitz; † 17. Juni 1975 in Waldbröl) gehörte zusammen mit Heinrich Lersch und Karl Bröger im ersten Drittel des 20. Jahrhunderts mit kommunistischer und später… …   Deutsch Wikipedia

  • Uhle — Uhle,   Max, Archäologe, * Dresden 25. 3. 1856, ✝ Loben (Oberschlesien) 11. 5. 1944; war an verschiedenen Universitäten im Ausland tätig, ab 1933 Professor für andine Archäologie der Universität Berlin; führte erste wissenschaftliche Grabungen in …   Universal-Lexikon

  • Max Breunig — Personal information Date of birth November 12, 1888(1888 11 12) Place of birth …   Wikipedia

  • Max Reichpietsch — Erinnerung an Max Reichpietsch und den Matrosenaufstand (DDR Briefmarke von 1967) Max Reichpietsch (* 24. Oktober 1894 in Berlin Charlottenburg; † 5. September 1917 bei Köln Wahn) war 1917 einer der Organisatoren der Antikriegsbewegung in der… …   Deutsch Wikipedia

  • Father of Andean Archeology — Max Uhle …   Eponyms, nicknames, and geographical games


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.