Max Reger


Max Reger
Max Reger
Max Reger, carte postale (1910)
Max Reger, carte postale (1910)

Nom de naissance Johann Baptist Joseph Maximilian Reger
Naissance 19 mars 1873
Brand, Drapeau d'Allemagne Allemagne
Décès 11 mai 1916
Leipzig, Drapeau d'Allemagne Allemagne
Activité principale compositeur, chef d'orchestre, pianiste, organiste

Max Reger est un compositeur, chef d'orchestre, pianiste, organiste et professeur de musique allemand, né à Brand en Bavière le 19 mars 1873 et mort à Leipzig le 11 mai 1916.

Sommaire

Biographie

Max Reger reçoit d'abord l'enseignement de son père pour le piano, les instruments à corde et surtout l'orgue, qu’il étudiera plus profondément avec Adalbert Lindner. Il entre ensuite à l'école normale de musique. Il étudie à Munich et à Wiesbaden sous la direction d'Hugo Riemann.

Reger a été pianiste, organiste, professeur de ces instruments, professeur de composition au conservatoire de Leipzig et surtout compositeur. Il reste dans la tradition romantique tout en poussant la tonalité assez loin. Il a beaucoup écrit pour orchestre de chambre, cependant on lui doit quelques pièces pour orchestre telles que les poèmes symphoniques sur les toiles d’Arnold Böcklin.

Max Reger demeure un compositeur très apprécié dans la culture germanique. Arnold Schönberg arrangea sa Suite Romantique en 1912. Il était l'un des compositeurs préférés d’Arthur Honegger dans sa jeunesse.

Compositions

Orgue Seul (avec opus)

  • Trois Pièces d'Orgue op. 7 (1892):
    • Prélude et Fugue Do majeur
    • Fantaisie sur 'Te Deum laudamus'
    • Fugue ré mineur
Franz Nölken: Max Reger au travail. Huile sur toile, 1913
  • Suite mi mineur op. 16 (1892):
    • Introduction et Fugue
    • Adagio assai
    • Intermezzo
    • Trio
    • Passacaille
  • Fantaisie sur le choral 'Ein feste Burg ist unser Gott' op. 27 (1898)
  • Fantaisie et Fugue do mineur op. 29 (1898)
  • Fantaisie sur le choral 'Freu dich sehr, o meine Seele' op. 30 (1898)
  • Première Sonate fa dièse mineur op. 33 (1899)
  • Deux Choral Fantaisies op. 40 (1899):
    • No. 1 Wie schön leucht' uns der Morgenstern
    • No. 2 Straf' mich nicht in deinem Zorn
  • Fantaisie et Fugue sur BACH op. 46 (1900)
  • Six Trios op. 47 (1900):
    • Canon
    • Gigue
    • Canzonetta
    • Scherzo
    • Siciliano
    • Fugue
  • Trois Choral Fantaisies op. 52 (1900):
    • No. 1 Alle Menschen müssen sterben
    • No. 2 Wachet auf, ruft uns die Stimme
    • No. 3 Halleluja, Gott zu loben
  • Cinq Préludes et Fugues Faciles op. 56 (1901)
  • Fantaisie et Fugue Symphonique op. 57 (1901)
  • Douze Pièces op. 59 (1901)
  • Deuxième Sonate ré mineur op. 60 (1901):
    • Improvisation
    • Invocation
    • Introduction et Fugue
  • Monologues op. 63 (1901/1902)
  • Douze Pièces op. 65 (1902)
  • Cinquante-Deux Choral Préludes Faciles sur des Chorals Luthériens op. 67 (1902)
  • Dix Pièces op. 69 (1903):
    • Prélude mi mineur
    • Fugue mi mineur
    • Basso ostinato mi mineur
    • Moment musical Ré majeur
    • Capriccio ré mineur
    • Toccata Ré majeur
    • Fugue Ré majeur
    • Romance sol mineur
    • Prélude la mineur
    • Fugue la mineur
  • Variations et Fugue sur un thème original fa dièse mineur op. 73 (1903)
  • Treize Choral Préludes op. 79bis (1901-1904)
  • Douze Pièces op. 80 (1904):
    • Prélude mi mineur
    • Fughetta mi mineur
    • Canzonetta sol mineur
    • Gigue ré mineur
    • Ave Maria Ré bémol majeur
    • Intermezzo sol mineur
    • Scherzo fa dièse mineur
    • Romance la mineur
    • Perpetuum mobile fa mineur
    • Intermezzo Ré majeur
    • Toccata la mineur
    • Fugue la mineur
  • Quatre Préludes et Fugues op. 85 (1904)
  • Deuxième Suite sol mineur op. 92 (1905):
    • Prélude
    • Fugue
    • Intermezzo
    • Basso ostinato
    • Romance
    • Toccata
    • Fugue
  • Introduction, Passacaille et Fugue mi mineur op. 127 (1913)
  • Neuf Pièces pour Orgue op. 129 (1913):
    • Toccata ré mineur
    • Fugue ré mineur
    • Canon mi mineur
    • Melodia Si bémol majeur
    • Capriccio sol mineur
    • Basso ostinato sol mineur
    • Intermezzo fa mineur
    • Prélude si mineur
    • Fugue si mineur
  • Trente Petits Choral Préludes op. 135a (1914)
  • Fantaisie et Fugue ré mineur op. 135bis (1915)
  • Sept Pièces d'Orgue op. 145 (1915/1916):
    • Trauerode
    • Dankpsalm
    • Noël
    • Passion
    • Pâques
    • Pentecôte
    • Siegesfeier

Orgue Seul (sans opus)

  • Introduction et Passacaille ré mineur (1899)
  • Prélude d'Orgue do mineur (1900)
  • Variations et Fugue sur 'Heil, unserm König Heil' ('Heil dir im Siegerkranz') (1901)
  • Prélude et Fugue ré mineur (1902)
  • Méthode pour jouer le Trio. Inventions à deux voix de J. S. Bach, arrangées pour l'orgue par Max Reger et Karl Straube (1903)
  • Romance la mineur pour harmonium, version pour orgue par l'auteur (1904)
  • Prélude et Fugue sol dièse mineur (1906)
  • Prélude et Fugue fa dièse mineur (1912)
  • Choral Préludes  :
    • O Traurigkeit, o Herzeleid (1893)
    • Komm, süßer Tod (1894)
    • Wer weiß, wie nahe mir mein Ende (1900)
    • Christ ist erstanden von dem Tod (1901)

Piano Seul

Musique de chambre

Musique Orchestrale

Bibliographie

  • Reger-Studien, (réd. Susanne Shigihara). Colloque franco-allemand, (Paris 1987). Wiesbaden, Breitkopf & Härtel, 1989, (268 p.)

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Partitions gratuites


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Max Reger de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Max Reger — (1910) Max Reger (* 19. März 1873 in Brand/Opf.; † 11. Mai 1916 in Leipzig; eigentlich Johann Baptist Joseph Maximilian Reger) war ein deutscher Komponist, Organist, Pianist und Dirigent …   Deutsch Wikipedia

  • Max Reger — Max Reger, postcard (1910) Johann Baptist Joseph Maximilian Reger (19 March 1873 – 11 May 1916) was a German composer, conductor, pianist, organist, and academic teacher. Contents 1 …   Wikipedia

  • Max Reger — Johann Baptist Joseph Maximilian Reger Max Reger Nacimient …   Wikipedia Español

  • Max-Reger-Gymnasium — Schultyp Gymnasium Gründung 1880 Ort Amberg Bundesland Bayern Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Max-Reger-Gymnasium (Amberg) — Max Reger Gymnasium Schultyp Gymnasium Gründung 1880 Ort Amberg Bundesland Bayern Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Max-Reger-Gymnasium Amberg — Max Reger Gymnasium Schulform Gymnasium Gründung 1880 Ort Amberg Land Bayern Staat Deutschland Koordinaten …   Deutsch Wikipedia

  • Max-Reger-Institut — Das Max Reger Institut/Elsa Reger Stiftung (MRI) ist ein musikwissenschaftliches Forschungsinstitut mit umfangreichem Archiv in Karlsruhe. Inhaltsverzeichnis 1 Allgemein 2 Geschichte des Instituts 3 Gegenwart 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Max-Reger-Archiv — Das Max Reger Archiv verwaltet und präsentiert den künstlerischen und persönlichen Nachlass des Komponisten, Pianisten und Dirigenten Max Reger (1873 1916). Es dient gleichzeitig als Begegnungs und Forschungsstätte für Reger Freunde und… …   Deutsch Wikipedia

  • Max-Reger-Halle — Wappen Deutschlandkarte …   Deutsch Wikipedia

  • Max-Reger-Gedächtniszimmer — Wappen Deutschlandkarte …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.