Maurice Piron


Maurice Piron

Maurice Piron (1914-1986) est un philologue liégeois et un militant wallon.

Docteur en philologie romane, spécialiste des littératures dialectales d'oïl et des littératures francophones, étymologiste, spécialiste de Paul Verlaine et de Guillaume Apollinaire, Maurice Piron enseigna aux universités de Gand, à l'Université officielle du Congo belge et du Ruanda-Urundi, puis enfin à Liège, sa ville natale, où il eut notamment pour collaborateurs Jacques Dubois et Jean-Marie Klinkenberg. Il y créa notamment le Centre d'études québécoises, le plus ancien du genre en Europe. Avec son équipe et ses proches — Jacques Dubois, Claudine Gothot, Danièle Latin, Jean-Marie Klinkenberg —, il aborde l'étude scientifique de l'œuvre de Georges Simenon, ce qui aboutit à la création, en 1976, du Centre d'études Georges Simenon. Son amitié avec l'écrivain valut à l'Université de Liège de recueillir les archives de ce dernier, conservées au Fonds Simenon, qu'il tint sur les fonts baptismaux.

Spécialiste de la littérature wallonne (il est l'auteur de la plus importante Anthologie de la littérature wallonne, il a également publié nombre de travaux en toponymie et en étymologie. Il est le premier à s'être penché sur l'ensemble des littérature dialectales d'oïl, dont il a expliqué le fonctionnement par des considérations d'ordre sociologique.

Egalement spécialiste de l'analyse interne des textes littéraire, il a consacré plusieurs études à Paul Verlaine et à Guillaume Apollinaire. Il est un des premiers à s'être penché sur l'ensemble des littératures francophones septentrionales.

Il obtint le Grand Prix de la Communauté Wallonie-Bruxelles en 1978 pour son ouvrage Aspects et profils de la culture romane en Belgique (Mardaga, Liège, 1978). Il milita dans le Rassemblement wallon, dans le mouvement chrétien Rénovation wallonne et à l'Union démocratique belge. Il fut rédacteur en chef de Forces nouvelles.

Il fut élu à l'Académie royale de langue et de littérature françaises en 1960.

L'Encyclopédie du Mouvement wallon lui consacre une très importante notice de plusieurs pages en son Tome III.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Piron de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice Piron — (* 23. März 1914 in Lüttich; † 24. Februar 1986 in Lüttich) war ein belgischer Romanist und engagierter Wallonist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Weitere Werke 3 Literatur …   Deutsch Wikipedia

  • Piron — bezeichnet: einen Ort in Osttimor, siehe Lontas Personen namens Piron waren Alexis Piron (1689–1773), französischer Schriftsteller Armand J. Piron (1888–1943), US amerikanischer Jazz Violinist Claude Piron (1931–2008), Schweizer Psychologe,… …   Deutsch Wikipedia

  • Maurice Delbouille — (* 26. Januar 1903 in Chênée, Lüttich; † 30. Oktober 1984 in Chênée, Lüttich) war ein belgischer Romanist und Mediävist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Weitere Werke 3 Liter …   Deutsch Wikipedia

  • Piron — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Piron est un nom de famille notamment porté par : Aimé Piron (1640 1727), poète français ; Alexis Piron (1689 1773), fils du précédent …   Wikipédia en Français

  • Maurice Xhrouet — Autorretrato del escultor Nacimiento 1892 (hace 118 años) Verviers Fallecimiento 1992 , a l …   Wikipedia Español

  • Maurice ringot — (Bergues, 7 septembre 1880 – Malo les Bains, 26 décembre 1951) est un sculpteur français. Sommaire 1 Sa vie 2 Diversité de son œuvre 3 Quelques unes des œuvres q …   Wikipédia en Français

  • Maurice Ringot — (7 septembre 1880 à Bergues 26 décembre 1951 à Malo les Bains) était un sculpteur français. Sommaire 1 Sa vie 2 Diversité de son œuvre 3 …   Wikipédia en Français

  • Maurice Ringot — (1880–1951) was a French sculptor, best known for his war memorials. Contents 1 War Memorials 2 Other Work 3 References 4 External links …   Wikipedia

  • Maurice Hagemans — La gardeuse d oies, par Maurice Hagemans Maurice Hagemans, est un peintre de l École belge, considéré comme un impressionniste, né à Liège, en 1852, il mort à Ixelles en 1917. Biograp …   Wikipédia en Français

  • Maurice Xhrouet — Mau Xhrouet, auto portrait, ca. 1960 Maurice Xhrouet (1892 1992), né à Verviers, était sculpteur statuaire à Uccle (Bruxelles). Avant gardiste, primé à la biennale de Venise en 1922, il reçut le Prix nat …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.