Maurice Krafft


Maurice Krafft
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krafft.
Katia et Maurice Krafft sur le Kīlauea en 1990.

Maurice Krafft, né le 25 mars 1946 à Mulhouse et mort accidentellement le 3 juin 1991 au Japon, était un volcanologue français.

Sommaire

Biographie

Étant enfant, il est témoin en 1956 d'une éruption au Stromboli lors d'une ascension en famille, ce qui fut à l'origine de sa vocation. À 14 ans, il est membre de la Société Géologique de France. Après des études à Besançon et à l'Université de Strasbourg, il obtient une maîtrise de géologie. Il rencontre lors d'un voyage d'étude sur l'Etna en 1966 Haroun Tazieff qui l'intègre dans son équipe mais les deux hommes aux caractères forts se séparent. Il crée en 1968 (année où il rencontre Katia Krafft à la faculté de Besançon) avec Roland Haas l'Équipe Vulcain, puis le Centre de Volcanologie de Cernay.

Durant 25 ans, il parcourt le monde avec sa femme (lui privilégiant la caméra, elle l'appareil, ils sont surnommés "volcano devils" (diables des volcans) par les vulcanologues américains), se rendant auprès de tous les volcans qui entrent en éruption (au maximum 8 par an, 175 sur toute leur carrière). Il réalise de nombreux films dont "Vivre Sous la Menace des Volcans" réalisé à la demande de l’IAVCEI et diffusé avec l'aide de l’UNESCO en 7 langues suite à l’éruption du Nevado del Ruiz en 1985 : cette vidéo a sensibilé les gouvernements sur les 7 grands risques volcaniques et les mesures d'évacuation à entreprendre en cas d'alerte), expositions, conférences et livres sur ce sujet[1].

Il disparait aux côtés de son épouse Katia Krafft, tous deux emportés par une coulée pyroclastique sur les flancs du mont Unzen au Japon, ainsi que Harry Glicken spécialiste américain des nuées ardentes. Cette éruption tua également 41 autres personnes.

Notes et références

  1. Aurélie Luneau, émission La marche des sciences sur France Culture, 21 juillet 2011

Publications

  • Seul :
    • Guide des volcans d’Europe : généralités, France, Islande, Italie, Grèce, Allemagne..., Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, 1974, 412 p.
    • Questions à un vulcanologue : Maurice Krafft répond, Paris, Hachette-Jeunesse, 1981, 231 p.
    • Les Volcans et leurs secrets, Nathan, Paris, 1984, 63 p.
    • Le Monde merveilleux des volcans , Paris, Hachette-Jeunesse, 1981, 58 p.
    • Les Feux de la Terre, Histoire de volcans, Paris, Découvertes Gallimard, - 208 p.
  • Avec Katia Krafft :
    • À l’assaut des volcans, Islande, Indonésie, Paris, Presses de la Cité, 1975, 112 p.
    • Préfacé par Eugène Ionesco, Les Volcans, Paris, Draeger-Vilo, 1975, 174 p.
    • La Fournaise, volcan actif de l’île de la Réunion, Saint-Denis, Éditions Roland Benard, 1977, 121 p.
    • Volcans, le réveil de la Terre, Paris, Hachette-Réalités, 1979, 158 p.
    • Dans l’antre du Diable : volcans d’Afrique, Canaries et Réunion, Paris, Presses de la Cité, 1981, 124 p.
    • Volcans et tremblements de terre, Paris, Les Deux Coqs d’Or, 1982, 78 p.
    • Volcans et dérives des continents, Paris, Hachette, 1984, 157 p.
    • Les plus beaux volcans, d’Alaska en Antarctique et Hawaï, Paris, Solar, 1985, 88 p.
    • Volcans et éruptions, Paris, Hachette-Jeunesse, 1985, 90 p.
    • Les Volcans du monde, Vevey-Lausanne, Éditions Mondo, 1986, 152 p.
    • Objectif volcans, Paris, Nathan Image, 1986, 154 p.
    • Führer zu den Virunga Vulkanen, Stuttgart, F. Enke, 1990, 187.
  • Avec Roland Benard :
    • Au cœur de la Fournaise, Orléans, Éditions Nourault-Bénard, 1986, 220 p.
  • Avec Katia Krafft et François-Dominique de Larouzière :
    • Guide des volcans d'Europe et des Canaries, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, 1991, 455 p.

Voir aussi

Article connexe

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Krafft de Wikipédia en français (auteurs)