Maurice Gaidon


Maurice Gaidon
Maurice Gaidon
Biographie
Naissance 17 janvier 1928
Dijon (France)
Ordination
sacerdotale
29 juin 1956
Décès 14 novembre 2011
Dijon
Évêque de l'Église catholique
Consécration
épiscopale
30 septembre 1973 par
Mgr André de la Brousse
Évêque titulaire de Sebarga
Évêque auxiliaire de Besançon
Du 13 août 1973 au septembre 1974
Évêque titulaire de Sebarga
Évêque auxiliaire d'Autun
Du 20 mai 1977 au 20 janvier 1987
Évêque de Cahors
Du 20 janvier 1987 au 4 février 2004
link= Joseph Rabine Joseph Rabine
Norbert Turini Norbert Turini  link=Norbert Turini
Autres fonctions
Fonction religieuse

Blason
(en) Notice sur catholic-hierarchy.org

Maurice Gaidon, né le 17 janvier 1928 à Dijon et mort le 14 novembre 2011 dans cette même ville, est un évêque catholique français, évêque de Cahors de 1987 à 2004.

Sommaire

Biographie

Formation

Après avoir obtenu un diplôme d'études supérieures en Lettres à l'Université de Dijon, Maurice Gaidon est entré au Grand séminaire de cette même ville avant de poursuivre ses études à Lyon où il obtient une licence de théologie.

Il est par ailleurs un pianiste de talent, lauréat du Premier prix de piano du Conservatoire de musique de Dijon.

Il est ordonné prêtre le 29 juin 1956 pour le diocèse de Dijon.

Principaux ministères

Il a tout d'abord été envoyé au petit séminaire de Flavigny-sur-Ozerain avant de devenir vicaire à Dijon en 1960. En 1962, il devient enseignant en théologie fondamentale, puis supérieur du grand séminaire de Dijon de 1966 à 1973.

Nommé évêque auxiliaire de Besançon le 13 août 1973, il est consacré le 30 septembre de la même année. En 1975, il devient recteur des pèlerinages de Paray-le-Monial. Le 20 mai 1977, il est nommé évêque auxiliaire d'Autun en résidence à Paray-le-Monial. Le 20 janvier 1987, il devient évêque titulaire de Cahors charge qu'il occupe jusqu'à son départ en retraite le 4 février 2004.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il a été membre du Comité permanent pour les affaires économiques.

Pour la Curie romaine, il a été consulteur au Conseil pontifical pour la culture.

Il a joué un rôle déterminant, durant son ministère à Paray-le-Monial, dans la naissance du Renouveau charismatique français dont il a accompagné nombre de fondateurs. C'est lors d'un séjour au Canada qu'il rencontre les premiers groupes charismatiques au début des années 1970. Certain que l'Esprit-Saint ferait suivre le Concile Vatican II d'une floraison nouvelle, il saisit la nouveauté de ces mouvements. En confiant le sanctuaire de Paray-le-Monial à la communauté de l'Emmanuel il donne à cette dernière une assise spirituelle qui lui permet de rayonner bien au-delà des frontières de la France. Il œuvra aussi à cette époque pour développer la dévotion au Sacré-Cœur dans le monde entier.

Arrivé à Cahors, il s'intéresse au sanctuaire de Notre-Dame de Rocamadour, qu'il entreprend de réveiller en y attirant les jeunes de son diocèse. Remarquable accompagnateur spirituel, il suscite des vocations sacerdotales de qualité. Maintenant émérité, il garde un regard lucide sur l'Église de son temps et continue de soutenir des fondations nouvelles à travers l'accompagnement spirituel. Pianiste de talent, il partage son temps entre la prière et la musique, qui lui a toujours donné la force de mener sa mission.

Mémoires

Mgr Gaidon a publié ses mémoires sous le titre Un évêque français entre crise et renouveau de l'Église, 2007, Éditions de l'Emmanuel.

L'ancien évêque de Cahors ne manie pas la langue de bois.[non neutre] Ainsi, il déclare par exemple :

« J'ai très mal vécu la réforme liturgique, imposée au détour d'un dimanche, avec un autoritarisme clérical insupportable. L'histoire de l'Église m'avait appris que l'on ne touche pas impunément aux rites et au langage symbolique. Le passage en force à la langue vernaculaire, la nouvelle disposition de l'autel, la place et le rôle du célébrant, la mise sur le marché de chants liturgiques composés à la hâte : que de bouleversements en peu de temps et quelles portes ouvertes aux improvisations des apprentis sorciers, sous l'œil paterne et parfois complaisant d'un épiscopat atteint d'aphasie. »

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Gaidon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice Gaidon — Maurice Adolphe Gaidon (* 17. Januar 1928 in Dijon; † 14. November 2011 ebenda[1]) war ein französischer Geistlicher und römisch katholischer Bischof von Cahors. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Schriften …   Deutsch Wikipedia

  • Maurice-Adolphe Gaidon — (January 17, 1928 – November 14, 2011) was the Roman Catholic bishop of the Roman Catholic Diocese of Cahors, France. Ordained to the priesthood in 1956, Gaidon became a bishop in 1973 retiring in 2004.[1] Notes ^ Maurice Adolphe Gaidon… …   Wikipedia

  • Marius Gaidon — est un acteur français, que l on vit souvent dans des rôles de policier. Filmographie 1953 : Le gang des pianos à bretelles / Gangsters en jupons de Gilles de Turenne Le directeur du casino 1955 : On déménage le colonel de Maurice Labro …   Wikipédia en Français

  • Philippe Gueneley — Biographie Naissance 9 novembre 1938 (1938 11 09) (73 ans) Dole (France) Ordination sacerdotale 29 juin 1964 …   Wikipédia en Français

  • Alain Planet — Biographie Naissance 18 novembre 1948 (1948 11 18) (62 ans) Privas (France) Ordination sacerdotale 24 mai 1981 …   Wikipédia en Français

  • Armand Maillard — Pour les articles homonymes, voir Maillard. Armand Maillard Archevêque de Bourges Naissance 18 juin 1943 (1943 06 18) ( …   Wikipédia en Français

  • Jean Hermil — Mgr Jean Hermil à Chamical, le 16 juillet 1977 Biographie Naissance 24 septembre 1917 Charolles …   Wikipédia en Français

  • Christian Kratz — Biographie Naissance 28 janvier 1953 (1953 01 28) (58 ans) Strasbourg (France) Ordination sacerdotale 25 juin 1978 …   Wikipédia en Français

  • Francis Deniau — Biographie Naissance 3 octobre 1936 (1936 10 03) (75 ans) à Neuilly sur Seine Ordination sacerdotale 29 juin 1961 …   Wikipédia en Français

  • Georges Pontier — Archevêque de Marseille Naissance 1er mai 1943 (1943 05 01) (68 ans) à Lavaur (France) Ordination sacerdotale 3 juillet …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.