Maurice Feltin


Maurice Feltin
Maurice Feltin
Image illustrative de l'article Maurice Feltin
Biographie
Naissance 15 mai 1883
à Delle (France)
Ordination
sacerdotale
3 juillet 1909
Décès 27 septembre 1975
Évêque de l'Église catholique
Consécration
épiscopale
11 mars 1928 par le
card. Charles-Henri Binet
Fonctions épiscopales Évêque de Troyes (France)
Archevêque de Sens (France)
Archevêque de Bordeaux (France)
Archevêque de Paris (France)
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal
12 janvier 1953 par le
pape Pie XII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de S. Maria della Pace

Ornements extérieurs Cardinaux.svg
COA cardinal FR Feltin Maurice.png
« Animam pro ovibus »
(en) Notice sur catholic-hierarchy.org

Maurice Feltin, né le 15 mai 1883 à Delle dans le Territoire de Belfort et décédé le 27 septembre 1975 à Thiais, fut archevêque de Bordeaux puis de Paris et cardinal.

Sommaire

Biographie

Carrière ecclésiastique

Maurice Feltin est élève au séminaire de Saint-Sulpice de Paris et est ordonné prêtre le 3 juillet 1909. Jusqu'en 1927, il exerce son ministère dans le diocèse de Besançon. Pendant la Première Guerre mondiale, il sert comme officier dans l'armée et reçoit de nombreuses décorations militaires. Il est notamment décoré de la Médaille militaire.

En 1927, Pie XI le nomme évêque de Troyes ; en 1932 il devient archevêque de Sens, en 1935 archevêque de Bordeaux et en 1949 archevêque de Paris.

Pie XII le crée cardinal en 1953 avec le titre de cardinal-prêtre de S. Maria della Pace. Il prit parti en faveur de Joseph Colomb lors de l'affaire du catéchisme Colomb.

Sous l'Occupation

Il a une attitude soumise face au régime de Vichy. Il approuve ainsi la Charte du Travail, à laquelle il recommande de participer[1]. Il est cependant patriote et refuse l'antisémitisme. Il participe à la déclaration des évêques de France qui condamne la résistance armée (17 février 1944) : « Nous condamnons [les] appels à la violence et [les] actes de terrorisme, qui déchirent aujourd'hui le pays, provoquent l'assassinat des personnes et le pillage des demeures »[2].

A la Libération, il fait partie des prélats que le gouvernement souhaiterait voir écartés pour collaboration[3].

Après-guerre

En 1963, il refusera les obsèques religieuses à Édith Piaf, pourtant profondément croyante et pratiquante, au motif de sa vie dissolue[4].

Feltin s'opposa à la doctrine de la guerre révolutionnaire (DGR) forgée par l'armée française et certains secteurs national-catholiques de l'Église, considérant que la torture et l'assassinat d'opposants politiques allaient à l'encontre de la religion catholique[5]. En ceci, il se démarqua de certaines tendances de l'Église et de l'Armée, qui allaient avoir une influence puissante en Argentine (le cardinal Antonio Caggiano et son successeur Adolfo Servando Tortolo, etc.), ce mélange entre la doctrine de la guerre révolutionnaire et le national-catholicisme devenant par la suite un des éléments moteurs de la « guerre sale » livrée par la dictature militaire argentine (1976-1983) à l'encontre de la population civile[5].


Il meurt le 27 septembre 1975 au monastère des Annonciades de Thiais, près de Paris et est enterré dans le caveau des archevêques de la Cathédrale Notre-Dame de Paris[6] .

Notes et références

  1. Jacques Prévotat, article Feltin (Maurice, Mgr), dans le Dictionnaire historique de la France sous l'occupation, sous la direction de Michèle et Jean-Paul Cointet, Tallandier, 2000, p. 299.
  2. cité par Michèle Cointet, article Chrétiens, dans le Dictionnaire historique de la France sous l'occupation, sous la direction de Michèle et Jean-Paul Cointet, Tallandier, 2000, p. 159.
  3. Ibidem.
  4. (en)Stuart Jeffries, The love of a poet, in The Guardian, 08/11/2003, [lire en ligne]
  5. a et b Horacio Verbitsky, Fuerzas Armadas y organismos de derechos humanos, una relación impuesta, Pagina/12, 30 avril 2010, bonnes feuilles de La construcción de la Nación Argentina. El rol de las Fuerzas Armadas (2010)
  6. Frédéric Le Moigne, 1944-1951 : Les deux corps de Notre-Dame de Paris, in Vingtième Siècle. Revue d'histoire no 78, éd. Presses de SciencesPo, 2003/2, article en ligne

Lien externe

Précédé par Maurice Feltin Suivi par
Pierre Paulin Andrieu
Archevêque de Bordeaux
1935-1949
Paul Richaud
Emmanuel Suhard
Archevêque de Paris
1949-1966
Pierre Veuillot

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Feltin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice Feltin — Archbishop Emeritus of Paris See Paris (Emeritus) Enthroned 15 August 1949 21 December 1966 …   Wikipedia

  • Maurice Feltin — Maurice Kardinal Feltin (* 15. Mai 1883 in Delle, Frankreich; † 27. September 1975 in Thiais) war Erzbischof von Bordeaux, später von Paris. Leben Maurice Feltin studierte am Priesterseminar St. Sulpice in Paris und wurde am 3. Juli 1909 zum… …   Deutsch Wikipedia

  • Feltin — Maurice Kardinal Feltin (* 15. Mai 1883 in Delle, Frankreich; † 27. September 1975 in Thiais) war Erzbischof von Bordeaux, später von Paris. Leben Maurice Feltin studierte am Seminar von Saint Sulpice in Paris und wurde am 3. Juli 1909 zum… …   Deutsch Wikipedia

  • Maurice (Vorname) — Maurice ist ein männlicher Vorname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Maurice-Louis Dubourg — Pour les articles homonymes, voir Dubourg. Maurice Louis Dubourg Archevêque de Besançon …   Wikipédia en Français

  • Maurice Goudeket — Pour les articles homonymes, voir Goudeket. Maurice Goudeket Nom de naissance Maurice Goudeket Naissance 3 août 1889 Paris Décès 1977 …   Wikipédia en Français

  • Cardinal Feltin — Maurice Feltin Cardinal Maurice Feltin de l Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Veuillot — Pierre Marie Joseph Kardinal Veuillot (* 5. Januar 1913 in Paris; † 14. Februar 1968 ebenda) war Erzbischof von Paris. Leben Pierre Veuillot erhielt seine philosophische und theologische Ausbildung im Seminar „Des Carmes“ in Paris und empfing am… …   Deutsch Wikipedia

  • Bischof von Paris — Die folgenden Personen waren Bischöfe und Erzbischöfe des Erzbistums Paris: um 250: Dionysius, 1. Bischof von Paris  ??? ??: Mallon (Mallo)  ??? ??: Masse (Maxe)  ??? ??: Marcus (Marc)  ??? ??: Adventus (Aventus) um 346: Victorinus, erster… …   Deutsch Wikipedia

  • Erzbischof von Paris — Die folgenden Personen waren Bischöfe und Erzbischöfe des Erzbistums Paris: um 250: Dionysius, 1. Bischof von Paris  ??? ??: Mallon (Mallo)  ??? ??: Masse (Maxe)  ??? ??: Marcus (Marc)  ??? ??: Adventus (Aventus) um 346: Victorinus, erster… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.