Maurice Challe


Maurice Challe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Challe.
Officier général francais 5 etoiles.svg Maurice Challe
Maurice Challe-portrait.jpg
Naissance 5 septembre 1905
Le Pontet
Décès 18 janvier 1979 (à 73 ans)
Origine Drapeau de France France
Allégeance France
Algérie française (1961)
Grade Général d'armée aérienne
Années de service 1923 - 1961
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Algérie
Commandement Bureau d’Études et Liaison
Faits d'armes Plan Challe
Putsch des Généraux
Distinctions Grand'croix de la Légion d'honneur

Maurice Challe est un aviateur et général français, né au Pontet (Vaucluse) le 5 septembre 1905 et mort le 18 janvier 1979. Challe est le principal organisateur du putsch des Généraux à Alger le 22 avril 1961.

Sommaire

Début de carrière

Challe rejoint, en 1923, l'École militaire de Saint-Cyr et devient sous-lieutenant en 1925. Sorti de l'École, il entre dans l'armée de l'air et reçoit une formation de pilote. En 1932, il est promu capitaine. En 1937, il rejoint l'École supérieure de guerre aérienne et termine en juillet 1939 sa formation d'officier d'état-major.

Seconde Guerre mondiale

En 1940, Challe participe aux batailles aériennes dans le Nord de la France et est élevé au rang d'officier de la Légion d'honneur. Après la débâcle de l'armée française, il prend le commandement du groupe de reconnaissance 2/14 à Avignon. En mai 1944, travaillant sous le nom de code de Guy, il transmet à Londres d'importants documents secrets de l'armée de l'air allemande. Après le débarquement de Normandie, il devient inspecteur d'une escadrille de bombardiers.

Avec dix victoires en combat aérien, c’est l'un des as français de la Seconde Guerre mondiale.

Après-guerre

En 1947, Challe est muté à l'état-major général de l'armée de l'air et en 1949, il reçoit, comme général de brigade, le commandement de l'armée de l'air française dans le protectorat marocain. En 1953, il est nommé directeur de l'École supérieure de guerre aérienne. Promu général de division, il devient chef d'état-major général en 1955. Après sa nomination comme général d'armée aérienne, il devient le 1er octobre 1958 l'adjoint-air du général Raoul Salan en Algérie française.

Crise de Suez

Il fait partie de la délégation française avec Maurice Bourgès-Maunoury et Christian Pineau lors de la réunion secrète tripartite de Sèvres (protocoles de Sèvres) préliminaire à l'opération Mousquetaire en réaction à la nationalisation du canal de Suez par Gamal Abdel Nasser (colonel égyptien fournissant une aide matérielle au F.L.N. algérien).

Guerre d’Algérie

Après la mutation du général Salan, il le remplace à Alger le 12 décembre 1958. Les opérations contre le FLN suivent alors ce qu'on appelle le « plan Challe ». En 1960 il est rappelé en métropole et jusqu'à sa démission volontaire (désapprouvant la politique d'autodétermination algérienne de la France) en janvier 1961 il est commandant en chef Centre Europe au quartier général des Forces alliées en Centre-Europe (AFCENT) de l'OTAN.

Putsch des Généraux

Le 11 avril 1961, de Gaulle donne une conférence de presse dans laquelle il précise que la France ne fera aucun obstacle à la politique d'autodétermination algérienne et de l'Algérie comme d'un « État souverain ». Cette conférence décide Challe, sollicité depuis des semaines par un petit groupe de colonels en opération en Algérie pour être à la tête du putsch, de rentrer dans le complot le 12 avril.

Le 20 avril 1961, il prend incognito l'avion de transport de troupes Nord Atlas et rejoint l'aéroport d'Alger Maison Blanche. Son plan d'action prévoit de rallier l'armée d'Algérie, prendre Alger puis terminer la guerre d'Algérie, renvoyer en métropole les 200 000 appelés du contingent et redéployer les 300 000 soldats de métier, enfin mettre de Gaulle au pied du mur. Il s'installe dans la villa des Tagarins, PC des commandos de l’air[1].

Le 22 avril 1961, à Alger avec ses pairs André Zeller (chargé de l'intendance), Edmond Jouhaud (chargé des relations avec la population) et en liaison avec Raoul Salan, il coorganise (avec Jean-Jacques Susini) et participe au putsch des Généraux[2].

Au bout de quatre jour et cinq nuits, Challe se rend, le coup d'état militaire échoue et il est emprisonné à Paris à la prison de la Santé.

Les dernières années

En même temps que Zeller, il est condamné le 31 mai 1961 par un tribunal militaire, à quinze ans de détention et à la perte de ses droits civiques. Après avoir été détenu à Clairvaux et Tulle, il est libéré par anticipation en décembre 1966 et amnistié par de Gaulle en 1968. Il a publié ses souvenirs sous le titre Notre Révolte et mourut le 18 janvier 1979.

« On peut demander beaucoup à un soldat, en particulier de mourir... On ne peut lui demander de tricher, de se dédire, de se contredire, de se renier, de se parjurer. »

— Commandant Hélie Denoix de Saint-Marc, Déclaration au sujet du putsch lors de sa comparution devant le Haut Tribunal Militaire, le 5 Juin 1961

Distinctions

Références

  1. Pierre Abramovici, Le Putsch des Généraux. De Gaulle contre l’Armée 1958-1961, éd. Fayard, mars 2011
  2. Le Général Challe s'adresse aux Forces Françaises (22 avril 1961)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maurice Challe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maurice Challe — (5 September 1905 18 January 1979) was a French general during the Algerian War, one of four generals who took part in the Algiers putsch. A native of Le Pontet, Vaucluse, and a veteran of the Second World War, Challe had transmitted the… …   Wikipedia

  • Maurice Challe — (* 5. September 1905 in Pontet, Département Vaucluse; † 18. Januar 1979) war ein französischer General. Inhaltsverzeichnis 1 Soldat 1.1 Zweiter Weltkrieg 1.2 Nachkriegszeit …   Deutsch Wikipedia

  • Aerienne Maurice Challe — Maurice Challe (* 5. September 1905 in Pontet, Département Vaucluse; † 18. Januar 1979) war ein französischer General. Inhaltsverzeichnis 1 Soldat 1.1 Zweiter Weltkrieg 1.2 Nachkriegszeit …   Deutsch Wikipedia

  • Challe — Maurice Challe (* 5. September 1905 in Pontet, Département Vaucluse; † 18. Januar 1979) war ein französischer General. Inhaltsverzeichnis 1 Soldat 1.1 Zweiter Weltkrieg 1.2 Nachkriegszeit …   Deutsch Wikipedia

  • Maurice (Vorname) — Maurice ist ein männlicher Vorname. Bekannte Namensträger Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Challe — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Challes et Chasles. Patronymie Ambroise Challe (1799 1883) est avocat, historien, homme politique et officier de… …   Wikipédia en Français

  • Challe, Maurice — (1905 1979)    military figure    Born in Le Pontet, Vaucluse, Maurice Challe, after having served as an aviator in various operations during World War II (1944 45), was named a major general of the armed forces. Commander in chief in Algeria… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Plan Challe — Pour les articles homonymes, voir Challe. Plan Challe Informations générales Date 6 février 1959 6 avril 1961 Lieu Départements français d Algérie Issue …   Wikipédia en Français

  • Ligne Challe — Pour les articles homonymes, voir Challe. La Ligne Challe était une ligne de défense armée entre l Algérie et la Tunisie, constituée pendant la Guerre d Algérie, à partir de juillet 1957, venant doubler la Ligne Morice. Son nom provient du… …   Wikipédia en Français

  • Henry (Gilbert, Charles, Maurice) — Gilbert Henry Gilbert Henry Naissance 21 septembre 1920 Maxey sur Meuse Origine …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.