Matrice Symétrique


Matrice Symétrique

Matrice symétrique

Sommaire

Définitions

{}^tA = A\,

ce qui exige que A soit une matrice carrée.

Intuitivement, les coefficients d'une matrice symétrique sont symétriques par rapport à la diagonale principale (du coin en haut à gauche jusqu'à celui en bas à droite).

Exemple :

\begin{pmatrix}
2 & 4 & 6\\
4 & 0 & 10\\
6 & 10 & 12\end{pmatrix}
  • L'ensemble des matrices symétriques à coefficients dans un anneau K est noté Sn(K).
  • Toute matrice diagonale est symétrique, puisque tous les coefficients en dehors de la diagonale principale sont nuls.
  • Un théorème fondamental concernant de telles matrices est le théorème spectral en dimension finie, qui énonce que les matrices symétriques dont les coefficients sont des nombres réels sont diagonalisables à l'aide de matrices orthogonales.
  • Remarque : il existe des matrices symétriques non diagonalisables à coefficients complexes. Exemple :
\begin{pmatrix}
1 & i\\
i & -1\end{pmatrix}

En effet, cette matrice admet 0 comme seule valeur propre ; si elle était diagonalisable, elle serait nulle.

Interprétations

  • En algèbre bilinéaire, une matrice représentant une forme bilinéaire est symétrique ssi cette dernière est symétrique.
  • Dans un espace euclidien, une matrice représentant un endomorphisme dans une base orthonormée est symétrique ssi l'endomorphisme est auto-adjoint.

Matrices symétriques positives

Définitions

  • Une matrice symétrique réelle est positive si et seulement si elle représente une forme bilinéaire positive.
    • L'ensemble des matrices symétriques positives d'ordre n est noté  S_n^+(\R)
    • Autrement dit :
 \forall S\in S_n(\R),\ S\in S_n^+(\R) \iff \forall X\in\mathcal M_{n,1}(\R),\ ^tXSX\ge 0
  • Une matrice symétrique réelle est définie positive si et seulement si elle représente une forme bilinéaire définie positive.
    • L'ensemble des matrices symétriques définies positives d'ordre n est noté  S_n^{++}(\R)
    • En clair,
 \forall S\in S_n(\R),\ S\in S_n^{++}(\R) \iff \forall X\in\mathcal M_{n,1}(\R)\setminus\{0\},\ ^tXSX > 0

Propriétés

  • Une matrice symétrique est positive si et seulement si ses valeurs propres (qui sont automatiquement réelles) sont positives.
  • Une matrice symétrique est définie positive si et seulement si ses valeurs propres sont strictement positives.
  • Pour toute matrice réelle A, la matrice tAA est une matrice symétrique positive. De plus si A est une matrice carrée inversible, tAA est définie positive.
  • Toute matrice symétrique positive admet une unique racine carrée symétrique positive, en clair :
 \forall S\in S_n^+(\R),\ \exist ! T\in S_n^+(\R),\ T^2=S.

Ce résultat se généralise aux racines n-ièmes.

Utilisations concrètes

Voir aussi

  • Portail des mathématiques Portail des mathématiques
Ce document provient de « Matrice sym%C3%A9trique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Matrice Symétrique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Matrice symetrique — Matrice symétrique Sommaire 1 Définitions 2 Interprétations 3 Matrices symétriques positives 3.1 Définitions …   Wikipédia en Français

  • Matrice symétrique — ● Matrice symétrique matrice égale à sa transposée …   Encyclopédie Universelle

  • Matrice symétrique — En algèbre linéaire et bilinéaire, une matrice symétrique est une matrice carrée qui est égale à sa propre transposée. Sommaire 1 Exemples 2 Propriétés 3 Matrices symétriques réelles …   Wikipédia en Français

  • matrice symétrique — simetrinė matrica statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. symmetric matrix; symmetrical matrix vok. symmetrische Matrix, f rus. симметрическая матрица, f pranc. matrice symétrique, f …   Fizikos terminų žodynas

  • Tridiagonalisation d'une matrice symétrique — Le théorème spectral affirme que toute matrice symétrique réelle S est diagonalisable dans une base orthonormée. Cependant, une telle diagonalisation est souvent coûteuse en temps de calcul et il est parfois suffisant de transformer une matrice… …   Wikipédia en Français

  • Reduction d'une matrice symetrique reelle — Réduction d une matrice symétrique réelle Soit M une matrice symétrique réelle, alors il existe une matrice orthogonale P et une matrice diagonale D telles que M = P − 1DP = PTDP. Ceci est le théorème spectral. De plus, toutes les valeurs propres …   Wikipédia en Français

  • Réduction d'une matrice symétrique réelle — Soit M une matrice symétrique réelle, alors il existe une matrice orthogonale P et une matrice diagonale D telles que M = P − 1DP = PTDP. Ceci est le théorème spectral. De plus, toutes les valeurs propres de M sont réelles …   Wikipédia en Français

  • Théorème de réduction d'une matrice symétrique réelle — Réduction d une matrice symétrique réelle Soit M une matrice symétrique réelle, alors il existe une matrice orthogonale P et une matrice diagonale D telles que M = P − 1DP = PTDP. Ceci est le théorème spectral. De plus, toutes les valeurs propres …   Wikipédia en Français

  • Matrice Définie Positive — En algèbre linéaire, la notion de matrice définie positive est analogue à celle de nombre réel strictement positif. On introduit tout d abord les notations suivantes ; si a est une matrice à éléments réels ou complexes : aT désigne la… …   Wikipédia en Français

  • Matrice definie positive — Matrice définie positive En algèbre linéaire, la notion de matrice définie positive est analogue à celle de nombre réel strictement positif. On introduit tout d abord les notations suivantes ; si a est une matrice à éléments réels ou… …   Wikipédia en Français