Mathurins


Mathurins

Ordre de la très sainte Trinité pour la rédemption des captifs

L'Ordre de la Très Sainte Trinité pour la Rédemption des captifs, plus couramment appelé Ordre de la Sainte Trinité, a été fondé en 1194 par le Français Jean de Matha pour racheter les chrétiens prisonniers des infidèles.

Sommaire

Histoire

L’ordre est fondé près de Brumetz (Aisne), et confirmé par le pape Innocent III le 17 décembre 1198 par la bulle Operante divine dispositionis. La tradition trinitaire voit en Félix de Valois le co-fondateur de l'Ordre, compagnon de Jean de Matha dans la solitude de Cerfroid. C'est à Cerfroid que s'implante la première communauté trinitaire. C'est pourquoi on considère cette maison comme maison-mère de tout l'Ordre.

Les membres de cet ordre sont également appelés Trinitaires, ou Mathurins, du nom de leur église à Paris, Saint-Mathurin, ou encore Frères aux ânes, d’après leur monture.

C'est la première institution officielle de l'Église catholique qui se consacre au service de la rédemption sans armes à la main, sans autre armure que la miséricorde et dans la seule intention de redonner l'espérance à des frères dans la foi qui souffrent sous le joug de la captivité.

Jean de Matha fonde un projet de vie religieuse dans l'Église, nouveau et original, dont la texture est profondément évangélique. Il rattache la Trinité et la rédemption des captifs : l'Ordre est l'Ordre de la Sainte Trinité et de la Rédemption des Captifs, et les frères de Jean de Matha sont les frères de la Sainte Trinité et de la Rédemption des captifs.

La Règle rédigée par Jean de Matha est le principe et le fondement de l'Ordre Trinitaire. Adaptée au cours de 800 ans par la tradition, principalement par l'esprit et l'œuvre du réformateur Jean Baptiste de la Conception, elle se prolonge dans les Constitutions Trinitaires approuvées par le Saint-Siège.

De nos jours, les trinitaires sont environ 600, dont 400 prêtres, qui se consacrent à des activités caritatives, dont l'accueil des prisonniers.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sources

Notes et références


  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
Ce document provient de « Ordre de la tr%C3%A8s sainte Trinit%C3%A9 pour la r%C3%A9demption des captifs ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mathurins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mathurins — Dés à jouer …   Le nouveau dictionnaire complet du jargon de l'argot

  • Théâtre des Mathurins — Le théâtre des Mathurins, rue des Mathurins (Paris 8e) …   Wikipédia en Français

  • Rue des Mathurins — 8e et 9e arrt …   Wikipédia en Français

  • Rue Neuve-des-Mathurins — Rue des Mathurins 8e et 9e arrt …   Wikipédia en Français

  • Hotel Des Mathurins (Paris) — Hotel Des Mathurins country: France, city: Paris (Grands Boulevards) Hotel Des Mathurins Location The Hotel Des Mathurins is in the eighth arrondissement, one of the most prestigious districts of Paris. The property is just few minutes away from… …   International hotels

  • Матуринцы — (Mathurins) см. Тринитарии …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • Georges Pitoëff — Pour les articles homonymes, voir Pitoëff. Georges Pitoëff (né le 4 septembre 1884 à Tbilissi, décédé le 17 septembre 1939 à Bellevue) est un traducteur, acteur, décorateur et metteur en scène de théâtre français d origine arménienne. Il est… …   Wikipédia en Français

  • Georges Pitoeff — Georges Pitoëff Pour les articles homonymes, voir Pitoëff. Georges Pitoëff (né le 4 septembre 1884 à Tbilissi, décédé le 17 septembre 1939 à Bellevue) est un traducteur, acteur, décorateur et metteur en scène de théâtre français d origine russe.… …   Wikipédia en Français

  • Ludmilla Pitoëff — Ludmilla Pitoëff, née Ludmilla Smanov à Tbilissi le 25 décembre 1895 et morte à Rueil Malmaison le 15 septembre 1951, est une comédienne française d origine russe. Son père était un administrateur civil avec rang de général. L été venu, sa mère l …   Wikipédia en Français

  • Marcel Herrand — Marcel Herrand, né le 8 octobre 1897 à Paris et mort le 11 juin 1953 à Montfort l Amaury, est un acteur français. Venu du théâtre où il dirigeait avec Jean Marchat le « Rideau de Paris », Marcel Herrand est Lacenaire …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.