Mathurin Jousse


Mathurin Jousse

Mathurin Jousse, né vers 1575 à La Flèche où il est mort en 1645[1], est un maître serrurier théoricien d'architecture et écrivain technique français.

Il fut longtemps confondu avec son propre fils, comme lui prénommé Mathurin, maître orfèvre né à La Flèche en 1607 et mort dans cette même ville en 1672. Jousse avait de l’instruction, des connaissances assez étendues en géométrie, et avait fait une étude particulière de Vitruve et des grands maîtres en architecture. Il écrivit un traité[2] de serrurerie dans lequel il raisonna le choix du matériau en utilisant des recettes, et en particulier l’usage du fer d’après l’aspect de sa cassure, inaugurant ainsi le début d’une longue tradition qui, à travers Réaumur, devait aboutir à la métallographie[3].

Dans sa description de l'escalier pivotant, Eugène Viollet-le-Duc cite Mathurin Jousse.

En 1627 il écrit le Théâtre de l’art du charpentier. D'Alembert, dans son Discours préliminaire à l’Encyclopédie, présente la technique du passé comme « incapable de s’exprimer avec clarté sur les instruments qu’elle emploie ». A côté des œuvres d’Agricola (De re mettalica, 1556), de Besson (Théâtre des instruments mécaniques, 1578) ou de Kunckel (Ars vitraria expérimentalis, 1679), le traité de Mathurin Jousse montre qu’en de nombreux domaines, la technique était, bien avant le XVIIIe siècle, déjà souvent comprise et synthétisée[3].

Notes

  1. La Flèche : R 1. Registre BMS de la paroisse Saint-Thomas de La Flèche. Le dix septiesme jour dud. mois et an [mars 1645] cy-dessus, a esté inhumé au grand cimetière Mathurin Jousse, âgé de soixante et dix ans.
  2. La fidèle ouverture de l'art de Serrurerie où l'on voit les principaux préceptes, dessings et figures touchant les expériences et opérations mannuelles du dict art, ensemble un petit traicté de diverses trempes, le tout faict et composé par Mathurin Jousse, de La Flèche, dédié à Messieurs les Révérends Pères de la Compagnie de Jésus, imprimé et édité par Georges Griveau, imprimeur ordinaire du roi
  3. a et b Histoire des techniques - Bertrand Gille

Traités en ligne

Site Architectura du Centre d'études supérieures de la Renaissance à Tours

Bibliographie

  • (s. dir.), Bertrand Gille : Histoire des techniques, Gallimard, coll. « La Pléiade », 1978-(ISBN 978-2070108817)
  • Patrick Le Bœuf, Archiviste-paléographe, Conservateur à la Bibliothèque nationale de France.
  • Barthélemy Hauréau, Histoire littéraire du Maine, Paris, Dumoulin, 1873, p. 192-5.
  • François Le Bœuf, Chercheur, Service régional de l'Inventaire, DRAC Pays de la Loire.(Site du ministère de la Culture).
  • AD-Sarthe,cote 4 E VIII 114 : Inventaire après décès des biens de Françoise Le Royer, veuve de Mathurin Jousse, en date du 21 décembre 1652. Inventaire qui cite les 117 items de la bibliothèque de feu Mathurin Jousse et qui apporte un nouvel éclairage sur la personnalité de ce notable.
  • Emile-C. Pequet. Mathurin Jousse,architecte et ingénieur de la ville de la Flèche au XVIIe siècle. Cahiers Fléchois,n°6 (1984),p.28-41.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mathurin Jousse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jousse —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Camille Jousse (1887 1945),ouvrier du ciel, héros de deux guerres. Daniel Jousse (1704 1781), juriste français, conseiller au siège… …   Wikipédia en Français

  • Gabriel-Hippolyte Destailleur — Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur est un architecte, collectionneur, bibliophile et historien de l art français né en 1822 et mort en 1893. Fils de François Hippolyte Destailleur (1787… …   Wikipédia en Français

  • Gabriel-hippolyte destailleur — Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur est un architecte, collectionneur, bibliophile et historien de l art français né en 1822 et mort en 1893. Fils de François Hippolyte Destailleur (1787… …   Wikipédia en Français

  • Gabriel Hippolyte Alexandre Destailleur — Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur est un architecte, collectionneur, bibliophile et historien de l art français né en 1822 et mort en 1893. Fils de François Hippolyte Destailleur (1787… …   Wikipédia en Français

  • Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur — est un architecte, collectionneur, bibliophile et historien de l art français né en 1822 et mort en 1893. Fils de François Hippolyte Destailleur (1787 1852), architecte et architecte lui même, Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur fut l… …   Wikipédia en Français

  • Hippolyte Destailleur — Hippolyte Alexandre Gabriel Walter Destailleur est un architecte, collectionneur, bibliophile et historien de l art français né en 1822 et mort en 1893. Fils de François Hippolyte Destailleur (1787 1852), architecte et architecte lui même,… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de l'histoire des techniques — Si l’histoire des techniques ne peut se résumer à la seule histoire des inventions, elles en constituent néanmoins une composante importante. Au delà des grands faits historiques ou des découvertes scientifiques associées, la chronologie de… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des techniques — Chronologie de l histoire des techniques Si l’histoire des techniques ne peut se résumer à la seule histoire des inventions, elles en constituent néanmoins une composante importante. Au delà des grands faits historiques ou des découvertes… …   Wikipédia en Français

  • Connaissance Technique — On nomme connaissance technique l’ensemble des moyens mis en œuvre pour conduire à son terme un projet technique. Si notre époque est résolument technicienne, elle ne rend pas pour autant honneur aux techniques non strictement scientifiques, en… …   Wikipédia en Français

  • Connaissance technique — Devise du Musée de l Homme à Paris au Palais de Chaillot qui conserve des merveilles artisanales et industrielles. Dans ces murs voués aux merveilles J accueille et garde les ouvrages De la main prodigieuse de l artiste Égale et rivale de sa… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.