Massimo Mattioli


Massimo Mattioli

Massimo Mattioli est un auteur de bandes dessinées né à Rome (Italie) le 25 septembre 1943.

Massino Mattiolli puise son inspiration chez plusieurs classiques du nonsense, au premier rang desquels figure le Krazy Kat de George Herriman. Il lui emprunte les prémisses immuables de ses histoires, sur lesquels on brode à l’infinie, et son goût pour bouleverser les codes de la bande dessinée. Il s’inspire également de B.C. de Johnny Hart dont il reprend les objets parlants et animés (fleur, cailloux, caméléon, fourmis) donnant la réplique à ses personnages. Son graphisme qui doit beaucoup au dessin animé (Félix le Chat et Tex Avery) l’oriente naturellement vers un style de gag très visuel. Un peu mièvre à ses débuts, son œuvre s’est rapidement révélée plus adulte en incluant des éléments de gore et de pornographie. Les récits de Joe Galaxy s'inspirent fortement du H2G2 de Douglas Adams.

Carrière

Il débute professionnellement en 1965 dans l’hebdomadaire Il Vittorioso pour lequel il réalise plusieurs séries, Il Ragnetto Gigi, Ipo, Rita e Pino et surtout Vermetto Sigh qui raconte les aventures d’un surréaliste ver de terre.

En 1968, âgé de vingt-cinq ans, il arrive en France après un court séjour à Londres pendant lequel il a travaillé pour le magazine Mayfair. Il se présente d’abord chez Hara-Kiri puis chez PiloteRené Goscinny l’oriente vers Pif Gadget. Le journal pour la jeunesse, anciennement Vaillant, est précisément en train d’élaborer sa nouvelle formule. Il y débute en publiant une page hebdomadaire composée de « strips », M le Magicien, qu’il réalisera jusqu’en 1973.

Il retourne ensuite à Rome et crée le personnage de Pinky pour Il Giornalino. Reporter de son état, Pinky est un lapin rose aux allures très « cartoon » qui connaîtra un long succès. Quelques épisodes sont parus dans Pif dans les années 1975 à 1980.

En 1977, il participe à la création de Cannibale, revue alternative en noir et blanc qui peut être considérée comme une réponse Italienne à Metal Hurlant. Il y publie Joe Galaxy, série de science-fiction qu’il continue en 1980 dans Frigidaire et en 1988 dans Comic Art. En 1980, le collectif à l’origine de Cannibale, qui comprend également Tanino Liberatore, Stefano Tamburini, Andrea Pazienza et Filippo Scozzari, abandonne ce projet pour créer Frigidaire. Massimo Mattiolli y publie plusieurs séries pour adultes : Frisk the Frog, Superwest et Squeak the Mouse, parodie sadique et pornographique des dessins animées de Tom et Jerry qui sera ensuite reprise dans l'Écho des savanes.

En 1999, il participe au collectif Comix 2000, édité par l’Association, en produisant Awop-Bop-Aloobop, un feuilleton réalisé en 1993 qui met en scène le chat Bam Boom et ses aventures interstellaires et délirantes.

Publications

  • B Stories, l'Association, avril 2008 - ISBN : 978-2-84414-252-8
  • Vermetto Sigh, l'Association, avril 2006 - ISBN : 978-2-84414-204-4
  • M le Magicien, l’Association octobre 2003, préface de Jean-Pierre Mercier, ISBN 2-84414-052-1
  • Awop-Bop-Aloobop, l’Association novembre 1999
  • Squeak the Mouse Tome 2, Albin Michel janvier 1992
  • Squeak the Mouse Tome 1, Albin Michel
  • Joe Galaxy & Cosmic Stories, Aedena/Dargaud Diffuseur 1987
  • Superwest, Albin Michel, mai 1986 - ISBN : 2-226-02583-9

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Massimo Mattioli de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Massimo Mattioli — Mattioli Massimo Mattioli (* 25. September 1943 in Rom) ist ein Undergroundkünstler und italienischer Zeichner.[1] Sein Hauptwerk spielt häufig in einer bonbonfarbenen Welt, voller niedlicher Tierfiguren à la Tex Avery, denen der Lauf seiner… …   Deutsch Wikipedia

  • Massimo Mattioli — (born September 25, 1943) is an Italian cartoonist.[1] Mattioli debuted in 1965 in the periodic comic book Il Vittorioso with Vermetto Sigh. He was also published in Corto Maltese and Frigidaire.[2] Three years later he moved to London, where he… …   Wikipedia

  • Mattioli — ist der Familienname folgender Personen: Antonio Mattioli (* 1940), italienischer Fußballspieler Aram Mattioli (* 1961), Schweizer Historiker Carlo Mattioli (Maler) (1911–1992), italienischer Maler Carlo Mattioli (* 1954), italienischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Mattioli — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Mattioli est un nom de famille notamment porté par : Pierandrea Mattioli, un médecin et un botaniste italien (1501 1577). Massimo Mattioli, un auteur …   Wikipédia en Français

  • Catalan Communications — Industry Publishing Founder(s) Bernd Metz Headquarters New York 43 East 19th Street Key people Bernd Metz Elizabeth Bell Products Comics …   Wikipedia

  • L'Association — Contexte général Champs d’action Édition de bande dessinée Fiche d’identité Fondateur Jean Christophe …   Wikipédia en Français

  • L'Association (maison d'édition) — L Association Exposition l Association à Angoulême en 2000 L Association est une maison d édition française de bande dessinée, fondée en mai 1990 par Jean Christophe Menu, Lewis Trondheim, David B …   Wikipédia en Français

  • M Le Magicien — était une bande dessinée hebdomadaire réalisée par Massimo Mattioli (dessin et scénario) pour le journal Pif Gadget. Elle est parue de décembre 1968 (n°1227) à novembre 1973 (n°1483). Ce personnage absurde au nom déroutant (M est son patronyme),… …   Wikipédia en Français

  • M le Magicien — était une bande dessinée hebdomadaire réalisée par Massimo Mattioli (dessin et scénario) pour le journal Pif Gadget. Elle est parue de décembre 1968 (n°1227) à novembre 1973 (n°1483). Ce personnage absurde au nom déroutant (M est son patronyme),… …   Wikipédia en Français

  • M le magicien — était une bande dessinée hebdomadaire réalisée par Massimo Mattioli (dessin et scénario) pour le journal Pif Gadget. Elle est parue de décembre 1968 (n°1227) à novembre 1973 (n°1483). Ce personnage absurde au nom déroutant (M est son patronyme),… …   Wikipédia en Français