Maréchal de Montrevel


Maréchal de Montrevel

Nicolas Auguste de La Baume

Nicolas Auguste de
La Baume
Surnom Maréchal de Montrevel
Naissance 1643
Décès 11 octobre 1716 73 ans)
Paris
Origine Français
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Grade mestre de camp
brigadier de cavalerie (1677)
maréchal de camp (1688)
lieutenant général (1693)
Conflits Guerre de Dévolution
Guerre de Hollande
Guerre des Réunions
Guerre de la Ligue d'Augsbourg
Guerre contre les Camisards
Distinctions Maréchal de France
Chevalier de l'ordre du Saint-Esprit
Famille Maison de La Baume
Blason famille Labaume-Montrevel.svg


Nicolas Auguste de La Baume, marquis de Monterevel, né en 1643 et mort à Paris le 11 octobre 1716, est un militaire français, maréchal de France, connu aussi comme le maréchal de Montrevel.

Sommaire

Biographie

Fils de Ferdinand de La Baume, comte de Montrevel, lieutenant-général des armées du roi, et de Marie Olier-Nointel, il est issu d'une maison illustre, originaire de Bresse.

Faits militaires et campagnes

Il commença à être remarqué aux sièges de Douai, Tournai, Lille et Audenarde en 1667 (guerre de Dévolution). Il servit ensuite dans les guerres d'Allemagne sous le maréchal de Turenne, et en Hollande ; il contribua à chasser les ennemis d'Alsace et Louis XIV lui donna la charge de lieutenant du roi en Bresse, Bugey, Valromey et pays charolais sur la démission de son père ; il servit comme mestre de camp dans les campagnes de Flandres aux sièges de Condé et d'Aire ; il fut fait brigadier de cavalerie en 1677, contribua à la victoire de Cassel, puis, la même année, commissaire général de la cavalerie, il suivit le roi aux sièges de Gand et d'Ypres (guerre de Hollande). Il se trouva en 1684 au siège de Luxembourg (guerre des Réunions). Il fut fait maréchal de camp en 1688 et servit sous les maréchaux d'Humières et de Luxembourg. Il devint lieutenant général en 1693, et fit les campagnes d'Allemagne et de Flandres sous les ordres du Grand Dauphin (guerre de la Ligue d'Augsbourg).

Dignités militaires et fin de carrière

Il fut revêtu de la dignité de maréchal de France le 14 janvier 1703. La même année, il part en Languedoc comme commandant en chef en remplacement du comte de Broglie à la tête des armées de Louis XIV chargées de la répression contre les Camisards. Il se fera remarquer par des massacres contre la population, la déportation et le « brûlement des Cévennes » (466 villages et hameaux détruits en Cévennes entre octobre et décembre 1703). Ces massacres auront l'effet inverse de celui souhaité. En avril 1704 il est remplacé par le maréchal de Villars[1].

Il partira ensuite en Guyenne à la place du marquis de Sourdis jusqu'en 1716, date à laquelle il est envoyé en Alsace puis en Franche-Comté. Il fut nommé chevalier du Saint-Esprit lors de la promotion du 2 février 1705.

Mort le 11 octobre 1716 à Paris, il fut inhumé dans l'église Saint-Sulpice.

Source

Louis de La Roque, Catalogue historique des généraux français, connétables, maréchaux de France, lieutenants généraux, maréchaux de camp, vol. I, A. Desaide, Paris, 1896-1902 

Voir aussi

Notes et références

  1. Source : site internet du Musée virtuel du protestantisme Français - http://www.museeprotestant.org/Pages/Notices.php?scatid=138&noticeid=738&lev=1&Lget=FR


  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Nicolas Auguste de La Baume ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maréchal de Montrevel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maréchal de Villars — Claude Louis Hector de Villars Pour les articles homonymes, voir Villars. Claude Louis Hector de Villars Nai …   Wikipédia en Français

  • Marechal de France — Maréchal de France Le bâton du maréchal de France. Insigne de maréchal de France …   Wikipédia en Français

  • Maréchal De France — Le bâton du maréchal de France. Insigne de maréchal de France …   Wikipédia en Français

  • Maréchal de france — Le bâton du maréchal de France. Insigne de maréchal de France …   Wikipédia en Français

  • Maréchal de France — Le bâton du maréchal de France. Insigne de maréchal …   Wikipédia en Français

  • Bâton de Maréchal — Maréchal de France Le bâton du maréchal de France. Insigne de maréchal de France …   Wikipédia en Français

  • Guerre des Cévennes — Jean Cavalier, chef camisard, peinture de Pierre Antoine Labouchère, 1864. Informations générales Date 1702 1704 Lieu …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Auguste de La Baume — Marquis de Monterevel Portrait du marquis de Monterevel Huile sur toile de Gillot Saint Evre …   Wikipédia en Français

  • Jean Cavalier — Pour les articles homonymes, voir Cavalier. Jean Cavalier, né le 28 novembre 1681 à Ribaute les Tavernes et mort le 17 mai 1740 à Chelsea, est le plus célèbre des chefs et des prophètes camisards. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Catalogue des œuvres d'Hyacinthe Rigaud — Autoportrait d Hyacinthe Rigaud dit « au manteau rouge » 1692 Gravure de Pierre Drevet …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.