Mary Read


Mary Read
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Read.
Mary Read dévoile sa féminité.
(gravure d’Alexandre Debelle tirée du livre de P. Christian, Histoire des pirates et corsaires de l’Océan).

Mary Jane Read (vers 1690–1721) est, avec Anne Bonny, l’une des deux femmes pirates les plus célèbres de l’histoire.

Biographie

Mary est née dans le comté de Devon en Angleterre à la fin du XVIIe siècle. À la mort de son frère Willy, sa mère, veuve d’un capitaine de la marine, commença à l’habiller comme un garçon pour continuer à percevoir le soutien financier de la grand-mère de Mary, qui était destiné à l’aîné. Sous son travestissement masculin, elle trouve d’abord un emploi de valet de pied puis s’enrôle sur un premier navire avant de s’engager dans l’armée.

Elle y rencontre un maréchal des logis qu’elle épouse. Ils ouvrent ensemble l’Auberge des Trois Fers à Cheval, à Bréda. Cependant, quatre ans plus tard, son mari décède et l’auberge ferme. Mary se fait alors à nouveau passer pour un homme et s’engage à bord d’un navire marchand hollandais sous le nom de Willy Read. Ce navire est attaqué et capturé par des pirates anglais. Elle aurait alors intégré les rangs de ces pirates qu’elle aurait accompagné jusqu’à New Providence aux Bahamas.

C’est au cours de ce voyage qu’elle rencontra le célèbre pirate Jack Rackham et sa compagne Anne Bonny (qui se déguisait elle aussi en homme et se faisait appeler Adam Bonny). Anne et Mary ont eu des liaisons amoureuses très...particulieres. Rackham enrôle Mary Read, croyant avoir affaire à un homme. Intrigué par l’amitié qui la lie à Anne Bonny, il ne découvrira que plus tard qu’elle est une femme.

Mary Read en combat singulier.

Peu de temps après, plusieurs bâtiments de guerre britanniques sont envoyés à leur poursuite. Mais il en faut plus pour impressionner Rackham, Anne Bonny et Mary Read. Plus téméraires et féroces que jamais, ils attaquent et capturent sans relâche les navires qui passent à portée de canon. Capturé dans un des navires, un charpentier du nom de Matthews deviendra l’amant de Mary et le père de son enfant. L’un de ces navires est le Royal Queen, appartenant à Chidley Bayard, l’ancien amant d’Anne, et commandé par le capitaine Hudson. Anne parvient à séduire Hudson et à le convaincre de la prendre avec lui à bord de son navire. Une fois à bord, elle réussit à éviter de passer la nuit avec lui en le droguant. Elle asperge alors avec de l’eau toutes les mèches des canons et retourne avec les pirates. Le jour suivant, le Revenge engage le combat avec le Royal Queen, alors incapable de riposter. La bataille fera une seule victime : le capitaine Hudson, tué par Mary.

En octobre 1720, les troupes du capitaine Barnet, envoyées par le gouverneur de la Jamaïque, capturent Rackham et son équipage (dont Mary Read et Anne Bonny). Mary et Anne en particulier sont écœurées de voir les pirates n’opposer que très peu de résistance (certains récits rapportent que la plupart d’entre eux étaient saouls). Elles en tueront deux et blesseront plusieurs d’entre eux (dont Rackham). Il faudra plus d’une heure de combat avant que les deux femmes rendent les armes, seules face aux troupes de Barnet.

Les deux femmes réussissent à éviter la pendaison en révélant qu’elles sont enceintes. C’était une pratique de l’époque : personne n’aurait osé tuer ce qu’on considérait comme un être vivant pas encore né, innocent des crimes de leur mère. Mary finit ses jours en prison, elle est morte de sa fausse-couche en avril 1721. On raconte qu’avant d’achever un homme qu’elle venait de vaincre, Mary leur dévoilait son sexe pour leur montrer qu’une femme pouvait se battre tout aussi bien qu’un homme.

Bibliographie

  • Jean Haechler, Les insoumises,  éd. Nouveau Monde, 2007
  • Zoé Valdés, Louves de mer, Folio, 2006
  • Olivier et Patrick Poivre d’Arvor, Chasseurs de trésors et autres flibustiers,  éd. Menges, 2005

Romans inspirés par Mary Read

  • Valérie Ravenne, Bonny et Read, Nouveau Monde, 2009
  • Ella Balaert, Mary pirate, Zulma, 2001 (ISBN 2843042747)
  • Mireille Calmel, Lady Pirate (2 tomes), Xo, 2005
  • Alain Surget, Mary Tempête, Père Castor Flammarion, 2007

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mary Read de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mary Read — Mary Read, la mujer pirata del Caribe, según un grabado en madera del siglo XVIII Naci …   Wikipedia Español

  • Mary Read — (* um 1685 in London, England; † 28. April 1721 in St. Jago de la Vega, Jamaika) war eine englische Piratin und Freibeuterin. Mary Reads Vater war ein Matrose, der nicht mehr zurückkam. Marys Mutter hatte schon einen Sohn …   Deutsch Wikipedia

  • Mary Read — For Mary Karen Read, see Virginia Tech massacre. Mary Read Mary Read Type Pirate Place of birth England …   Wikipedia

  • Collectif Mary Read — Surnom CMR Pays d’origine France Genre musical Hip hop Années d activité Depuis 2001 Labels Les Créations du Crâne Acrobat Productions Site officiel …   Wikipédia en Français

  • Mary Tempête — est un roman pour la jeunesse d Alain Surget inspiré de la vie de la pirate Mary Read (1690–1721). Il est paru en 2007. Mary est une jeune femme obligée de vivre déguisée dans la peau de son frère Willy , mort d une maladie qui le tient depuis sa …   Wikipédia en Français

  • Read (surname) — Read is a surname of English origins, its most likely derivation is from the Anglo Saxon (Old English) term for the colour red. The English town of Reading on the River Thames derives its name from a very early English tribal or community group… …   Wikipedia

  • Read — ist der Familienname folgender Personen: Alex Read (* 1991), australischer Fußballspieler David Breakenridge Read (1823–1904), kanadischer Politiker Dolly Read (* 1944), britische Schauspielerin und Playmate Gardner Read (1913–2005), US… …   Deutsch Wikipedia

  • Read —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Patronyme Charles Read (1819 1898), figure du protestantisme français George Read (1733 1798), juriste et homme politique américain Henri… …   Wikipédia en Français

  • Mary Moody Emerson — (1774 1863) was known not only as her nephew Ralph Waldo Emerson’s “earliest and best teacher,” but also as a “spirited and original genius in her own right” (Richardson on back cover of Origins). Ralph Waldo Emerson considered her presence in… …   Wikipedia

  • Mary Morris Knowles — Mary Morris was born into a prosperous family of third generation Quakers in Rugeley, Staffordshire, in 1733. [ Library of the Religious Society of Friends, Cheshire and Staffordshire Quarterly Meeting Digest Register of Births, 1730 1737.] Mary… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.