Martín y Soler


Martín y Soler

Vicente Martín y Soler

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soler.

Vicente Martín y Soler (né le 2 mai 1754 à Valence - mort le 30 janvier 1806 à Saint-Pétersbourg) était un compositeur espagnol d'opéras et de ballets. Bien que relativement obscur aujourd'hui, à son époque il était comparé favorablement à son contemporain, Mozart, en tant que compositeur d'opera buffa. Il était surnommé le Mozart valencien.

Il étudia la musique à Bologne avec Giovanni Battista Martini. Son premier opéra fut Il Tutore burlato (1775), une adaptation de La Frascatana de Giovanni Paisiello, lui-même tiré de la pièce éponyme de Filippo Livigni. Le livret fut traduit en espagnol et adapté sous forme d'une zarzuela intitulée La Madrileña o El Tutor burlado, dont la première fut donnée à Madrid en 1778.

Martín y Soler est mieux connu pour les opéras comiques qu'il composa à Vienne avec le librettiste Lorenzo Da Ponte : Una cosa rara (1786, d'après la pièce La Luna de la sierra de Luis Vélez de Guevara), Il Burbero di buon cuore (1786, d'après la pièce de Carlo Goldoni), L'Arbore di Diana (1787). Il est aussi crédité d'avoir introduit, dans Una cosa rara, la valse à Vienne.

En 1777, il voyagea à Naples, pour composer son premier ballet pour le Théâtre de San Carlo. Durant cette période, il travailla avec le chorégraphe Charles Le Picq pour composer 4 ballets d’action : La Griselda (1779, d'après Apostolo Zeno), Ii ratto delle Sabine (1780), La Belle Arsène (1781), et Tamas Kouli-Kan (1781, d'après Vittorio Amedeo Cigna-Santi). Il composa aussi 2 ballets mezzocarattere, La Sposa persiana (1778) et Il Barbiere di Siviglia (1781, d'après la pièce de Beaumarchais).

A Naples il travailla aussi avec le librettiste de la cour, Luigi Serio, à la composition d'opera seria, produisant Ifigenia (1779) et Ipermestra (1780).

En 1785, il s'installa à Vienne, où il eut la joie de rencontrer un grand succès international par les opéras qu'il composa avec les textes de Lorenzo Da Ponte, qui collaborait simultanément avec Mozart et avec Antonio Salieri. La musique d'Una cosa rara fut citée par Mozart dans la scène du banquet dans l'acte final de Don Giovanni (1787).

En 1788, il fut invité à la cour russe de Saint-Pétersbourg, où il acheva les opéras en russe, L'Infortuné héros Kosmetovich (1789, livret écrit en partie par Catherine la Grande), Melomania (1790), et Fedul et ses enfants (1791, avec Vassili Pachkevitch). Durant cette période, il acheva aussi 2 opéras supplémentaires en italien : La Capricciosa corretta (1795, livret de Lorenzo Da Ponte, probablement adapté de The Taming of the Shrew de Shakespeare) et La Festa del villaggio (1798).

Il composa aussi nombre de ballets tragiques durant son séjour à Saint-Pétersbourg, dont Didon abandonnée (1792), Amour et Psyché (1793, inspiré des Psyché de Molière, Corneille et Philippe Quinault), Tancrède (1799) et Le Retour de Poliorcète (1799).

Il décéda à son poste de compositeur de la cour en 1806.

Liens externes

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
  • Portail de l’opéra Portail de l’opéra
Ce document provient de « Vicente Mart%C3%ADn y Soler ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Martín y Soler de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Martín i Soler — Martín i Soler, Vicent …   Enciclopedia Universal

  • Martín y Soler —   [mar tin i so lɛr], Vicente (Vincent), in Italien Martino lo Spagnuolo [ spaɲ ɲ ], spanischer Komponist, * Valencia 2. 5. 1754, ✝ Sankt Petersburg 11. 2. 1806; trat zunächst in Spanien und Italien, später in Wien und 1788 94 und ab 1796 in …   Universal-Lexikon

  • Martin y Soler — Vicente Martín y Soler Pour les articles homonymes, voir Soler. Vicente Martín y Soler (né le 2 mai 1754 à Valence mort le 30 janvier 1806 à Saint Pétersbourg) était un compositeur espagnol d opéras et de ballets. Bien que relativement obscur… …   Wikipédia en Français

  • Martín i Soler, Vicent — ► (1754 1806) Compositor español. Autor de Una cosa rara; en ella se inspiró Mozart para su Don Juan …   Enciclopedia Universal

  • Vicente Martín y Soler — (Valencia, 2 de mayo de 1754 San Petersburgo, 30 de enero de 1806) fue un compositor español de reconocido prestigio internacional. Llamado popularmente Martini lo Spagnolo o el Mozart valenciano, fue conocido principalmente como autor de óperas… …   Wikipedia Español

  • Vincente Martín y Soler — Vicente Martín y Soler Vicente Martín y Soler (* 2. Mai 1754 in Valencia; † 11. Februar 1806 in Sankt Petersburg) war ein spanischer Komponist. Er schrieb eine Vielzahl ernster als auch komischer Opern sowie B …   Deutsch Wikipedia

  • Vicente Martín y Soler — (* 2. Mai 1754 in Valencia; † 11. Februar 1806 in Sankt Petersburg) war ein spanischer Komponist. Er schrieb eine Vielzahl ernster als auch komischer Opern sowie Ballettmusik. Obwohl heut …   Deutsch Wikipedia

  • Vicente Martín y Soler — (May 2, 1754 – January 30, 1806) was a Spanish composer of opera and ballet. Although relatively obscure today, in his own day he was compared favorably with his contemporary, Wolfgang Amadeus Mozart, as a composer of opera buffa. He has… …   Wikipedia

  • Vicente Martin y Soler — Vicente Martín y Soler Pour les articles homonymes, voir Soler. Vicente Martín y Soler (né le 2 mai 1754 à Valence mort le 30 janvier 1806 à Saint Pétersbourg) était un compositeur espagnol d opéras et de ballets. Bien que relativement obscur… …   Wikipédia en Français

  • Vicente martín y soler — Pour les articles homonymes, voir Soler. Vicente Martín y Soler (né le 2 mai 1754 à Valence mort le 30 janvier 1806 à Saint Pétersbourg) était un compositeur espagnol d opéras et de ballets. Bien que relativement obscur aujourd hui, à son époque… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.