Marnix van St Aldegonde


Marnix van St Aldegonde

Philippe de Marnix de Sainte-Aldegonde

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe de Sainte-Aldegonde.
Philippe de Marnix de St. Aldegonde

Philippe de Marnix, baron de Sainte-Aldegonde, né à Bruxelles en 1538[1] ou 1540[2], mort à Leyde en 1598, fut à la fois militaire, poète, théologien et pédagogue. Son histoire est intimement liée avec celle de Calvin.

Sommaire

Biographie

A la révolte des Pays-Bas, en 1565, on le vit un des premiers auteurs du compromis de Bréda, qui garantissait la liberté de conscience et s'opposait à l'Inquisition, mais que rejeta Marguerite de Parme. Après l'arrivée du duc d'Albe en 1567, il émigra à Emden en Allemagne où il écrivit son pamphlet De Byencorf der H. Roomsche Kercke (1569), et ne revint aux Pays-Bas qu'en 1571. Guillaume de Nassau, prince d'Orange le chargea de missions diplomatiques, militaires et religieuses. Il le chargea aussi des négociations avec Paris et Londres, et, en 1578, avec la diète d'Augsbourg. Philippe de Marnix contribua beaucoup à l'édification de l'Université de Leyde et à la pacification de Gand en 1576. Bourgmestre d'Anvers en 1584, il défendit la ville pendant treize mois contre le duc de Parme, mais dut finalement se rendre, à la suite de quoi il se retira des affaires. Il reparut cependant comme ambassadeur à Paris en 1590, et vécut ensuite à Leyde, où il traduisit la Bible en néerlandais.

Marnix a laissé, outre des écrits de controverse, un traité estimé : De l'éducation des princes et des enfants (en latin). Il est également l'auteur présumé des paroles du Wilhelmus, l'hymne national néerlandais.

Le Tableau des differens de la religion

Son œuvre la plus importante en français est le Tableau des differens de la religion (1598-1601). Marnix y fait parler un clerc catholique désireux de faire l'éloge de son Eglise, et la critique des calvinistes. Mais ce clerc maladroit se prend les pieds dans son propre discours. Au lieu de louer les grands docteurs catholiques (Bellarmin, François Panigarole, et le moins connu Gentien Hervet), il dévoile involontairement tous leurs vices et toutes leurs manipulations. La vraie manipulation vient bien sûr de Marnix, réformateur actif, qui poursuit ainsi sur près de 1500 pages une satire théologique à la fois pointue et comique, sur un ton qui emprunte beaucoup à Rabelais, à Erasme et à Henri Estienne. Le Tableau des differens appartient au genre alors très en vogue du pseudo-éloge (voir L'Éloge de la Folie d'Erasme).

Bibliographie

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail des Pays-Bas Portail des Pays-Bas
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Philippe de Marnix de Sainte-Aldegonde ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marnix van St Aldegonde de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marnix, Philips van, Heer Van Sint Aldegonde — ▪ Dutch theologian born 1540, Brussels [now in Belgium] died Dec. 15, 1598, Leiden, Neth.       Dutch theologian and poet whose translation of the Psalms is considered the high point of religious literature in 16th century Holland. In exile… …   Universalium

  • Philippe de Marnix de Sainte-Aldegonde — Pour les articles homonymes, voir Philippe de Sainte Aldegonde. Marnix de Sainte Aldegonde …   Wikipédia en Français

  • Marnix Gymnasium — Motto Marnix Maximaal! Established 1903 Type Gymnasium Principal mw. drs. S.J. de Leeuw Teaching staff c. 50 …   Wikipedia

  • Marnix Gijsen — 20 October 1899 29 September 1984) was a Flemish writer. His real name was Joannes Alphonsius Albertus Goris, his pseudonym relates to Marnix van Sint Aldegonde and the surname of his mother (Gijsen). Contents …   Wikipedia

  • Marnix — Marnix, Philipp von, Herr von Saint Aldegonde, niederländ. Schriftsteller und Staatsmann, geb. 1538 in Brüssel, gest. 15. Dez. 1598 in Leiden, studierte in Genf unter Calvin und Beza Theologie, an andern Hochschulen die Rechte und ging zur… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Marnix — may refer to: 5002 Marnix (1987 SS3), a main belt asteroid Marnix Gijsen (1899–1984), a Flemish writer Marnix Gymnasium, a secondary school located in Rotterdam, Netherlands Marnix Kolder (born 1981), a Dutch professional footballer who currently …   Wikipedia

  • Aldegonde —   [ɑldə xɔndə], Philips van Sint Aldegonde, Marnix, Philips van.   …   Universal-Lexikon

  • Aldegonde — Infobox Saint name=Saint Aldegonde birth date=639 death date=684 feast day=January 30 venerated in=Roman Catholic Church imagesize= caption= birth place= death place= titles= beatified date= beatified place= beatified by= canonized date=… …   Wikipedia

  • Aldegonde — Aldegonde, Philipp van Marnix, Herr v. Mont Ste. A., s. Marnix …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Aldegonde — Aldegonde, Philipp van Marnix, Herr von St. A., 1538 zu Brüssel geb., schloß sich dem Aufstande der Niederländer an und wurde besonders als Diplomat gebraucht. 1584 war er Bürgermeister in Antwerpen, das er nach 13monatl. Belagerung an Alexander… …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.