Marne (roche)


Marne (roche)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marne.

La marne que l'on nomme aussi, en fonction de sa qualité, pierre de France ou encore pierre de Maastricht, est une roche sédimentaire contenant du calcaire CaCO3 et de l'argile en quantités à peu près équivalentes (35 % à 65 %).

Marnes bleues au Col Saint-Jean à Montclar

Sommaire

Étymologie

Le mot marne est attesté pour la première fois sous cette forme en français en 1287 (doc. ds C. A. BEVANS, The old french vocabulary of Champagne, p. 25), de l'ancien français marle. Du latin marna, lui-même emprunté au gaulois margila.

Utilisation

Depuis l'âge de bronze on extrait la marne sous forme de blocs de pierre à destination de la construction. On retrouve ce matériau abondant, facile à extraire et à façonner dans nombre de bâtiments anciens modestes ou prestigieux. Avec l'épuisement des carrières en marne de qualité, la faible dureté du matériau et sa mauvaise résistance conduiront cependant à un abandon progressif de cet usage. Apparu il y a peu, le phénomène des pluies acides constitue un redoutable ennemi des bâtiments construits en matériaux marneux. Les derniers gisements de marnes de qualité sont donc réservés à la restauration.

Au XIXe siècle on industrialisa la production de chaux. La marne avec sa composition calcaire élevée et son abondance était un ingrédient idéal pour les usages qui ne requéraient pas en final une chaux d'un haut niveau de pureté, l'élaboration de mortier par exemple. Le ciment Portland d'aujourd'hui utilise toujours la marne comme ingrédient principal.

Broyé, c'est aussi un produit d'amendement des cultures afin de rendre les sols moins acides.

Les marnières

Article détaillé : marnière.

La marne fut extraite comme matériau de construction dès que les outils en métal furent connus.

Les marnières permettaient également d’extraire la craie pour amender les terres agricoles.

À l'époque, enlever d'importantes couches de terre végétale était impossible; on commença donc à extraire là où la marne affleurait et on poursuivit en creusant des réseaux de galeries. À notre époque, la marne est extraite dans de gigantesques carrières à ciel ouvert, généralement proches de la cimenterie où elle est transformée en ciment.

Les anciennes marnières étaient souvent souterraines et disséminées (extraction au plus près, pour limiter le transport). Après usage elles ont été rebouchées, leurs emplacements étant seulement repérés par des arbres. Au fil du temps (et des remembrements), ces arbres généralement isolés au milieu des champs ont disparu et la mémoire du site avec eux.

Les phénomènes d'érosion et de dissolution conduisent quelquefois à des effondrements. Leurs conséquences sont particulièrement graves si des constructions ont été édifiées au-dessus. La Normandie est régulièrement victime d'accidents de cette nature.

Les marnes bleues contiennent souvent des fossiles


Le Marnage

Le marnage est une technique agricole consistant à rendre un sol plus calcaire en y ajoutant de la marne. Ceci permettait de remonter le pH des sols acides et les rendre plus propices à l'activité agricole. On a longtemps utilisé cette technique et ce même avec des argiles non calcaires ce qui n'avait aucune efficacité.

Arts du feu

Ceci grâce au carbonate de calcium que la marne contient.

Mastic

Spécialement pour le mastic de vitrier.

Calendrier

La marne se fête le 17 nivôse dans le calendrier républicain.

Notes et références


Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marne (roche) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Marne », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • marne — [ marn ] n. f. • 1266; altér. de marle, lat. pop. °margila, mot gaul.; cf. maerl ♦ Mélange naturel d argile et de calcaire (glaise). Marnes argileuses, calcaires, limoneuses. Marnes employées comme amendements (⇒ 1. marnage) . ● marne nom féminin …   Encyclopédie Universelle

  • Roche — is French for boulder/rock . The word is (part of) several names: Business companies* Roche Applied Science, a business area of Roche Diagnostics, a division of Hoffmann–La Roche AG, Basel, Switzerland, one of the largest pharmaceutical companies …   Wikipedia

  • Marne (fleuve) — Marne (rivière) Pour les articles homonymes, voir Marne. Marne Bord de la Marne au niveau de Noisy le Grand …   Wikipédia en Français

  • Marne (riviere) — Marne (rivière) Pour les articles homonymes, voir Marne. Marne Bord de la Marne au niveau de Noisy le Grand …   Wikipédia en Français

  • roche — [ rɔʃ ] n. f. • 980; lat. pop. °rocca 1 ♦ Une, des roches. Bloc important de matière minérale dure. ⇒ pierre, roc, 1. rocher. « La route qui se dessinait [...] à travers les éboulis de roches » (Mac Orlan). Banc de roches. Il y a anguille sous… …   Encyclopédie Universelle

  • Roche carbonatée — ● Roche carbonatée roche principalement formée de carbonate de calcium ou de magnésium (calcaire, dolomie, marne, marbre, cipolin) …   Encyclopédie Universelle

  • Roche sur Yon — La Roche sur Yon La Roche sur Yon La statue de Napoléon Ier et l église Saint Louis, place Napoléon …   Wikipédia en Français

  • Roche (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour les articles homophones, voir Roches, Roch, Rausch (homonymie), Rauch et Rush. Voir aussi: La Roche …   Wikipédia en Français

  • Roche-Guyon — La Roche Guyon La Roche Guyon Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.