Mark Henry


Mark Henry

Mark Henry

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Mark Henry lors de l'édition 2010 de WWE Tribute to the Troops.

Données générales
Nom complet Mark Henry
Nom de ring Mark Henry
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le 12 juin 1971 (1971-06-12) (40 ans)[1],
Silsbee, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Taille 1,86 m (6 1)[2]
Poids 190 kg (418 lb)
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) World Wrestling Federation/Entertainment
Entraîné(e) par Bret Hart, Stu Hart[1]
Carrière pro. 22 septembre 1996[1]aujourd'hui

Mark Gordon Ramsey Henry (né le 12 juin 1971 au Texas[1]) est un catcheur et haltérophile américain qui lutte actuellement à la World Wrestling Entertainment dans la division SmackDown, où il est l'actuel Champion du monde Poids-Lourds.

Il a remporté deux titres mondiaux au cours de sa carrière, le Championnat de la ECW et le Championnat du monde poids-lourds de la WWE. Il a également détenu le Championnat Européen de la WWE.

Sommaire

Carrière

World Wrestling Entertainment

Début à la WWF (1996-1999)

Mark Henry obtient sa qualification de World's Strongest Man (Homme le plus fort du monde) après sa 10e place lors des Jeux olympiques de Barcelone en 1992 en haltérophilie dans la catégorie poids lourds[3]. Lors des Jeux olympiques d'Atlanta en 1996, la WWF sponsorise Henry[réf. nécessaire] et lui fera signer par la suite un contrat de 10 ans. Henry sera entrainé par Stu et Bret Hart et sa première feud sera contre Jerry Lawler qui avait prononcé quelques mots durs à l'encontre du catcheur. Lors de SummerSlam 1996, il intervient pour aider Jake Roberts face à Jerry Lawler.

Le 12 janvier 1998, Mark Henry rejoint la Nation of Domination où il sera allié avec The Rock. Après la dissolution de cette faction, il forme une équipe avec D'Lo Brown. À SummerSlam 1999, alors que D'Lo Brown affronte Jeff Jarrett pour protéger ses titres de WWF Intercontinental Championship et de WWF European Championship, Mark Henry le trahit en aidant Jarrett à gagner ce match. Jeff Jarrett offrira le titre de WWF European Championship à Henry[4] qui perdra ce titre un mois après contre D'Lo Brown lors du pay-per-view Unforgiven.

SmackDown (2007-2008)

Mark Henry lors de WWE SmackDown! en 2007.

Le 11 mai à SmackDown, il a attaqué The Undertaker (déjà blessé après son match pour le World Heavyweight Championship dans un Steel cage match contre Batista), permettant à Edge d'en prendre avantage et utilise son Money in the Bank pour battre le champion du monde afin d'obtenir la ceinture. Après cela, Henry commence un mini-feud avec Kane qu'il bat lors d'une édition de SmackDown par décompte extérieur, et lors d'un Lumberjack match à One Night Stand 2007. Plus tard, Henry lance un challenge à SmackDown dans un Locker Room, où personne n'osera le défier. Pendant plusieurs éditions de SmackDown, il ne bat que des jobbers. Mais les semaines qui suivent, The Undertaker préparant son retour, décide de faire peur à Henry. Et lors de la dernière édition avant Unforgiven, The Undertaker s'adresse à Mark Henry sans se battre : « Mark Henry, this sunday, at Unforgiven, you will REST IN PEACE !! ». Il se bat finalement contre The Undertaker à Unforgiven 2007 et perd après avoir reçu un Last Ride powerbomb.

Le 16 décembre à Armageddon 2007, Henry et Big Daddy V battent CM Punk et Kane après un Big Daddy V Drop de Big Daddy V[5].

Le 10 mars 2008, dans un re-match des anciens WrestleMania, Mark Henry se fait battre par The Undertaker dans un Casket match. Après avoir effectué son Tombstone Piledriver, l'Undertaker n'avait plus qu'à pousser The World Strongest Man dans le cercueil (casket en anglais), pour gagner le match.

À WrestleMania XXIV, Mark Henry participe à une 24-Men Battle Royal pour avoir un match pour l'ECW Championship plus tard dans la soirée. Il perd ce match face à Kane alors qu'il ne restait plus qu'eux deux sur le ring[6]. Mark Henry bat Kane pour devenir le #2 Challenger, le 24 juin à la ECW.

ECW (2008-2009)

Mark Henry en 2008 en tant que ECW Champion.

Le 25 juin, Henry est le premier choisi dans le draft supplémentaire effectué sur WWE.com, il fait désormais partie de la division ECW.

Mark devient le nouveau ECW Champion en battant Kane et Big Show dans un Triple Threat Match à Night Of Champions 2008[7]. Le 1er juillet 2008, à la ECW, Tommy Dreamer vient le défier pour un match de championnat, Henry lui répond qu'il n'acceptera que si le disciple de Dreamer, Colin Delaney, le bat plus tard dans la soirée. Mark Henry bat plus tard Delaney, échappant à un match de championnat contre Tommy Dreamer[8]. Le 20 juillet, à The Great American Bash, il gagne son match contre Tommy Dreamer après s'être fait trahir par Colin Delaney ce qui permet à Henry de conserver le titre.

Le 17 août, à SummerSlam il affronte Matt Hardy qui a remporté un Fatal Four Way Match contre John Morrison, The Miz et Finlay. Henry perd par disqualification après qu'Atlas a empêché Hardy de faire le tombé. Jeff Hardy intervient et frappe Atlas puis les deux frères portent une double Suplex au World Strongest Man. Le 19 août, à la ECW, il défend une nouvelle fois son titre avec succès. Mais lors de WWE Unforgiven 2008 il perd le ECW Championship au profit de Matt Hardy qui remporte le match dans un Scramble Match qui comprenait aussi Finlay, Chavo Guerrero et The Miz[9]. Il a un match revanche à No Mercy pour essayer de récupérer le titre, sans succès.

Aux Survivor Series 2008, il fait équipe avec Randy Orton, Shelton Benjamin, Cody Rhodes et William Regal contre Batista, R-Truth, Matt Hardy, CM Punk et Kofi Kingston. Son équipe remportera le match[10].

Lors du ECW du 3 mars 2009, il bat Santino Marella et se qualifie pour le Money in the Bank Ladder Match à Wrestlemania XXV qui sera remporté par CM Punk[11]. Lors du show ECW du 7 avril, Tifanny, la nouvelle GM par imtérim de la ECW annonce un Elimination Chase pour affronter Jack Swagger à Backlash. Les participants sont Christian, Finlay, Tommy Dreamer et Mark Henry. Mark Henry se fera éliminer dès le 1er match par Finlay.

Lors de The Bash 2009, il affronte Tommy Dreamer, Christian, Jack Swagger et Finlay dans un Scramble Match pour le ECW Championship, qui sera conservé par Tommy Dreamer.

Raw et Face Turn (2009-2011)

Mark Henry lors de tribute of the troop
Mark Henry

Mark Henry effectue un Face Turn le 29 juin à Raw en battant Randy Orton dans un Gauntlet match. Lors du Raw du 27 juillet, il participe à un tournoi pour déterminer qui affrontera Randy Orton au SummerSlam 2009 mais John Cena remporte le match. Depuis le Raw du 3 août, il rejoint Hornswoggle dans sa rivalité contre Chavo Guerrero et a été renommé pour l'occasion "Mark-Swoggle". Le 24 août à Raw, il fait équipe avec MVP pour défaire les Unified Tag Team Champions Big Show et Chris Jericho et obtiennent un match pour le WWE Unified Tag Team Championship lors de Breaking Point 2009 mais perdent. Il anime désormais le VIP Lounge avec MVP. Leur premier invité est Al Shapton, le Guest Host de Raw. Ils perdent une nouvelle fois un match pour les titres contre le Big Show et Jericho le 28 septembre. Il bat Chris Masters pour rejoindre l'équipe de Raw où elle perd contre l'équipe de SmackDown à Bragging Rights à cause de la trahison du Big Show. Avec MVP, ils entament une rivalité avec la Legacy. Il aura sa chance pour le WWE United States Championship face à The Miz mais perdra.

Il perd sa chance de qualification à l'Elimination Chamber de Raw en perdant face à Ted DiBiase. Il refait ensuite équipe avec MVP pour battre l'équipe ShowMiz. Il était au côté de MVP à Elimination Chamber 2010 quand il affrontait The Miz pour le United States championship. Le lendemain à Raw ils perdent l'opportunité de remporter les WWE Unified Tag Team Championship face à l'équipe ShowMiz. Il perd un Fatal 4 Way pour le titre des États-Unis à Raw. Lors de Extreme Rules, il fait équipe avec MVP dans un Gauntlet Tag Team Match contre ShowMiz pour être challenger au WWE Unified Tag Team Championship en entrant deuxième, mais perd le match via un tombé du Miz sur MVP suite à l'intervention du Big Show. Il fait partie de la 2e saison de NXT avec son rookie Lucky Cannon. Lors de Money in the Bank 2010, il remplace R-Truth pour le Money in the Bank de Raw, match remporté par The Miz. La semaine suivante il perd un 7 on 7 Elimination Tag Team Match avec Evan Bourne, la Hart Dynasty, Yoshi Tatsu, Jerry Lawler et Goldust contre la Nexus. Match qu'ils perdront face a un impressionnant esprit collectif de la Nexus. Il se fera agresser par la Nexus lors du Raw du 9 août avant son match contre Ted DiBiase Jr.

Depuis quelques semaines Mark vient en aide à Evan notamment lors du 900ème épisode de Raw où il se fait agresser par Alberto Del Rio après son match contre Swagger ; puis lors de la Raw's Roullette où il vient venger Evan après qu'il a perdu son match contre Edge. Lors de Night of Champions 2010, il fait équipe avec Evan Bourne et participe à un tournoi pour les WWE Tag Team Championship où ils perdent en finale contre Cody Rhodes et Drew McIntyre. Le 27 septembre, lui et Evan perdent un match par équipe face à Heath Slater et Justin Gabriel. A la fin du match, Mark Henry est envoyé contre les escaliers en métal tandis qu'Evan subit toutes les attaques de la Nexus.

Lors du Raw du 29 novembre, lui et Yoshi Tatsu battent Heath Slater et Justin Gabriel. Lors du Raw du 6 décembre lui et Yoshi Tatsu perdent un match pour les WWE Tag Team Championship dans un Tag Team Fatal 4-Way Elimination Match comprenant également The Usos, Heath Slater & Justin Gabriel et Santino Marella & Vladimir Kozlov, match remporté par ces derniers. Lors du Raw du 11 avril, il perd un 8-Man Tag Team Match avec Santino Marella, Daniel Bryan et Evan Bourne face à The Corre.

SmackDown, Heel Turn et World Heavyweight Champion (2011-...)

Mark Henry pendant son entré avec le Championnat du Monde-Poids Louds

Le 24 avril 2011 lors du Draft annuel de la WWE il est drafté vers SmackDown. Lors du Main-Event, il permet à l'équipe de Raw composée de The Miz, Alberto Del Rio et CM Punk de l'emporter contre son équipe de SmackDown composée de lui-même, de John Cena et de Christian en trahissant ces derniers, il effectue donc un Heel-Turn.

Lors du Smackdown du 29 avril, il perd contre Rey Mysterio par disqualification, et l'attaque à la fin du match avec son World's Strongest Slam. Lors du 27 mai à SmackDown, il perd un Triple Threat Match au profit de Sheamus, qui comprenait aussi Christian, et ne devient pas challenger au World Heavyweight Championship.

Le 17 juin, Big Show l'agresse et se retrouve sur une civière. A Capitol Punishment il vient attaquer le Big Show en le faisant passer à travers un table avec son World's Strongest Slam. Le 27 juin, lors du Raw Roulette, il fait perdre Big Show contre Alberto Del Rio dans Steel Cage Match. Il bat Big Show à Money in the Bank et le blesse à la jambe gauche avec une chaise après le match.

Lors du SmackDown du 22 juillet, il attaque Kane qui venait de perdre son match contre Randy Orton et le blesse à la jambe gauche comme il a fait avec le Big Show.

Lors du SmackDown du 19 août, il remporte une Battle Royal pour devenir challenger au World Heavyweight Championship. Lors du SmackDown suivant, Bret Hart annonce qu'il affrontera Randy pour le titre la semaine suivante, mais Christian demande son rematch, Bret Hart accepte et c'est donc lui qui affrontera Orton. Dans la même soirée, il perd contre Sheamus par Count Out dans un rematch de SummerSlam après un Brogue Kick qui le fit passé par dessus la table des commentateurs. Après la décision de l'arbitre, il attaque Sheamus avec son World's Strongest Slam sur l'escalier.

Lors de Night of Champions (2011), il bat Randy Orton pour remporter pour la première fois un titre de champion du monde (depuis la dissolution de la ECW), soit le World Heavyweight Championship. Il conserve son titre contre Christian dans un Lumberjack Match le 22 septembre à SmackDown. Au Hell in a Cell (2011), il conserve son titre contre Randy Orton dans un Hell in a Cell Match[12].

Lors du SmackDown du 7 octobre, Big Show fait son retour et le défie pour le World Heavyweight Championship, puis il se fera agresser par ce dernier à la fin du show. Ils s'affronteront lors de Vengeance (2011). Il défend et conserve son titre contre Randy Orton grâce à l'intervention de Cody Rhodes qui fait gagner son adversaire par disqualification. Après le match, Big Show arrive et aide Orton à attaquer les deux heels[13]. Lors de Vengeance, il affronte Big Show dans un match qui se finit en No Contest car ils ont détruit le ring. Lors des Survivor Series (2011), ils s'affrontent de nouveau, perd le match par disqualification et conserve donc son titre.

Caractéristiques

Henry préparant son World's Strongest Slam sur John Cena
  • Surnoms
    • The King Of The Jungle
    • The World's Strongest Man [3] (dû au fait qu´il était aux Jeux olympiques d'été de 1992 à l'épreuve d'haltérophilie)
    • The World's Strongest Champion (quand il détenait le titre de ECW Champion, champion du monde poids-lourds)
    • The Silverback (ou le gorille dominant)
    • Le 38 tonnes
    • The Sexual Chocolate[3] à l'époque ou il était avec la WWE Hall Of Famer Mae Young
    • Molongo BBG
  • Thème musical :
Thème d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Power Jim Johnston 1998 WWE
Sexual Chocolate Jim Johnston et Stevan Swann 2003-2005 15 nov. 2010 WWE
Some Bodies Gonna Get It Three 6 Mafia 2006-... WWE

Palmarès et accomplissements

PWI 500, les cinq cents meilleurs catcheurs de l'année
Année 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 à 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Rang 191 en augmentation 116 en diminution 205 en augmentation 167 en augmentation 122 en diminution 244 - en augmentation 41 en diminution 184 en augmentation 65 en augmentation 45 en diminution 99 en augmentation 57
Référence [15] [16] [17] [18] [19] [20] - [21] [22] [23] [24] [25] [26]
Mark Henry avec le WWE World Heavyweight Championship

Sources et références

  1. a, b, c, d et e (en) Profil de Mark Henry sur Online World of Wrestling. Consulté le 28 juillet 2009
  2. (en) Bio de Mark Henry sur WWE. Consulté le 1er août 2009
  3. a, b, c, d, e et f (en) Bio de Mark Henry sur SLAM! Wrestling. Consulté le 28 juillet 2009
  4. a et b (en) History Of The European Championship - Mark Henry sur WWE. Consulté le 28 juillet 2009
  5. (en) WWE Armageddon results, WWE.com. Consulté le 17-12-07
  6. (en) WWE Wrestlemania XXIV results, WWE.com. Consulté le 31-03-08
  7. a et b (en) WWE Night of champions results, WWE.com. Consulté le 02-07-08
  8. (en) WWE ECW results, WWE.com. Consulté le 03-07-08
  9. (en) Résultats Unforgiven 2008 sur SLAM! Wrestling. Mis en ligne le 8 septembre 2008, consulté le 23 juillet 2009
  10. (en) Résultats Survivor Series 2008 sur Online World of Wrestling. Consulté le 23 juillet 2009
  11. (en) WWE WrestleMania 25, résultats sur Online World of Wrestling. Consulté le 24 juillet 2009
  12. http://www.wwe.com/shows/hellinacell/2011/henry-orton-hell-in-a-cell
  13. http://www.wwe.com/shows/smackdown/2011-10-14/results
  14. « Numéro spécial : Prises de finition », dans Top Catch, no 2, août 2009, p. 34 (ISSN 1968-9454) 
  15. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1998, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  16. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 1999, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  17. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2000, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  18. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2001, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  19. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2002, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  20. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2003, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  21. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2006, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  22. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2007, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  23. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2008, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  24. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2009, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  25. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2010, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  26. Pro Wrestling Illustrated (PWI) 500 de 2011, Internet Wrestling Database. Consulté le 3 septembre 2011
  27. (en) History of the ECW Championship - Mark Henry sur WWE. Consulté le 28 juillet 2009
  28. (en) Greg Oliver, « Mark Henry: Two-time Olympian » sur SLAM! Wrestling. Consulté le 28 juillet 2009

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mark Henry de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mark Henry — Vereinigte Staaten …   Deutsch Wikipedia

  • Mark Henry — For other people named Mark Henry, see Mark Henry (disambiguation). Mark Henry Ring name(s) Mark Henry Billed height …   Wikipedia

  • Mark Henry — Mark Henry …   Wikipedia Español

  • Mark Henry (novelist) — Mark Henry Born June 12, 1968 United States Occupation Author Nationality American Period 2008– Genres Urban Fantasy …   Wikipedia

  • Mark Henry (disambiguation) — Mark Henry is an American professional WWE wrestler and former weightlifter. The name may also refer to: Mark Henry (rugby league) (born 1981), Australian professional rugby league player Mark Henry (Irish politician) (died 1952), Irish Cumann na …   Wikipedia

  • Mark Henry (rugby league) — For other people named Mark Henry, see Mark Henry (disambiguation). Mark Henry Personal information Nickname H Born Apr …   Wikipedia

  • Mark Henry (Irish politician) — For other people named Mark Henry, see Mark Henry (disambiguation). Mark Henry (died 1952) was an Irish politician. He was first elected to Dáil Éireann as a Cumann na nGaedheal Teachta Dála (TD) for the Mayo North constituency at the June 1927… …   Wikipedia

  • Belanger, Mark Henry — ▪ 1999       American baseball player who won eight Gold Gloves and played in four World Series during his 16 seasons (1965 81) as a fielding shortstop with the Baltimore Orioles (b. June 8, 1944, Pittsfield, Mass. d. Oct. 6, 1998, New York,… …   Universalium

  • Mark Calaway — Pour les articles homonymes, voir The Undertaker. Mark William Calaway …   Wikipédia en Français

  • Mark Callaway — Mark Calaway Pour les articles homonymes, voir The Undertaker. Mark William Calaway …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.