Marius Constant


Marius Constant
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Constant.

Marius Constant est un compositeur et chef d'orchestre français d'origine roumaine, né à Bucarest le 7 février 1925 et mort à Paris le 15 mai 2004.

Biographie

Il étudie le piano et la composition au conservatoire de Bucarest jusqu'en 1944 sous la direction de Dinu Lipatti, Georges Enesco, Constantin Silvestri. En 1946 il arrive en France où il est l'élève de Tony Aubin, d'Olivier Messiaen, de Nadia Boulanger et d'Arthur Honegger au Conservatoire de Paris.

À partir de 1950 il s'intéresse à la musique électronique et devient membre du Groupe de recherche de musique concrète de Pierre Schaeffer.

Il est co-fondateur et directeur de France Musique (1954-1969).

En 1963, il crée l'ensemble ARS NOVA, consacré à la musique nouvelle.

De 1956 à 1966 il est directeur musical des Ballets de Paris de Roland Petit, il compose plusieurs ballets pour Roland Petit et Maurice Béjart (Haut-voltage (1956), Contrepointe (1958), Cyrano de Bergerac (1959), Éloge de la folie (1966) et Paradis perdu (1967)).

Pour le festival d'Aix-en-Provence de 1957 il écrit un concerto pour piano, Leonard Bernstein crée 24 Préludes pour Orchestre (1958).

Il écrit d'autres ballets : Septentrion (1975), Nana (1976) et L'ange bleu (1985). La tragédie de Carmen (1981) est écrite en collaboration avec Peter Brook d'après l'opéra Carmen de Georges Bizet.

Il enseigne l'orchestration et l'instrumentation au Conservatoire de Paris de 1978 à 1988. Il enseigne à l'université de Stanford et à Hilversum.

En 1993, il est élu à l'Académie des beaux-arts au fauteuil d'Olivier Messiaen. Charles Chaynes lui succède en 2005 et prononce son éloge sous la Coupole en janvier 2007.

Œuvres principales

  • 1950. Trio pour hautbois, clarinette et basson.
  • 1951. Trois complexes pour contrebasse et piano.
  • 1955. Musique de concert pour saxophone alto.
  • 1959. Cyrano de Bergerac, ballet. Vingt-quatre préludes pour orchestre.
  • 1961. Turner, trois essais pour orchestre.
  • 1962. Chants de Maldoror.
  • 1966. Éloge de la Folie, ballet.
  • 1967. Paradis perdu, ballet.
  • 1968. Winds, pour douze instruments. Chaconne et Marche militaire. Cinq chants et une vocalise.
  • 1969. Le Souper, opéra. Traits-Cadavres exquis. Moulins à prières, pour deux clavecins.
  • 1970. Messe des Pauvres, d'après Erik Satie. Quatorze stations. Equal, pour percussions. Candide, ballet.
  • 1972. Strings, pour clavecin.
  • 1973. Faciebat Anno, pour orchestre.
  • 1974. Le Jeu de Sainte-Agnès, opéra.
  • 1975. Psyché, pour pianos et percussions.
  • 1976. Nana, ballet.
  • 1976-1980. Nana-Symphonie.
  • 1977. Stress, en coll. avec Martial Solal. Gli Elementi, concerto.
  • 1978. Symphonie pour instruments à vent.
  • 1980. Hyrpalycé pour harpe seul/harpe et quintette à cordes/harpe et orchestre à cordes.
  • 1981. Cent-trois regards dans l'eau, pour violon et orchestre. La Tragédie de Carmen, opéra. Musique pour La Cerisaie, de Tchekhov, FR3 diffusion.
  • 1983. Pelléas et Mélisande, symphonie.
  • 1984. L'Ile inconnue.
  • 1985. L'Ange bleu, ballet. L'inauguration de la maison, pour orchestre.
  • 1986. Perpetuo.
  • 1987. Trois poèmes élastiques, chœur.
  • 1988. Concerto pour orgue de barbarie.
  • 1989. Oratorio des Droits de l'Homme.
  • 1990. Konzertstück.
  • 1992. Impressions de Pelléas, opéra d'après Debussy. Brevissima, symphonie. Musique de Napoléon, film d'Abel Gance.
  • 1994-1995. Teresa, mélodrame.
  • 1995. Chant de retour, oratorio.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marius Constant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marius Constant — (7 February 1925, Bucharest – 15 May 2004 in Paris) was a Romanian born French composer and conductor. Known primarily for his television soundtracks, his most widely heard score was the iconic Twilight Zone theme song. [1] Constant studied piano …   Wikipedia

  • Marius Constant — (* 7. Februar 1925 in Bukarest; † 15. Mai 2004 bei Paris) war ein französischer Komponist und Dirigent rumänischer Herkunft. Constant studierte am Konservatorium in Bukarest Klavier und Komposition und erhielt 1944 den George Enescu Preis. 1946… …   Deutsch Wikipedia

  • CONSTANT (M.) — CONSTANT MARIUS (1925 ) Après des études musicales, suivies à Bucarest où il est né (d’un père français et d’une mère roumaine), et une formation d’abord influencée par le romantisme allemand, Marius Constant reçoit à Paris, où il se fixe en 1945 …   Encyclopédie Universelle

  • Marius — ist ein männlicher Vorname und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Bekannte Namensträger 3.1 Name in der Antike …   Deutsch Wikipedia

  • Constant (surname) — Constant is a human name, and may refer to: Benjamin Constant (1767 1830), Swiss born thinker, writer and French politician Benjamin Constant (Brazil) (1836 1891), Brazilian military man and political thinker David Constant (born 1941),… …   Wikipedia

  • Constant — ist der Familienname folgender Personen: Constant (Maler) (eigtl. Constant Anton Nieuwenhuys; 1920–2005), niederländischer Maler und Bildhauer Alexandre Constant (1829–1901), Zoologe Benjamin Constant (eigtl. Henri Benjamin Constant de Rebecque;… …   Deutsch Wikipedia

  • Marius (name) — This article is about given name and surname Marius. For other uses, see Marius. Marius Buste of the Roman general Gaius Marius. He was the most prominent member of the gens Maria bearing the name Marius. Pronunciation …   Wikipedia

  • Constant — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Constant », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Marius Petipa — Maestro Marius Ivanovich Petipa, Premier Maître de Ballet of the St. Petersburg Imperial Theatres. St. Petersburg, 1887. Birth name Marius Alphonse Petipa …   Wikipedia

  • Marius Hurard — Parlementaire français Date de naissance 14 octobre 1848 Date de décès 8 mai 1902 Mandat Député 1881 1893 Circonscription Martinique …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.