Mario Kart Wii


Mario Kart Wii
Mario Kart Wii
Logo final du jeu

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Concepteur Yasuyuki Oyagi (réalisateur) Hideki Konno (producteur) Shigeru Miyamoto (producteur général) Satoru Iwata (producteur exécutif) Asuka Ōta (compositeur) Ryo Nagamatsu (compositeur)

Date de sortie Drapeau : Japon 10 avril 2008 Drapeau : Europe 11 avril 2008[1] Drapeau : Australie 24 avril 2008[2] Drapeau : États-Unis 27 avril 2008[3] Drapeau : Corée du Sud 30 avril 2009
Genre Course
Mode de jeu Local 1 à 4 joueurs En ligne 2 à 12 joueurs
Plate-forme Wii
Média Disque optique
Langue Multilangue (anglais, français, allemand, espagnol, italien pour la version PAL)
Contrôle Wii Wheel, Wiimote avec ou sans Nunchuk, Manette Classique et manette GameCube

Évaluation ESRB : Everyone (E) PEGI : 3 ans et plus (3+) OFLC : Plutôt pour adultes et adolescents (G) CERO : Tout âge (A)

Mario Kart Wii (マリオカートWii, Mario Kāto Wī?) est un jeu vidéo de karting et de moto, sorti sur Wii en 2008, développé et édité par Nintendo. C'est le sixième épisode de la série Mario Kart. Avec ses 26,50 millions d'exemplaires écoulés[4], il est l'épisode de la série qui s'est le mieux vendu ainsi que le troisième jeu vidéo le mieux vendu sur la console Wii.
Lors de sa phase de développement, le jeu était connu sous le nom Mario Kart X[5].

Sommaire

Système de jeu

Wii Wheel avec la télécommande Wii insérée.

Mario Kart Wii offre aux joueurs la possibilité d'utiliser plusieurs contrôleurs différents : Télécommande Wii seule ou imbriquée dans le Wii Wheel (volant fourni avec le jeu et disponible seul séparément), Télécommande Wii + Nunchuk, Manette classique Wii (« WiiPad ») et Manette GameCube (filaire ou Wavebird).

Pour la première fois, il est possible de piloter des motos en plus des karts et des voitures ; ces motos sont disponibles dès le début du jeu en 100 cm³. Elles ne peuvent pas charger de super mini-turbo mais peuvent, en revanche, effectuer des roues arrière augmentant la vitesse du véhicule de manière temporaire.

Chaque catégorie, ou niveau de difficulté, a son type de véhicule :

Niveau Difficulté Véhicule
50 cm³ Facile Karts uniquement (en début de partie)
100 cm³ Standard Motos uniquement (en début de partie)
150 cm³ Expert Karts et motos
Miroir (à débloquer) Expert Karts et motos

Le dérapage contrôlé par le joueur est maintenant optionnel (absent du mode automatique et présent dans le mode manuel). À destination des débutants, le mode automatique gère les virages sans intervention du joueur, mais les mini-sauts et les turbos sont supprimés. Le snaking, technique consistant à déraper et contrebraquer plusieurs fois de suite (versions DS, GCN, N64) même en ligne droite pour obtenir un turbo, a été aboli au profit d'un système de turbo dépendant du temps et de l'angle de dérapage (plus proche de Crash Team Racing). Contrairement aux précédents opus de Mario Kart où il y avait jusqu'à huit concurrents sur un circuit, il y en a désormais douze. Il est (enfin) possible, dans les modes 3 et 4 joueurs, d'être accompagné des adversaires contrôlés par l'ordinateur (les épisodes Nintendo 64 et GameCube, n'offraient cette possibilité que dans le mode 2 joueurs).

Il est également possible d'effectuer des figures, cascades acrobatiques dans les airs réalisées par les personnages, octroyant un boost de vitesse à l'atterrissage du véhicule. Un mode « Concours » permet à tout joueur ayant accès à la Connexion Wi-Fi Nintendo de participer à des concours limités dans le temps, au nombre de deux par mois, créés par Nintendo. Trois nouveaux objets font leur apparition dans la série : le Méga champignon, le Nuage Zap et le Bloc POW. La Princesse Harmonie, Funky Kong, Bowser Skelet, Bébé Peach sont tous de nouveaux personnages. Bébé Daisy marque sa première apparition dans l'univers Mario. Jusqu'à quatre permis peuvent être créés, un permis étant un fichier de sauvegarde pour un joueur. Le mode de jeu en réseau permet, entre autres, de participer à des courses et des batailles contre des joueurs du monde entier. Une Chaîne Mario Kart peut être installée sur la Wii. Le disque de jeu n'est pas nécessaire pour y accéder ensuite.

Modes de jeu

Grand Prix

Dans ce mode vous devez arriver 1er aux différents championnats proposés pour avoir le fameux trophée en or. Si vous le gagnez, vous remporterez un nouveau véhicule, un nouveau personnage ou encore un nouveau championnat. Les championnats en question sont les célèbres coupes. Il y a la Coupe Champignon, la Coupe Fleur, la Coupe Étoile et la Coupe Spéciale.

Cependant, tout comme dans son prédécesseur sur DS, il y a 4 coupes supplémentaires, reprenant des circuits d'anciennes versions de Mario Kart. Il y a la Coupe Carapace, la Coupe Feuille, la Coupe Banane et la Coupe Éclair. Sachant qu'une coupe regroupe 4 circuits, Mario Kart Wii totalise 32 circuits.

Par rapport aux précédents opus, il y a 12 concurrents, contre 8 auparavant. Ce qui signifie que les points seront distribués d'une autre façon, la voici:

1er 15 points
2e 12 points
3e 10 points
4e 8 points
5e 7 points
6e 6 points
7e 5 points
8e 4 points
9e 3 points
10e 2 points
11e 1 point
12e 0 point

Mode en ligne

Le jeu est jouable en ligne grâce au Nintendo Wi-Fi Connection.

À l'instar de la majorité des jeux en ligne Nintendo, deux joueurs doivent chacun entrer le « Code Ami » de l'autre afin de pouvoir jouer ensemble.

Avec le mode en ligne, mais uniquement dans le mode « Amis », des messages prédéfinis peuvent être envoyés à ses adversaires, par exemple « On fait une course ? ». Nintendo a indiqué que ce choix a été fait pour des raisons de sécurité, pour éviter les « dérives » du chat vocal, voire textuel[6]. Le titulaire du « permis » commence le jeu en ligne crédité de 5 000 points. En fonction du classement, du nombre de concurrents et de leur score, des points seront ajoutés ou soustraits de ce crédit de départ. Le nombre de points ne peut aller au-dessus de 9 999, sauf pour les possesseurs d'une Homebrew Channel.

Contrairement à Mario Kart DS, tous les circuits du jeu sont présents. Un système de vote permet de choisir le circuit sur lequel on veut jouer, ou laisser l'ordinateur choisir avec l'option « aléatoire ». À la fin du vote, le serveur choisit au hasard l'un des circuits proposés par les joueurs.

Contre-la-montre

Le mode Contre-la-montre (aussi connu sous le nom anglais de « Time Trial »), qui ne propose qu'un seul niveau de difficulté, permet d'établir les fameux « fantômes ». Un fantôme, c'est le temps mis par le joueur pour faire 3 tours seul sur le circuit avec pour seul accessoire un triple champignon turbo. Une fois établi, le fantôme a, en quelque sorte, une carte d'identité représentant : le circuit sur lequel il a été établi, le temps qu'il met (temps précisé au millième de seconde près), si la Wiimote position horizontale (avec ou sans Wii Wheel) a été utilisée, le portrait du Mii associé à la partie depuis laquelle il a été établi, le pseudonyme du Mii, le pays depuis lequel il a été établi et le personnage et le véhicule utilisés. Il n'a probablement jamais été aussi intéressant d'établir des contres-la-montre que dans "Mario Kart Wii". En effet, les concepteurs ont (enfin) établi eux-mêmes des contres-la-montre pour que les joueurs puissent les battre. Il en existe 2 différents pour chaque circuits : des fantômes de base qui sont proposés en début de partie et pour la plupart plutôt facile à battre et des fantômes plutôt difficiles à battre et à débloquer en battant ceux de base avec 4 secondes d'avance minimum (on les appelle aussi des « Supers Fantômes » (nom anglophone : « Expert Staff Ghosts »)). Si la console Wii du joueur est connectée à Internet, celui-ci peut télécharger : des « Fantômes rivaux », ce sont des fantômes un peu plus rapide que les siens (ils ont, par exemple, 1 seconde d'avance sur ce dernier), le champion continental, c'est-à-dire celui du joueur qui a le fantôme le plus rapide du continent et le champion du monde, c'est-à-dire le plus rapide du monde. Malheureusement, il arrive que des champions du monde, par exemple, fassent des savants coups de hacking (piratage permettant de faire des tricheries en tous genres) juste pour être champion avec le personnage et le véhicule de leur choix. Certains vont même jusqu'à faire afficher, par exemple, un temps de 203 millièmes de seconde ! Ces fantômes-là sont enlevés assez vite du classement.

Bataille

Le mode Bataille (aussi connu sous le nom anglais de « Battle mode ») permet au joueur, pour la première fois dans l'histoire des Mario Kart sur console de salon, d'affronter l'ordinateur dans des arènes. Deux types de batailles sont proposés : les "Batailles de ballons" où il faut éclater les ballons des adversaire grâce aux objets présents dans le jeu pour offrir à son équipe le plus de points et les "Chasses aux pièces" où il faut collecter plus de pièces que l'équipe adverse et où on peut en faire perdre aux adversaires grâce aux objets que tout le monde connaît (plus le joueur a de pièces, plus les pertes sont lourdes lorsque qu'une carapace, par exemple, le touche) (ces batailles font un bref clin d'œil au système des pièces présent dans Super Mario Kart (SNES) et Mario Kart Super Circuit (GBA) où il faut récolter des pièces pour gagner de la vitesse). Quelle que soit la bataille choisie, cette dernière se déroulera en plusieurs manches et pour chacune de celles-ci, le temps sera limité à 3 minutes. Le joueur peut régler lui-même, entre autres, le nombre de victoires requises pour remporter la bataille (2, 3, 5, 8 et 10) et la possibilité de choisir lui-même l'arène ou de laisser l'ordinateur choisir dans l'ordre ou aléatoirement. 10 arènes sont disponibles : 5 sont nouvelles et 5 viennent chacune d'un épisode plus ancien : "Arènes Wii" : Square Bloc, Jetée Delfino, Stade Funky Kong, Roulette Chomp et Désert Thwomp et "Arènes Rétro" : (SNES) Arène Bataille 4, (GBA) Arène Bataille 3, (N64) Gratte-Ciel, (GCN) Cookie Arena et (DS) Maison de l'aube. Contrairement aux anciennes versions, les batailles ne peuvent plus être jouées que par équipes.

Concours

Un mode « Concours » (Tournois dans la version québécoise du jeu), assez similaire au mode « Missions » de Mario Kart DS, est présent dans le jeu. Les concours sont des défis proposés par Nintendo en téléchargement. Ils ont lieu du 1er au 10 et du 15 au 25 (inclus) de chaque mois. Aucun concours n'était disponible lors de la sortie du jeu ; Nintendo a lancé le premier en mai 2008[7].

On distingue plusieurs types de concours : les courses VS (un nombre de tour variable – le maximum ayant été 5 jusqu'à présent – contre des joueurs contrôlés par l'ordinateur), les courses contre-la-montre (même principe qu'une course contre-la-montre classique : 3 tours à effectuer sur un circuit), les chasses aux pièces où le joueur doit collecter un nombre de pièces défini, les portes (le joueur doit passer toutes les portes numérotées dans le bon ordre sur un circuit) et enfin les affrontements contre un boss dans lesquels il faut battre un boss (comme par exemple un Pokey géant, des Begopik ou des personnages capables d'attaquer le joueur : Bowser Skelet lançant des boules de feu ou Donkey Kong et Diddy Kong lançant des bananes).

Il faut noter que tout concours peut être soumis à une ou plusieurs restrictions : utilisation du Wii Wheel (ou Wiimote seule) obligatoire, possibilité de n'utiliser que des karts ou des motos, aucun objet (ou certains objets indisponibles)… Leur particularité réside également dans le fait que, dans beaucoup de cas, le circuit est plus ou moins modifié : ajout de barrières afin d'obliger le joueur à emprunter une certaine route (notamment pour adapter les arènes de bataille afin d'y créer une trajectoire à suivre), ajout d'obstacles tels que des Pokey, Chomps, Wiggler, Topi Taupes, Goombas, colonnes de flammes, plantes Piranha, crabes, Bob-omb cars, taches d'essence (etc.), ou encore circuit à parcourir en sens inverse. Une nouvelle arène de bataille, l'Arène Galactique, est spécialement réservée aux concours[8] : s'inspirant de l'univers de Super Mario Galaxy, elle abrite les affrontements contre les Begopik, sa taille est modulable (anneaux extérieurs tombant dans le vide ajoutés lors de certains concours) et elle possède sa propre musique de fond.

Tous les concours sont chronométrés. À l'instar du système de classement contre-la-montre pour les circuits du jeu, Nintendo publie sur la Chaîne Mario Kart le classement des 10 meilleurs temps (à l'échelle régionale et mondiale) ; cependant, il n'est pas possible de télécharger et regarder les fantômes des champions du monde ou régionaux. Ainsi les joueurs doivent rivaliser d'imagination pour trouver quelle est la meilleure stratégie à adopter. Une Wii connectée à Internet et l'activation du service WiiConnect24 sont indispensables pour pouvoir accéder aux nouveaux concours. Les joueurs doivent envoyer manuellement leur record aux serveurs de Nintendo pour qu'ils soient pris en compte dans les classements (une simple connexion au service en ligne ne suffit pas). Nintendo supprime les classements des concours le plus anciens, seuls les classements des concours les plus récents sont disponibles.

Par le passé, Nintendo a déjà remis des anciens concours sans rien y changer[9], à plusieurs reprises. Il semble donc y avoir un nombre fini de concours.

Contenu

Personnages

Ce sont les vingt-quatre personnages du jeu auxquels sont adjoints les Miis dans deux tenues différentes. Les personnages couplés à leurs machines offrent des performances différentes selon leur poids. Les machines ont des comportements variés permettant, selon le choix, d'offrir une meilleure vitesse de pointe, une meilleure tenue de route, une meilleure accélération, un meilleur comportement hors piste...

Personnages de Mario Kart Wii
Personnages de base Personnages à débloquer
Personnages légers
Bébé Mario Bébé Peach Bébé Luigi Bébé Daisy
Toad Koopa Troopa Toadette Skelerex
Personnages standards
Mario Luigi Bowser Jr. Diddy Kong
Yoshi Peach Birdo Daisy
Personnages lourds
Wario Waluigi Roi Boo Bowser Skelet
Donkey Kong Bowser Funky Kong Harmonie
Personnages Mii
Mii classique Mii costume Mario (garçon) ou Peach (fille)

Les Miis sont classés dans une des trois catégories précédentes en fonction de leurs caractéristiques (corpulence et taille), celles-ci pouvant être réglées par l'intermédiaire de la chaîne Mii.

Véhicules

Voici, par ordre de poids du personnage, les véhicules, karts et motos, disponibles :

Véhicules Mario Kart Wii
Véhicules de base Véhicules à débloquer
Véhicules légers
Karts Motos Karts Motos
Kart Léger Moto Légère Cheepmobile Coin-coin
Auto-pousse Bill Bécane Mini-monstre Kamekroiseur
Doryphare Mini-mob Blue Falcon Jet Capsule
Véhicules standards
Karts Motos Karts Motos
Kart Standard Moto Standard Super Bloups Cyclo Vroum
Nostalgia Moto Mach Carrosse Royal Nitrocyclette
Cabriolaile Étincelle Intrépide II Dauphine
Véhicules lourds
Karts Motos Karts Motos
Kart Lourd Moto Lourde Kart Piranha Scoot Comète
Buggy Brute Bécane Bowser Bolide Stellaire Torpille
Crache-feu Wario Custom Turbo Flash Propulsor

Circuits

Seize nouveaux circuits sont disponibles ainsi que seize circuits issus des versions précédentes (circuits « rétro »). Les noms des coupes et des circuits sont ceux de la version française du jeu distribué en Europe (zone PAL) ; certains noms de la version française du jeu distribué par Nintendo of America (aussi appelée version québécoise) sont différents. Ainsi, Usine Toad, Supermarché Coco, Pic DK, Mine Wario, Bois Vermeil, Route Clair de Lune, GBA Plage Maskass et N64 Jungle DK deviennent respectivement Usine de Toad, Centre Cocotier, Sommet DK, Mine d'Or de Wario, Chemin à la Sucrerie, Autoroute de la Lune, GBA Plage Shy Guy et N64 Jungle de DK.

Nouveaux circuits (inédits)
Circuits de base Circuits à débloquer
Coupe Champignon Coupe Fleur Coupe Étoile Coupe Spéciale
Circuit Luigi Circuit Mario Circuit Daisy Ruines Sec Sec
Prairie Meuh Meuh Supermarché Coco Cap Koopa Route Clair de Lune
Gorge Champignon Pic DK Bois Vermeil Château de Bowser
Usine Toad Mine Wario Volcan Grondant Route Arc-en-Ciel
Anciens circuits (rétro)
Circuits de base Circuits à débloquer
Coupe Carapace Coupe Banane Coupe Feuille Coupe Éclair
GCN Plage Peach N64 Royaume Sorbet DS Désert du Soleil SNES Circuit Mario 3
DS Cascades Yoshi GBA Plage Maskass GBA Château de Bowser 3 DS Jardin Peach
SNES Vallée Fantôme 2 DS Quartier Delfino N64 Jungle DK GCN Montagne DK
N64 Autodrome Mario GCN Stade Waluigi GCN Circuit Mario N64 Château de Bowser

Les initiales précédant les circuits des coupes classiques désignent la provenance des circuits : SNES = Super Nintendo, GBA = Game Boy Advance, N64 = Nintendo 64, GCN = GameCube et DS = Nintendo DS.

La version 3DS reprend les circuits Gorge Champignon, Supermarché Coco, Bois Vermeil, Cap Koopa.

Objets

Comme dans les anciens épisodes depuis la Nintendo 64, les participant peuvent attraper des objets grâce aux « boîtes à objets » présentes sur les circuits et reconnaissables avec les "?"

Banane (en simple ou en triple) 
Fait glisser ceux qui roulent dessus. En triple, elles peuvent être traînées derrière le pilote qui les utilise. En simple, le pilote peut la traîner derrière lui pour se protéger. Peut aussi être lancé en avant sur une certaine distance.
Carapace verte (en simple ou en triple) 
Part en ligne droite et percute les pilotes dans son sillage. Se brise après impact ou après quelques rebondissements contre des murs. Permet aussi de mettre (temporairement) hors d'état de nuire certains obstacles. En triple, elles peuvent être déployées comme un bouclier. En simple, le pilote peut la traîner derrière lui pour se protéger. Peut aussi être lancé en arrière (à une vitesse réduite).
Carapace rouge (en simple ou en triple) 
Fonce vers l'adversaire juste devant le lanceur. Se brise après impact. Permet aussi de mettre (temporairement) hors d'état de nuire certains obstacles. En triple, elles peuvent être déployées comme un bouclier. En simple, le pilote peut la traîner derrière lui pour se protéger. Peut aussi être lancé en arrière (à une vitesse réduite).
Fausse boîte à objets
Boîte similaire aux boîtes à objets normale, excepté qu'elle est rouge quand on s'en approche et qu'elle est marquée d'un "?" en l'envers, elle renverse celui qui la percute. Le joueur peut la traîner derrière lui mais elle ne le protègera pas, par exemple, des carapaces rouges dont il serait la cible.
Bloups
Calamar blanc qui projette de l'encre sur les ennemis situés devant l'utilisateur, réduisant provisoirement leur champ de vision. L'encre se dissipe plus vite si une cible roule sur un accélérateur, utilise un champignon accélérateur, ou passe, par exemple, dans un canon. Les mini-turbos ne comptent pas. S'il est utilisé alors que le joueur est en première place, lui seul recevra l'encre.
Champignon turbo (en simple ou en triple) 
Permet à l'utilisateur d'accélérer pendant quelques secondes.
Champignon turbo doré 
Donne une infinité d'accélérations pendant plusieurs secondes, à condition de l'activer à chaque fois que l'utilisateur en a besoin (utilisation en rafales).
Carapace à épines 
Se dirige vers le pilote en tête de course et explose sur lui, le stoppe et lui fait perdre tous ses objets. Peut exploser sur tous ceux se prenant dans sa déflagration et s'ils ne la touchent pas trop tôt, il ne font qu'un tête-à-queue. Il est possible d'éviter la carapace en utilisant un champignon au moment où celle-ci fait demi-tour pour exploser ou en étant dans un canon au bon moment. Si elle est utilisée alors que le joueur est en première place, elle lui reviendra aussitôt dessus.
Bob-Omb 
explose sur tous ceux qui se prennent dans sa déflagration. Les joueurs perdent leurs objets et sont stoppés. Si ceux-ci ne touchent pas l'explosion trop tôt, ils ne font qu'un tête-à-queue. L'utilisateur peut traîner l'objet derrière lui pour pouvoir obtenir un objet supplémentaire mais celui-ci doit être lâché derrière lui pour lui permettre de parer à une éventuelle carapace rouge dont il serait la cible, sinon, c'est lui qui subit l'explosion.
Éclair 
Réduit la taille des autres provisoirement, leur fait perdre leurs objets et les ralentit. Ils reprennent leur taille et leur vitesse normale après un laps de temps dépendant de leur position (le premier restant petit bien plus longtemps que le dernier). Permet aussi de mettre temporairement certains obstacles (les Goombas, ces champignons qui se déplacent grâce à leurs 2 pieds, par exemple) hors d'état de nuire. Si un adversaire est, par exemple, dans la projection d'un canon au moment de l'utilisation de l'éclair, il n'est pas affecté !
Bill Balle 
Transforme l'utilisateur en Bill Balle (cartouche d'arme à feu géante) afin d'avancer à une vitesse fulgurante. Le joueur peut légèrement influer sur sa direction pour bousculer les autres concurrents. Détruit les objets. Protège aussi du Bloc Pow, de l'Etoile et de l'Eclair.
Étoile 
Rend temporairement invincible, permettant de détruire tous les obstacles et de renverser les adversaires touchés, augmente légèrement la vitesse et rend plus performant en hors-piste. Protège également de la carapace bleue.
Méga champignon 
Fait quadrupler la taille du gourmet, pour avoir des effets semblables à ceux de l'étoile : invulnérable aux carapaces, bombes diverses, Bloc Pow, mais est vulnérable à l'Étoile et au Bill Balle. Dans une moindre mesure, il protège de l'éclair (réduit seulement à la taille normale). Permet d'écraser les adversaires.
Nuage Zap 
Un nuage se place sur la tête du pilote après utilisation automatique pour lancer un éclair dessus au bout de quelque temps et se dissiper ensuite. Le joueur perd alors ses objets et se retrouve tout petit. Percuter un adversaire permet de lui passer le nuage. Toutefois, avoir cet objet au-dessus de son kart améliore légèrement sa vitesse et permet de couper à travers champs sans ralentir, à la manière de l'étoile. Le fait de passer dans un canon fait disparaitre le nuage (marche aussi avec Étoile, Bill Balle et Méga Champignon).
Bloc Pow 
Crée un séisme contre les adversaires situés devant l'utilisateur, leur fait perdre leurs cadeaux, leur fait faire un triple tête-à-queue en les stoppant. Le Pow n'affecte pas les joueurs qui sont en l'air (pareil pour ceux qui sont, par exemple, dans la projection d'un canon). Il est possible d'en atténuer l'effet en utilisant la commande pour faire une figure (c'est-à-dire en secouant la Wiimote (position horizontale avec ou sans Wii Wheel et combo Wiimote-Nunchuk) ou en tripatouillant la croix directionnelle (WiiPad et manette GameCube)) lors du troisième avertissement : une onde bleue apparaît autour du joueur qui ne fait qu'un tête-à-queue mais reprend immédiatement de la vitesse. Il aura tout de même perdu ses objets. Cet objet permet aussi de mettre temporairement certains obstacles (les Goombas, ces champignons qui se déplacent grâce à leurs 2 pied, par exemple) hors d'état de nuire.

Développement

Mario Kart Wii fut officiellement annoncé à l'E3 2007. La possibilité de jouer en ligne et les premières images du jeux furent dévoilés à l'occasion[10],[11]. Durant la présentation du PDG de Nintendo of America Reggie Fils-Aime, celui-ci présenta une bande-annonce qui montrait quelques-uns des nouveaux personnages et des nouveaux circuits du jeu. La bande-annonce montrait également que les concurrents ne seraient plus à deux sur le même véhicule, comme c'était le cas dans Mario Kart: Double Dash!! sur GameCube. Quelques détails supplémentaires ont été dévoilé durant la conférence Nintendo Fall 2007 tenu en octobre 2007. Il fut dévoilé que les joueurs auraient la possibilité de conduire des motos en plus des véhicules standards[12],[13]. De plus, une nouvelle vidéo de gameplay fut présenté et la date de sortie du jeu fut fixé pour l'été 2008[13].

Musique

La bande son du jeu a été composée par Asuka Ōta et Ryo Nagamatsu. Toutes les musiques des circuits « rétro » ont été remasterisées[14]. De nombreuses références à d'anciens jeux de l'univers Mario sont présentes dans les musiques de Mario Kart Wii. Certains circuits (Wii) voient leur musique de fond changer en fonction de la position du joueur : changement d'instruments (Usine Toad, Mine Wario, Cap Koopa, Route Clair de Lune et Château de Bowser) ou thème totalement différent (Ruines Sec Sec).
Tout comme dans les autres épisodes de la série, les musiques sont accélérées lors du dernier tour d'une course ou lors de la dernière minute d'une bataille ; aussi, lorsque le personnage est écrasé ou encore miniaturisé par un éclair, la musique se retrouve altérée. Les effets sonores ont été créés par Hajime Wakai, Masato Mizuta et Atsushi Masaki[15]. Lorsque le joueur utilise le Wii Wheel ou le combo Télécommande Wii + Nunchuk, le haut parleur de la Télécommande Wii diffuse des bruitages (signaux d'alerte notamment).
Les comédiens de doublage ont joué au jeu lors de l'enregistrement des voix des personnages, afin de rendre celles-ci plus réalistes[5].

Accueil

Critiques

Les critiques envers Mario Kart Wii sont globalement assez positives. Le site Jeuxvideo.com lui a attribué une note de 16/20[16], Gamekult une note de 7/10[17].

Les nouveautés du jeu sont assez bien acceptées, sauf le Wii Wheel considéré comme un gadget. Le passage de 8 à 12 concurrents apporte plus de plaisir, en particulier dans le mode Online. L'ajout des motos ainsi que les multiples choix de contrôle (manette, Wiimote...) apportent une nouvelle façon de jouer. Le nombre élevé de personnages jouables (24+Mii) est aussi une bonne chose, d'après les critiques.

Cependant, on lui reproche certaines choses: le nombre importants d'objets favorisent le hasard, les graphismes ont peu évolué par rapport à la version GameCube et on constate des ralentissements une fois l'écran splitté en 4. Le choix des anciens circuits serait quant à lui mal fait et les nouveaux peu innovants.

Ce qui est enfin reproché au jeu, c'est le mode Bataille, qui ne peut se jouer qu'en équipes (rouge contre bleu) et en temps limité. De plus, dans la bataille aux ballons, le joueur ayant perdu ses 3 ballons revient (ce qui n'est pas le cas dans les précédents opus).

Ventes

Le 14 avril 2008, les premiers chiffres indiquent qu'au Japon, sur les 400 000 exemplaires mis en vente, 300 000 se sont écoulés le premier jour[18], battant ainsi les ventes du premier jour de sortie de ses prédécesseurs (respectivement 180 000 et 160 000 copies vendues pour Mario Kart: Double Dash!! et Mario Kart DS). Le 22 août 2009, le jeu s'était vendu à 17,13 millions d'exemplaires, faisant de lui l'épisode le plus vendu de la série Mario Kart[19]. En juin 2011, le jeu s'était vendu à 28 230 000 exemplaires[20].

Annexes

Références

  1. Mario Kart est disponible ! - Nintendo of Europe
  2. (en) nintendo.com.au News from Nintendo
  3. (en) Nintendo speeds into spring with Mario Kart Wii - Nintendo of America
  4. Mario Kart Wii sur VG Chartz.
  5. a et b Iwata Asks: Mario Kart Wii sur Wii.com
  6. Pas de chat textuel dans Mario Kart Wii
  7. Thibault (rédacteurs de P-N), « « Le 1er concours de Mario Kart est arrivé ! » » sur Puissance-Nintendo, 2008. Consulté le 10 janvier 2010
  8. « Mario Kart Wii : une nouvelle arène à télécharger » sur jeuxvideo.com, 2008. Consulté le 10 janvier 2010
  9. (ja) Site officiel japonais de Nintendo, « « マリオカートWii:大会のお知らせ » » sur nintendo.co.jp, 2008. Consulté le 10 janvier 2010. Le concours ayant eu lieu du 15 au 25 septembre 2009 est le même que celui qui a eu lieu du 1er au 10 octobre 2008 ; cet exemple n'est pas isolé.
  10. E3 2007 : Mario Kart Wii annoncé sur Jeuxvideo.com, 11 juillet 2007.
  11. [vidéo]E3 2007 sur Jeuxvideo.com, 11 juillet 2007.
  12. Mario Kart Wii aime le deux-roues sur Jeuxvideo.com, 10 octobre 2007.
  13. a et b (en)Anoop Gantayat, « Nintendo Conference 2007 Fall » sur IGN.com, 9 octobre 2007.
  14. Romendil, « « Test de Mario Kart Wii sur Wii » » sur jeuxvideo.com, 2008. Consulté le 10 janvier 2010
  15. Mario Kart Wii, crédits du jeu. (11 avril 2008)
  16. Romendil, « Test de Mario Kart Wii » sur Jeuxvideo.com, 2008. Consulté le 20 novembre 2010
  17. Puyo, « Test de Mario Kart Wii » sur Gamekult, 2008. Consulté le 20 novembre 2010
  18. Nathalie M., « « Mario Kart Wii : premiers chiffres de vente » » sur Génération Nouvelles Technologies, 2008. Consulté le 10 janvier 2010
  19. « Mario Kart » sur VGChartz. Consulté le 28 juillet 2009
  20. Financial Results for the Three-Month Period Ended June 2011, Nintendo, 29 juin 2011. Consulté le 16 août 2011

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mario Kart Wii de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mario Kart Wii — North American box art depicting Mario and Luigi with the Wii Wheel accessory Developer(s) Nintendo EAD …   Wikipedia

  • Mario Kart Wii — Entwickler …   Deutsch Wikipedia

  • Mario Kart Wii — Разработчик Nintendo EAD Издатель …   Википедия

  • Mario Kart Wii U — NO IMAGE AVAILABLE Developer(s) Nintendo EAD Retro Studios Publisher(s) Nintendo Series Mario …   Wikipedia

  • Mario Kart Wii — Este artículo o sección sobre videojuegos necesita ser wikificado con un formato acorde a las convenciones de estilo. Por favor, edítalo para que las cumpla. Mientras tanto, no elimines este aviso puesto el 23 de septiembre de 2011. También… …   Wikipedia Español

  • Mario Kart — Desarrolladora(s) Nintendo Distribuidora(s) Nintendo Género(s) Carreras Primer videojuego …   Wikipedia Español

  • Mario Kart (serie) — Saltar a navegación, búsqueda Mario Kart Desarrolladora(s) Nintendo Distribuidora(s) Nintendo Género(s) Carreras …   Wikipedia Español

  • Mario Kart — Modul in einem Nintendo 64 Per …   Deutsch Wikipedia

  • Mario Kart — est une série de jeux vidéo produite par Nintendo, spin off de la série de jeux de plates formes Super Mario ; elle met en scène des jeux de course de karting. L un des points principaux de ces jeux de course est le fait de pouvoir utiliser… …   Wikipédia en Français

  • Mario Kart: Double Dash!! — Mario Kart ist der Name einer populären Videospiel Reihe der japanischen Firma Nintendo, bei der die Spieler mit den fiktiven Figuren aus den Super Mario Spielen Autorennen (ursprünglich mit Go Karts) austragen. Sie begann auf der… …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.