Mario Bachand


Mario Bachand

François Mario Bachand (né le 24 mars 1944 à Montréal, mort le 29 mars 1971 à Saint-Ouen) est un peintre-décorateur[1]et un militant du Front de libération du Québec (FLQ), identifié à l'aile gauche du mouvement.

Il est arrêté le 1er juin 1963. Libéré sous caution, il s'enfuit. Le 10 octobre 1963, il est arrêté par le FBI près de Boston, extradé au Canada et condamné à 4 ans de prison[2],[3],[4]. Libéré le 6 mai 1966[5], il milite dans divers groupes de gauche, tout en demeurant felquiste, et participe à l'organisation de plusieurs manifestations marquantes comme celle de la Saint-Jean, le 24 juin 1968, et l'Opération McGill français, en 1969, qui visait à « dénoncer la domination de l'establishment capitaliste anglophone de Montréal sur le peuple québécois ». Il s'exila en avril 1969 à Paris et rejoignit d'autres felquistes à Cuba. Il repartit à Paris avec Raymond Villeneuve en avril 1970. Il fut assassiné à Saint-Ouen en 1971 dans des circonstances mystérieuses[6],[5],[7]. Il est probable qu'il voulait dire à ses camarades indépendantistes que leur mouvement était infiltré[réf. nécessaire]. La police et le milieu journalistique connaissent l'identité d'individus liés à l'affaire[6],[8] mais ne les révèlent pas au public.

Mario Bachand a fait l'objet de quelques enquêtes médiatiques. En 1997, les journalistes Alain Saulnier, Francine Tremblay et Simon Durivage, de Radio-Canada, se sont mérités une mention spéciale de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec pour leur reportage « Mario Bachand, une bombe sur le FLQ »[9].

Notes et références

  1. Louis Fournier, FLQ Histoire d'un mouvement clandestin, Lanctôt éditeur, Montréal, 1998, 533 pages (ISBN 978-2-89485-073-2)
  2. Fournier, op. cit.
  3. Dave Noël, « Chronologie - François Mario Bachand, 1944-1971 », Le Devoir, 2 octobre 2010 (consulté le 17 octobre 2010)
  4. Jean Cournoyer, « Bachand (François Mario) », La Mémoire du Québec
  5. a et b Michael McLoughlin, Last Stop, Paris. The assassination of Mario Bachand and the death of the FLQ, Viking, Toronto, 1998, 320 pages (ISBN 0-670-88196-1). (Copie consultable sur Google books)
  6. a et b Antoine Robitaille, « Octobre 70 et ses suites - 3 - L'assassinat du felquiste Mario Bachand demeure une énigme », Le Devoir, 2 octobre 2010 (consulté le 17 octobre 2010)
  7. Michel Arseneault, « Qui a tué le felquiste Bachand ? », L'Actualité, 14 Avril 2010 (consulté le 17 octobre 2010)
  8. Jacques Lanctôt, Les Plages de l'exil, Stanké, Montréal, 2010, 318 pages (ISBN 9782760410800), pages 84 à 90
  9. « Prix Judith-Jasmin - Gagnants », Fédération professionnelle des journalistes du Québec

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mario Bachand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mario Bachand — François Mario Bachand, born in Montreal March 24, 1944, was a member of the first (1963) wave of the FLQ (Front de libération du Québec). Political history Mario Bachand was a member of the Front de Liberation du Quebec, imprisoned for his role… …   Wikipedia

  • Bachand — is a surname and may refer to:* André Bachand (1961 ), Canadian politician, former member of the Progressive Conservative Party of Canada * André Bachand (1934 ), Canadian politician, former member of the Liberal Party of Canada * Claude Bachand… …   Wikipedia

  • Bachand — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme André Bachand (député progressiste conservateur) a représenté le comté de Richmond Arthabaska de 1997 à 2003 sous la bannière tory et a ensuite… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie du Front de libération du Québec — Article principal : Front de libération du Québec. Chronologie du Front de libération du Québec, de la fondation du FLQ au début des années 1960 à la parution des rapports des commissions d enquêtes au début des années 1980. Sommaire :… …   Wikipédia en Français

  • Front de libération du Québec — Infobox militant organization name = Front de libération du Québec |thumb|Flag caption = dates = 1963–1970 leader = motives =Creation of an independent socialist Quebec state. area = Quebec, Canada ideology = Quebec nationalism Left wing… …   Wikipedia

  • Normand Roy — est un homme d affaires québécois. Il a fait partie du réseau de Pierre Paul Geoffroy du Front de libération du Québec. Après l arrestation de Geoffroy, il part à New York avec Michel Lambert et de là se rend à Paris, en Algérie et en Jordanie,… …   Wikipédia en Français

  • Raymond Villeneuve — Pour les articles homonymes, voir Villeneuve. Raymond Villeneuve, militant souverainiste ayant œuvré pour le FLQ. Né le 11 septembre 1943, il devient indépendantiste à 16 ans, après avoir entendu un discours de Raymond Barbeau, un des premiers… …   Wikipédia en Français

  • List of Quebecers — List of famous Quebecers: citizens of the Canadian province of Quebec.Anchors*Brian Britt, CTV *Bernard Derome, SRC / RDI *Nathalie Chung, RDI / SRC *Simon Durivage, RDI / SRC *Céline Galipeau, SRC / RDI *Debra Arbec, CTV *Bill Haugland, CTV… …   Wikipedia

  • F.L.Q. — Front de libération du Québec Front de libération du Québec FLQ Classification Nationaliste québécois …   Wikipédia en Français

  • FLQ — Front de libération du Québec Front de libération du Québec FLQ Classification Nationaliste québécois …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.