Marine royale (Suède)


Marine royale (Suède)

Marine royale suédoise

The Swedish Naval Ensign
Fichier:Swedish Navy.svg
Coat of arms of the Swedish Navy

La Marine royale suédoise (suédois: Marinen) est la marine de l'Armée suédoise. It consists of surface and submarine naval units – the Fleet (Flottan) – as well as marine units, the so-called Amphibious Corps (Amfibiekåren).

En suédois, les navires de la Marine royale suédoise ont donné le préfixe "HMS," abréviation de Hans/Hennes Majestäts Skepp (le Navire de Sa Majesté).

Sommaire

Histoire

Le 7 juin 1522, merely a year after the separation of Sweden from the Union de Kalmar, King Gustav Ier purchased a number of ships from the hanseatic town of Lübeck which is seen as the birth of the Navy. Le Vasa était un navire du XVIIe siècle de la marine suédoise, alors connue sous le nom de Marine Royale Suédoise (Kungliga flottan).

Le Corps Amphibie Corps remonte au 1er janvier 1902, when a separate "Coastal Artillery" (Kustartilleriet) was established, and Marinen came into use as the name of the service as a whole. The last decade of the XXe siècle saw the abandonment of the coastal fortifications and the force became a more regular marine corps, renamed Svenska amfibiekåren (the Swedish Amphibious Corps) en 2000.

Organisation

Until recently, the Navy was led by the Chief of the Navy (Chefen för Marinen, CM), who was typically a vice-amiral. This office has been abolished, and the highest officer of the Navy is now the Naval Inspector (Marininspektören), Rear Admiral Anders Grenstad.

The Amphibious Corps uses the same system of rank as the Army. L'actuel Commandant en chef, le général Håkan Syrén, a démissionné.

Unités navales

  • 1st Submarine flotilla (1. ubflj) à Karlskrona
  • 3rd Naval Warfare Flotilla (3. sjöstridsflj) à Karlskrona
  • 4th Naval Warfare Flotilla (4. sjöstridsflj) à Muskö

Unités amphibies

  • 1er Régiment amphibie (Amf 1) à Berga

Bases

  • Base navale (MarinB) à Karlskrona avec des sites à Muskö, Berga et Härnösand.

Équipement

Contrairement à la majorité des autres marines importantes, après la Seconde Guerre mondiale l'objectif de la marine royale suédoise devint la défense de ses côtes et n'est pas censée envoyer ses forces dans d'autres pays. Il manque donc de nombreux navires vitaux pour une guerre loin des frontières comme des porte-avions, des croiseurs, des sous-marins nucléaires et des destroyers. Les vaisseaux de combats les plus importants sont des corvettes. Ceci limite la résistance de la marine, mais l'utilisation de plus petits bateaux à courte portée était plus adaptée aux missions le long de la côte, dans l'archipel et en mer Baltique.


Vaisseaux de surface

  • Combat Boats
    • 187 Stridsbåt 90
  • Mine Counter-Measure Vessels
    • 7 classe Landsort
    • 4 classe Styrsö
    • (M04)

Sous-marins

Auxiliary Vessels

  • Landing craft
    • ~100 G class landing craft
  • Auxiliary vessels
    • 1 Älvsborg-class support vessel
    • 1 Trossö-class support vessel
    • (submarine salvage vessel)
    • 12 Tapper-class patrol boats
  • 2 Torpedo salvage vessels
    • HMS Pingvinen
  • Transport ships
  • SIGINT vessels

Navires école

  • Ships for navigation education

Stratégie

For many years the Swedish Navy was built around a single task, to stop a full-scale invasion over the Baltic Sea, preferably by creating massive losses before the enemy could reach the shore. Today the navy is changing rapidly. With the collapse of the Soviet Union the only viable threat in the local area disappeared. The army and air force have a strong presence in UN missions. The Swedish Navy has four rapidly deployable units on 30 days standby but has not yet participated in any mission. These are a corvette squadron (two Göteborg class) with a support ship, a minecountermeasures squadron (two Landsort class) with a support ship, one submarine, and a forward naval support élément. In the near future there will also be an amphibous unit on 30 days standby.

Liens externes

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Marine royale su%C3%A9doise ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marine royale (Suède) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marine Royale Suédoise — Demande de traduction Swedish Navy → …   Wikipédia en Français

  • Marine royale suedoise — Marine royale suédoise Demande de traduction Swedish Navy → …   Wikipédia en Français

  • Marine royale danoise — Pavillon de la marine danoise Période 1510 Pays …   Wikipédia en Français

  • Marine royale thaïlandaise — Marine royale (Thaïlande) Marine royale thaïlandaise กองทัพเรือ, ราชนาวี Période 1900 Présent Pays …   Wikipédia en Français

  • Marine royale (Thaïlande) — Marine royale thaïlandaise กองทัพเรือ, ราชนาวี Période 1900 Présent Pays …   Wikipédia en Français

  • Marine royale (Arabie saoudite) — Marine royale saoudienne Pour les articles homonymes, voir Marine royale. Marine royale saoudienne القوات البحرية الملكية السعودية …   Wikipédia en Français

  • Marine royale (maroc) — Pour les articles homonymes, voir Marine royale. Le pavillon de la marine royale marocaine …   Wikipédia en Français

  • Marine royale Marocaine — Marine royale (Maroc) Pour les articles homonymes, voir Marine royale. Le pavillon de la marine royale marocaine …   Wikipédia en Français

  • Marine royale marocaine — Marine royale (Maroc) Pour les articles homonymes, voir Marine royale. Le pavillon de la marine royale marocaine …   Wikipédia en Français

  • Marine Royale Danoise — Pavillon de la marine danoise Période 1510 Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.