Marie Trintignant


Marie Trintignant

Marie Trintignant

Naissance 21 janvier 1962
Paris, France
Nationalité France Française
Décès 1er août 2003 (à 41 ans)
Neuilly-sur-Seine, France
Profession actrice

Marie Trintignant, née à Paris le 21 janvier 1962 et morte à Neuilly-sur-Seine le 1er août 2003, est une actrice française, fille de Nadine et Jean-Louis Trintignant.

Sommaire

Biographie

Carrière d'actrice

Elle commence sa carrière d'actrice de cinéma en 1966 à l'âge de quatre ans avec Mon amour, mon amour de Nadine Trintignant au côté de son père Jean-Louis Trintignant, avant d'enchaîner dans d'autres films de sa mère.

En 1979, alors qu'elle a 17 ans, sa carrière d'actrice commence véritablement avec Série noire[1] (1979) d'Alain Corneau, qui entre dans les annales du film noir grâce à l'ambiance sombre et désespérée qui en émane.

C'est dans les années 1980 qu'elle prend toute sa dimension grâce à Claude Chabrol. Son timbre de voix grave et son regard profond sont mis en valeur dans Une affaire de femmes - film dans lequel elle incarne une prostituée, amie du personnage principal incarné par Isabelle Huppert - et dans Betty, dans lequel elle tient le premier rôle, un personnage d'alcoolique en rupture avec sa famille bourgeoise et qui provoque le désordre dans le couple qui la recueille.

Dans les années 1990, elle a le premier rôle dans Une nuit d'été en ville de Michel Deville. Elle se met à la comédie avec des films comme Cible émouvante ou encore ...Comme elle respire, deux films de Pierre Salvadori où elle donne la réplique à Guillaume Depardieu.

En 2000, sous la direction de sa mère Nadine Trintignant, elle joue le rôle d'une militante du droit à l'avortement dans le téléfilm Victoire, ou la douleur des femmes.

La diversité de ses rôles en fait une actrice énigmatique difficile à classer dans un registre précis.

Elle a été nommée cinq fois aux Césars :

En 2000, elle est membre du jury au Festival du cinéma américain de Deauville.

Mort

Pierre tombale au cimetière du Père-Lachaise.

Alors qu'elle tournait le téléfilm Colette, une femme libre à Vilnius en Lituanie, une dispute au sujet d'un message adressé par le mari de Marie Trintignant (Samuel Benchetrit) éclate avec son amant Bertrand Cantat[2] dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003 ; lors de cette dispute, celui-ci la frappe à plusieurs reprises[3].

Elle est rapatriée en France le 31 juillet 2003 en état de mort cérébrale, à la suite d'un œdème cérébral suivi d'un coma profond provoqué par les coups portés[4]. Une opération de la dernière chance est tentée par le neurochirurgien Stéphane Delajoux[5], mais elle meurt le lendemain, 1er août 2003, à Neuilly-sur-Seine.

Les secours ne furent prévenus que sept heures après les faits, alors que l'actrice était entourée de son frère et de Cantat. Plongée dans un coma profond, elle n'en est jamais sortie.

Marie Trintignant a été inhumée au cimetière du Père Lachaise (45e division) le 6 août 2003, en présence d'une assistance vêtue de clair comme l’avait demandé la famille, ont rapporté les journaux. Son cercueil a alors été recouvert de tournesols, sa fleur favorite[6]. Le matin, un hommage avait réuni des proches au Théâtre Édouard VII pour des lectures de textes et chansons joués ou appréciés par Marie Trintignant.

Descendance

Marie Trintignant a donné naissance à quatre garçons, de quatre pères différents :

Hommage

Le 13 mai 2007, Bertrand Delanoë, maire de Paris, inaugure le square Marie-Trintignant situé entre l'hôtel de Sens et la Seine, rue de l'Ave-Maria, dans le 4e arrondissement[7].

Filmographie

Cinéma

Courts-métrages

Télévision

Théâtre

Enregistrements

En 1990, elle joue le rôle de Bianca, une chanteuse pop au purgatoire dans le film d'Otakar Votocek Wings of fame (« Les Ailes de la renommée »), mais l'enregistrement de la chanson qu'elle y interprète n'est pas disponible.

En novembre 2001, elle interprète la chanson Je suis dev'nue la bonne en duo avec Thomas Fersen, lors de l'émission en public Absolument fabuleux sur France Inter. En 2003, toujours avec Fersen, elle enregistre Pièce montée des grands jours, chanson éponyme de l'album de ce dernier.

En 2003, dans le film Janis et John de Samuel Benchetrit, elle interprète le rôle de quelqu'un qui se fait passer pour Janis Joplin ; elle y chante aussi.

Notes et références

  1. Le scénario est tiré d'un livre de Jim Thompson - A Hell of a woman - et les dialogues sont de l'écrivain oulipien Georges Perec.
  2. Bertrand Cantat et Marie Trintignant ont eu une relation durant 18 mois.
  3. 19 coups, dont 4 au visage selon les légistes. Voir Le Parisien.
  4. « Causes de la mort de Marie Trintignant » dans La Voix du Nord.
  5. Agathe Fourgnaud, « Le drame de Marie Trintignant », 18 janvier 2007, Le Point.
  6. La tombe de Marie Trintignant se trouve à côté de celle du producteur de cinéma Daniel Toscan du Plantier à sa gauche et de celle du chanteur de variété Gilbert Bécaud à sa droite. Quelques mois plus tard, la comédienne Sophie Daumier a été inhumée dans un emplacement voisin de sa sépulture.
  7. « Les nouveaux jardins et équipements » in Dossier de presse Jardins & Nature à Paris (1er semestre 2007), site web de la mairie de Paris (janvier 2007).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie Trintignant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie Trintignant — (21 January 1962 – 1 August 2003) was a French actress. Contents 1 Early life 2 Family 3 Death 4 Awards …   Wikipedia

  • Marie Trintignant — (* 21. Januar 1962 in Paris; † 1. August 2003 in Neuilly sur Seine bei Paris) war eine französische Schauspielerin. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Filmografie (Auswahl) 3 …   Deutsch Wikipedia

  • Square Marie-Trintignant — Le square Marie Trintignant est un square de Paris, situé dans 4e arrondissement. Le square, rebaptisé du nom de l actrice Marie Trintignant (1962 2003) (il s appelait auparavant square de l Ave Maria), a été inauguré par le maire de Paris …   Wikipédia en Français

  • Trintignant — ist der Familienname folgender Personen: Maurice Trintignant (1917–2005), Formel 1 Rennfahrer sein Bruder Louis Trintignant († 1933), Rennfahrer sein Neffe Jean Louis Trintignant (* 1930), Schauspieler dessen zweite Ehefrau Nadine Trintignant (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Trintignant, Nadine — (Lucienne Marquand / November II, 1934, Nice, Alpes Maritimes, France )    The daughter of publisher Jean Marquand, she left her family at age seventeen to become a film editor. In 1952, she began working as a lab assistant before working as an… …   Encyclopedia of French film directors

  • Trintignant — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. La famille Trintignant comporte plusieurs personnalités connues : Maurice Trintignant (1917 2005), pilote automobile, oncle de Jean Louis. Jean Louis …   Wikipédia en Français

  • Trintignant, Jean-Louis — (December II, 1930, Piolenc, Vaucluse, France )    The son of a manufacturer, he loved poetry since his childhood. He briefly studied law in Aix en Provence. After seeing Charles Dullin in LAvare in December 1949, he decided to become an actor.… …   Encyclopedia of French film directors

  • Marie-france pisier — Marie France Pisier dans Le Journal d un suicidé de Stanislav Stanojevic Nom de naissance Mar …   Wikipédia en Français

  • Marie-Jose Nat — Marie José Nat Marie José Nat Nom de naissance Marie José Benhalassa Naissance 22 avril 1940 (69 ans) Bonifacio, Corse (France) Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Marie-josé nat — Nom de naissance Marie José Benhalassa Naissance 22 avril 1940 (69 ans) Bonifacio, Corse (France) Nationalité(s) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.