Marie Reynoard


Marie Reynoard

Marie Reynoard née à Bastia le 28 octobre 1897 et décédée à Ravensbrück (Allemagne) en janvier 1945, est une héroïne de la résistance grenobloise.

Agrégée de lettres, elle enseigne à Cahors puis à Marseille avant d'être nommée en 1936 au Lycée Stendhal de Grenoble.

Malgré une santé fragile qui la contrainte à faire des cures de repos à la montagne, elle s'engage dans la résistance dès 1940 en fondant le mouvement de résistance Vérité. Lors d'un voyage à Marseille, elle rencontre Henri Frenay, dirigeant du Mouvement de libération nationale. Elle réunit les premiers résistants de Grenoble dans son petit appartement du 4 rue Fourier. Dans son salon, fin novembre 1941, en présence d'Henri Frenay et de François de Menthon, les mouvements Vérité et Liberté fusionnent sous le nom de Libération française puis de Combat qui devient aussi le nom du journal clandestin du réseau. Elle prend alors la direction départementale du mouvement Combat.

Marie Reynoard commence par distribuer des tracts provenant de Lyon. Ils sont acheminés par le train, grâce à des voyageurs complices qui les déposent dans un café situé près de la gare, tenu par Louise Collomb. Cette dernière, courageuse résistante, cache également des aviateurs alliés abattus dans la région.

Marie Reynoard recrute des patriotes, va faire de la propagande gaulliste à la sorties des usines et apprend les règles du sabotage. Suite à une trahison, elle est arrêtée le 4 octobre 1942, et emprisonnée à Lyon pour "menées gaullistes". Ses successeurs à la tête du mouvement Combat, Robert Blum et Jean Bistési seront tous les deux tués. Jugée par le tribunal militaire de Lyon, elle est suspendue de ses fonctions puis libérée en janvier 1943, pour raison de santé. À peine libérée, elle reprend ses activités clandestines en abandonnant son pseudonyme de Claude pour celui de Claire Grasset. Ne faisant que de furtives apparitions à Grenoble, elle est arrêtée en mai 1943 à Lyon par un collaborateur de Klaus Barbie à la gestapo.

Elle est déportée au camp de Ravensbrück avec 960 autres femmes en février 1944. Elle va faire l'admiration de ses compagnes de captivité par sa bonté et son dévouement dans les pires circonstances. Cruellement mordue par un chien lancé contre elle par les gardes du camp, elle ne peut être soignée. Ses plaies s'infectent et sous alimentée, elle meurt d'une sépticémie en janvier 1945.

À Grenoble, une plaque commémorative au Lycée Stendhal où elle enseignait est fixée et une avenue porte son nom depuis 1968 ainsi qu'un lycée à Villard-Bonnot.

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie Reynoard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Histoire de Grenoble — L’histoire de Grenoble recouvre une période de plus de 2 000 ans. À l époque Gallo romaine, le bourg gaulois porte le nom de Cularo puis de Gratianopolis et voit son importance accrue lorsque les Comtes d’Albon la choisissent au début du… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de Grenoble — Cet article présente sous une forme chronologique, les principaux événements historiques, culturels et urbanistiques de la ville de Grenoble. Sommaire 1 Époque Gallo romaine 2 VIe siècle 3 VIIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Grelibre — Grenoble 45°11′16″N 05°43′37″E / 45.18778, 5.72694 …   Wikipédia en Français

  • Grenoblois — Grenoble 45°11′16″N 05°43′37″E / 45.18778, 5.72694 …   Wikipédia en Français

  • Femmes dans la Résistance intérieure française — Pour consulter un article plus général, voir : Résistance intérieure française#Les femmes dans la Résistance. Article détaillé : Liste de résistants. Une résistante armée, près de Chartres, en août 1944. Les femmes dans la …   Wikipédia en Français

  • Combat (Résistance) — Pour les articles homonymes, voir Combat (homonymie). Combat est un grand mouvement de Résistance en France créé en zone non occupée ou zone sud pendant la Seconde Guerre mondiale (1939 1945). Combat est le plus important des huit grands… …   Wikipédia en Français

  • Combat (resistance) — Combat (résistance) Pour les articles homonymes, voir Combat (homonymie). Combat est un grand mouvement de Résistance en France créé en zone non occupée ou zone sud pendant la Seconde Guerre mondiale (1939 1945). Combat est le plus important des… …   Wikipédia en Français

  • Combat (résistance) — Pour les articles homonymes, voir Combat (homonymie). Combat est un grand mouvement de Résistance en France créé en zone non occupée ou zone sud pendant la Seconde Guerre mondiale (1939 1945). Combat est le plus important des huit grands… …   Wikipédia en Français

  • Institut de géographie alpine — Informations Fondation 1907 Fondateur Raoul Blanchard Type Établissement d enseignement supérieur et de recherche public (composante de l Université de Grenoble) Régime linguistique Français …   Wikipédia en Français

  • Claude Rodier — Pour les articles homonymes, voir Rodier. Claude Rodier Naissance 21 juillet …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.