Marie-Henriette De Habsbourg-Lorraine


Marie-Henriette De Habsbourg-Lorraine

Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine

Couple Ducal de Brabant

Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine (née à Pest, Autriche-Hongrie [maintenant Budapest, Hongrie] le 23 août 1836, et morte à Spa, Belgique le 19 septembre 1902) est la deuxième reine des Belges. Elle était la fille de l'archiduc-comte palatin de Hongrie Joseph de Habsbourg-Lorraine (1776-1847) et de l'archiduchesse née Dorothée de Wurtemberg.

Sommaire

Une famille unie

Elle était également la sœur de l'archiduc Etienne (Stephan) qui, après avoir succédé à son père comme comte palatin (1847), soutint le désir d'indépendance des Hongrois pendant la révolution de 1848 et fut disgracié et exilé par l'Empereur François-Joseph Ier.

Un mariage politique

Cavalière émérite, passionnée de chevaux au point de leur prodiguer elle-même ses soins au mépris des convenances de l'époque, jeune fille joviale, elle a fait un mariage de raison en 1853 avec l'austère duc de Brabant (futur roi Léopold II de Belgique). En effet la jeune monarchie belge, issue d'une révolution qui avait mis sur le trône un roi luthérien (1830-1831), cherchait une épouse issue d'une dynastie prestigieuse et catholique lui permettant d'entrer pour de bon dans le cercle fermé des têtes couronnées. Après les révolutions de 1848 qui avaient ébranlé les monarchies européennes, la Maison de Habsbourg-Lorraine était toute désignée.

Les caricaturistes prétendirent que c'était le mariage d'un palefrenier et d'une religieuse (la religieuse étant le duc de Brabant)...

Le couple aura quatre enfants : la princesse Louise, le prince héritier Léopold, les princesses Stéphanie et Clémentine.

Un mari impossible

Un couple si mal assorti ne pouvait durer. Le duc de Brabant ne fit aucun effort pour s'accorder avec sa femme et, son austérité se muant en un cynisme méprisant et égoïste, se livra sans pudeur à l'adultère. Suite au décès (en 1869) de leur fils unique et héritier du trône qui affecta profondément les souverains (pour des raisons affectives chez la reine mais également politiques chez le roi), la mésentente des époux s'amplifia malgré un bref rapprochement dont le but était d'obtenir un second fils (ce fut une fille , la princesse Clémentine née en 1873). Le roi chercha à déshériter ses filles et se voua à la colonisation du Congo. Marie-Henriette, pleine de dignité, se consacra à l'éducation de ses filles et fut une souveraine solitaire et très discrète mais qui avait perdu sa joie de vivre.

Des filles mal mariées

Elle essaya de marier ses filles le plus brillamment possible, Louise avec son cousin richissime Philippe de Saxe-Cobourg-Kohary, fils du richissime prince Auguste et de la princesse Clémentine d'Orléans qui se révéla un pervers tyrannique et débauché qui fit interner Louise sous prétexte qu'elle s'était réfugiée dans les bras d'un chevalier servant. Louise finit par s'enfuir, divorça (un scandale à l'époque) et épousa son "sauveur".

Stéphanie fit l'orgueil de ses parents en contractant l'union la plus prestigieuse de son époque avec l'archiduc héritier d'Autriche et de Hongrie Rodolphe, fils de l'empereur d'Autriche et roi de Hongrie François-Joseph Ier (précédemment cité) et de la fameuse Sissi. La reine Marie-Henriette ne pouvait que se réjouir que sa fille épousât un Habsbourg-Lorraine...

Le mariage était prématuré. Après ses premières et très difficiles couches - une fille Elisabeth-Marie d'Autriche, "la future archiduchesse rouge" - Stéphanie devint stérile. Rodolphe comprit qu'elle ne pourrait donner d'héritier au trône et le couple ne s'entendit pas. L'archiduc se livra à une vie de débauche - en compagnie notamment de son beau-frère Philippe de Saxe-Cobourg - qui se termina tragiquement à Mayerling.

Veuve et sans avenir à 24 ans, Stéphanie se retira en Hongrie et contracta comme sa sœur ainée une union morganatique qui lui aliéna les familles impériale d'Autriche et royale de Belgique (1900).

Une vie solitaire

Entre temps, la reine Marie-Henriette avait quitté la cour de Bruxelles pour résider à la ville thermale de Spa, laissant le rôle de première dame à sa fille cadette la princesse Clémentine.

Son neveu le prince Baudouin, fils du comte et de Flandres et - après son père - héritier du trône de Belgique - mourut prématurément en 1891 à l'âge de 21 ans, deux ans après l'archiduc héritier du trône d'Autriche-Hongrie.

La reine Marie-Henriette mourut en 1902. Elle est inhumée dans la crypte royale de l'église Notre-Dame de Laeken.

Précédé par Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine Suivi par
Louise-Marie d'Orléans
Greater Coat of Arms of Belgium.svg
Reine des Belges
1865 – 1902
Élisabeth de Bavière
  • Portail de la Belgique Portail de la Belgique
Ce document provient de « Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie-Henriette De Habsbourg-Lorraine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie-henriette de habsbourg-lorraine — Couple Ducal de Brabant Marie Henriette de Habsbourg Lorraine (née à Pest, Autriche Hongrie [maintenant Budapest, Hongrie] le 23 août 1836, et morte à Spa …   Wikipédia en Français

  • Marie-Henriette de Habsbourg-Lorraine — La reine Marie Henriette (Winterhalter Marie Henriette de Habsbourg Lorraine (née à Pest, Autriche Hongrie [maintenant Budapest, Hongrie] le 23 août 1836, et morte à Spa, Belgique le 19 sep …   Wikipédia en Français

  • Marie-Amélie de Habsbourg-Lorraine — Marie Amélie de Habsbourg Lorraine, duchesse de Parme, Plaisance et Guastalla Marie Amélie de Habsbourg Lorraine (Vienne, 26 février 1746 Prague, 18 juin 1804). Archiduchesse d Autriche et prin …   Wikipédia en Français

  • Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine — Marie Christine de Habsbourg Lorraine, archiduchesse d Autriche, duchesse de Teschen, gouvernante des Pays Bas. Tableau de Johann Zoffany, 1776. Marie, Christine, Jeanne, Josèphe, Antoinette (Maria Christina Johanna Josepha Antonia) de Habsbourg… …   Wikipédia en Français

  • Marie-Antoinette de Habsbourg-Lorraine — Marie Antoinette d Autriche Pour les articles homonymes, voir Marie Antoinette. Marie Antoinette, par Mme Vigée Lebrun en 1783 …   Wikipédia en Français

  • Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen — Marie Thérèse de Habsbourg Lorraine Teschen …   Wikipédia en Français

  • Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine-Este — Pour les articles homonymes, voir Marie Louise. Marie Louise de Habsbourg Lorraine Este …   Wikipédia en Français

  • Marie-Therese de Habsbourg-Lorraine-Teschen — Marie Thérèse de Habsbourg Lorraine Teschen Marie Thérèse de Habsbourg Lorraine Teschen Marie Thérèse de Habsbourg Teschen, archiduchesse d Autriche puis, par son mariage, reine des Deux Siciles, est née à Vienne le 3 juillet 1816 …   Wikipédia en Français

  • Marie-Thérèse De Habsbourg-Lorraine-Teschen — Marie Thérèse de Habsbourg Teschen, archiduchesse d Autriche puis, par son mariage, reine des Deux Siciles, est née à Vienne le 3 juillet 1816 …   Wikipédia en Français

  • Marie-thérèse de habsbourg-lorraine-teschen — Marie Thérèse de Habsbourg Teschen, archiduchesse d Autriche puis, par son mariage, reine des Deux Siciles, est née à Vienne le 3 juillet 1816 …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.