Marie-Caroline D'Autriche


Marie-Caroline D'Autriche

Marie-Caroline d'Autriche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caroline.
Marie-Caroline d'Autriche

Marie-Caroline d'Autriche, née à Vienne, le 13 août 1752, morte à Vienne, le 8 septembre 1814.

Sa majesté la reine Marie Caroline Luise Josephe Johanna Antonie de Naples et de Sicile, archiduchesse d'Autriche, princesse royale de Hongrie et de Bohême, princesse de Toscane, était la fille de François Ier du Saint-Empire, empereur, et de Marie-Thérèse, archiduchesse d'Autriche, « roi » de Bohême et de Hongrie et la sœur aînée de Marie-Antoinette, reine de France.

Possédant une forte personnalité, elle dominait son époux, le roi Ferdinand IV qu'elle avait épousé en 1768. C'est elle qui gouvernait en réalité . Le destin tragique de sa sœur cadette en fait une adversaire acharnée de la Révolution.

Poursuivant la politique de sa mère, l'impératrice Marie-Thérèse , elle cherche à renforcer les liens tissés par cette dernière entre les Maison de Habsbourg-Lorraine et de Bourbon.

Pour ce faire, elle marie fort avantageusement ses enfants, "trustant" les trônes d'Europe. Ses filles épousent leurs cousins: l'Empereur Germanique, le grand-duc de Toscane, le prince des Asturies. Son fils aîné, l'héritier du trône, prénommé François en l'honneur de son grand-père maternel, épouse également ses cousines, d'abord Marie-Clémentine d'Autriche qui décède prématurément en 1801 puis Marie-Isabelle d'Espagne qui lui donne une nombreuse progéniture. Bien avant la reine Victoria, Marie-Caroline est la belle-mère de l'Europe.

Le soutien de son favori Joseph Acton et de l'ambassadeur britannique Hamilton lui permet d'engager en 1798 les hostilités contre les armées de la France révolutionnaire.

Les victoires de la France l'obligent à trouver refuge en Sicile. En 1804, Napoléon Ier la contraint à se séparer de son favori et occupe le nord du royaume, une fois de plus elle se réfugie en Sicile. En 1806, son mari est déchu de royaume de Naples par Napoléon Bonaparte.

Elle n'en marie pas moins ses deux filles en passe de rester célibataires, en 1807,Marie-Christine, 28 ans, épouse Charles Félix de Sardaigne et en 1809, Marie-Amélie 27 ans, épouse le le duc de Chartres, tous deux princes en exil.

Entre-temps, en 1808, elle tente, toujours avec l'aide de l'Angleterre, de mettre son plus jeune fils, Léopold-Michel sur le trône d'Espagne mais l'intervention française fait échouer ce projet.

Elle s'indigna, en 1810, du mariage de sa petite-fille, Marie-Louise, avec son ennemi juré, Napoléon Ier et encore plus de la naissance de son arrière petit-fils le Prince Impérial.

Nonobstant, après la première abdication de Napoléon (mars 1814), elle critique vertement la mollesse de sa petite-fille Marie-Louise.

Privée de son influence, elle s'exile en son Autriche natale où elle décède en septembre 1814. Son époux se remarie avant la fin de la même année.


Mariage et descendance

Ses deux sœurs, Marie-Jeanne et Marie-Josèphe, fiancées au roi, étant décédées avant leurs noces, c'est Marie-Caroline, qui, le 12 mai 1768, épousa Ferdinand, roi de Naples et de Sicile, ensemble ils eurent 17 enfants, dont :

Marie- Caroline et Ferdinand Ier, Roi des Deux-Siciles, avec leurs enfants (tableau de Angélica Kauffmann)



Commons-logo.svg

Ce document provient de « Marie-Caroline d%27Autriche ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie-Caroline D'Autriche de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie-caroline d'autriche — Pour les articles homonymes, voir Caroline. Marie Caroline d Autriche Marie Caroline d Autriche, née à …   Wikipédia en Français

  • Marie-Caroline d'Autriche — Pour les articles homonymes, voir Caroline. La reine Marie Caroline vers 1770 …   Wikipédia en Français

  • Marie-Amélie d'Autriche — en habit de chasse. Marie Amélie d Autriche (née le 22 octobre 1701 à Vienne, morte le 11 décembre 1756 à Munich) était la fille de l empereur Joseph Ier et de l impératrice Wilhelmine de Brunswick Lünebourg. Elle et sa sœur Marie Josèphe …   Wikipédia en Français

  • Marie-Élisabeth d'Autriche — Marie Élisabeth d Autriche. Marie Élisabeth d Autriche (Linz, 12 décembre 1680 Mariemont, 26 août 1741) est un membre de la Maison de Habsbourg, fille de Léopold Ier d Autriche, empereur germaniq …   Wikipédia en Français

  • Marie-Christine d'Autriche — Pays Autriche puis Espagne Titr …   Wikipédia en Français

  • Marie-Louise D'Autriche — Pour les articles homonymes, voir Marie Louise (homonymie). L impératrice Marie Louise, par Gérard François Pascal Simon …   Wikipédia en Français

  • Marie-louise d'autriche — Pour les articles homonymes, voir Marie Louise (homonymie). L impératrice Marie Louise, par Gérard François Pascal Simon …   Wikipédia en Français

  • Marie Louise d'Autriche — Pour les articles homonymes, voir Marie Louise (homonymie). L impératrice Marie Louise, par Gérard François Pascal Simon …   Wikipédia en Français

  • Marie-Louise d'Autriche — Pour les articles homonymes, voir Marie Louise. Marie Louise d Autriche L impératrice Marie Louise …   Wikipédia en Français

  • Marie-Antoinette d'Autriche — Pour les articles homonymes, voir Marie Antoinette et Marie Antoinette d Autriche (homonymie). Marie Antoinette d’Autriche …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.