Marie-Anne d'Autriche (1634-1696)


Marie-Anne d'Autriche (1634-1696)

Marie-Anne d'Autriche (1635-1696)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie-Anne d'Autriche.
Portrait de la reine Marie-Anne, par Diego Vélasquez, vers 1655, huile sur toile, 128,8 x 99 cm, Vienne, Kunsthistorisches Museum.

Marie-Anne d'Autriche, parfois également appelée Marianne d'Autriche (23 décembre 1634 à Vienne - 1696 à Madrid) est la fille de l'empereur Ferdinand III et de Marie-Anne d'Autriche, infante d'Espagne.

Enfant, elle est promise à son cousin, l’infant héritier Baltasar-Carlos, prince des Asturies. La mort de celui-ci, en 1646, fera de Marie-Anne la promise de son oncle, le père de son ancien fiancé, Philippe IV d'Espagne. En 1649, Marie-Anne, âgée de 14 ans, épouse son oncle de 30 ans son aîné. Marie-Anne est alors décrite comme étant une jeune fille gaie mais devenue froide et moins enjouée après son mariage. François Lebrun la qualifie même de "paresseuse et incapable".

Elle donne au roi un héritier, le futur Charles II, et une fille, Marguerite-Thérèse d'Autriche, qui épousera son oncle l'empereur Léopold Ier.

Quand Philippe meurt en 1665, Charles II n'a que trois ans et Marie-Anne devient régente jusqu'en 1675 et garde le contrôle de l'Espagne jusqu'à sa mort en 1696.

En 1668, le missionnaire jésuite Diego Luis San Vitores nomme les îles Mariannes dans le Pacifique Nord en hommage à la reine.


Précédée par Marie-Anne d'Autriche (1635-1696) Suivie par
Élisabeth de France Heraldic Crown the Princess of Asturias.svg
Reine consort d'Espagne
Marie Louise d'Orléans
Ce document provient de « Marie-Anne d%27Autriche (1635-1696) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie-Anne d'Autriche (1634-1696) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie-anne d'autriche (1635-1696) — Pour les articles homonymes, voir Marie Anne d Autriche. Portrait de la reine Marie Anne, par Diego Vélasquez, vers …   Wikipédia en Français

  • Marie-Anne d'Autriche (1635-1696) — Pour les articles homonymes, voir Marie Anne d Autriche. Portrait de la reine Marie Anne, par Diego Vélasquez, vers 1655, huile sur toile, 128,8 x 99 cm, Vienne …   Wikipédia en Français

  • Éléonore d'Autriche (1653-1697) — Pour les articles homonymes, voir Éléonore d Autriche. Eléonore Marie Josèphe d Autriche, née le 31 mai 1653, à Ratisbonne et morte le 17 décembre 1697 à Vienne, est un membre de la Maison de Habsbourg, archiduchesse d… …   Wikipédia en Français

  • Unions dynastiques de la maison de Bourbon — L arbre généalogique ci dessous reconstitue les unions dynastiques de la lignée des Bourbons de France, de Henri IV à Louis Philippe Ier, ainsi que d une partie des branches collatérales. Son but n est pas l exhaustivité mais un aperçu des… …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand III du Saint-Empire — Ferdinand III Ferdinand III du Saint Empire Empereur des Romains Règne 1637 1657 Sacre 8 décembre 1626 Dynastie Habsbourg …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand III Du Saint-Empire — Ferdinand III de Habsbourg (13 juillet 1608 2 avril 1657) fut roi de Hongrie, roi de Bohême et empereur du saint Empire romain germanique. Il …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand III de Habsbourg — Ferdinand III du Saint Empire Ferdinand III du Saint Empire Ferdinand III de Habsbourg (13 juillet 1608 2 avril 1657) fut roi de Hongrie, roi de Bohême et empereur du saint Empire romain germanique. Il …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand III des Romains — Ferdinand III du Saint Empire Ferdinand III du Saint Empire Ferdinand III de Habsbourg (13 juillet 1608 2 avril 1657) fut roi de Hongrie, roi de Bohême et empereur du saint Empire romain germanique. Il …   Wikipédia en Français

  • Ferdinand iii du saint-empire — Ferdinand III de Habsbourg (13 juillet 1608 2 avril 1657) fut roi de Hongrie, roi de Bohême et empereur du saint Empire romain germanique. Il …   Wikipédia en Français

  • Escurial — Pour les articles homonymes, voir Escurial (homonymie). Monastère et site de l Escurial * …   Wikipédia en Français