Marie-Adélaïde de Savoie


Marie-Adélaïde de Savoie
La famille de Savoie en 1697 avec une jeune Marie-Adélaïde et sa parents et grande-mère

Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712), princesse de Savoie, duchesse de Bourgogne puis dauphine de France, est la fille de Victor-Amédée II, duc de Savoie, et d'Anne Marie d'Orléans.

Sommaire

Dauphine de France

Marie-Adélaïde de Savoie
Tableau de Jean-Baptiste Santerre (1709).
Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne, 1710

Petite-fille par sa mère de Monsieur, frère unique du roi, elle épouse en 1697, en vertu du Traité de Ryswick qui met fin à la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, Louis de France (16821712), duc de Bourgogne, puis dauphin de France. Ils eurent trois enfants :

Elle fit la conquête du vieux roi Louis XIV, grand-père de son époux ainsi que de l'épouse secrète de celui-ci, Madame de Maintenon (qu'elle appelait familièrement mais avec adresse "ma tante"). Elle séduisit aussi son pieux mari, et lui resta solidaire en tout. Elle respectait aussi son beau-père, le Grand Dauphin, qui n'appréciait guère son fils aîné, le duc de Bourgogne. Bref, elle fut le trait d'union de toute la famille entre 1697 et 1712. Ses maternités malgré quelques fausses-couches raffermirent sa position à la Cour, et chacun voyait en elle une future reine.

Elle aimait la fête, la chasse, les plaisirs, mais se souciait beaucoup des autres. Son mari lui vouait un amour violent et passionné, peu payé en retour : la princesse écoutait son mari, le soutenait contre leurs ennemis de la "clique de Meudon" (le Grand Dauphin et ses demi-sœurs, la duchesse de Bourbon et la princesse de Conti, toutes deux filles légitimées de Louis XIV). Ainsi en 1708, vola-t-elle au secours de son époux, calomnié pour son peu de courage militaire ... Celui qu'elle admirait, c'était le roi.

Turbulente et parfois cruelle, jouant à l'enfant, fut-elle réellement heureuse, dans un pays en guerre contre son pays natal (le duc de Savoie avait encore une fois renversé ses alliances au gré de ses intérêts), dans une Cour déchirée par les intrigues, dans une famille où flambait la haine ? Nul ne le saura, puisqu'elle mourut à 27 ans, le 12 février 1712, d'une rougeole épidémique qui emporta également son mari 6 jours après elle, et leur fils, le duc de Bretagne, un mois plus tard.

Héraldique

Figure Blasonnement
Blason Marie-Adélaïde de Savoie.svg Ecartelé : I) contre écartelé 1) d’argent à la croix de Jérusalem d’or, au 2) burelé d’argent et d’azur au lion de gueules armé lampassé et couronné d’or, 3) d’or au lion de gueules armé lampassé et couronné d’azur4) d’argent au lion de gueules armé lampassé couronnée d’or ; au II) parti 1) de gueules au cheval cabré contourné d’argent 2) fascé de sable et d’or, au crancelin de sinople mis en bande, enté en pointe d’argent à trois bouterolles de gueules, au III) parti 1) d’argent semé de billettes de sable, au lion du même armé et lampassé de gueules brochant sur le tout 2) de sable au lion d’argent armé et lampassé de gueules au IV) parti 1) cinq points d’or équipolés à quatre d’azur, au 2) d’argent au chef de gueules le grand écartelé enté en pointe d’argent à une aigle de gueules au vol abaissé membrée becquée et couronnée d’or empiétant trois monts de sable issant d’une mer d’azur ondée d’argent ; sur le tout d’argent à la croix de gueules cantonnée de quatre têtes de maures de sable tortillées d’argent ; sur le tout du tout de gueules à la croix d’argent[1].

Bibliographie

  • Adrien Maurice de Noailles, Lettres inédites de Marie-Adélaïde de Savoye, duchesse de Bourgogne, précédées d'une notice sur sa vie (1850)
  • Louise de Cléron, Souvenirs d'une Demoiselle d'honneur de Mme la Duchesse de Bourgogne, Paris, Michel Lévy, 1861. Écrit sous le pseudonyme de Fiorenza Orsini, cette biographie livre une part de l'intimité de la duchesse. (Attention : cet écrit est considéré par certains historiens comme apocryphe.)
  • Simone Bertière, Les Femmes du Roi-Soleil, Éditions de Fallois, 1998, ISBN 2-253-14712-5
  • Yvonne Brunel, Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne, 1685-1712, préface de Pierre Breillat conservateur en chef à la Bibliothèque de la Ville de Versailles, Paris, Beauchesne, 1974.
  • Antonia Fraser, Les femmes dans la vie de Louis XIV, 2007
  • Sabine Melchior-Bonnet, Louis et Marie-Adélaïde de Bourgogne, la vertu et la grâce, Robert Lafont, 2002
  • Annie Jay, Adélaïde, princesse espiègle, Éveil et Découvertes, 2010 (roman pour la jeunesse)

Notes et références

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Marie-Adélaïde de Savoie » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878  (Wikisource)

  1. généalogie magazine n° 307

Liens externes

Voir aussi

Précédé par Marie-Adélaïde de Savoie Suivi par
Marie Anne de Bavière
Dauphine de France
1711-1712
Marie-Thérèse de Bourbon

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marie-Adélaïde de Savoie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marie-Adelaide de Savoie (1685-1712) — Marie Adélaïde de Savoie Marie Adélaïde de Savoie Tableau de Jean Baptiste Santerre (1709) …   Wikipédia en Français

  • Marie-Adélaïde de Savoie (1685-1712) — Marie Adélaïde de Savoie Marie Adélaïde de Savoie Tableau de Jean Baptiste Santerre (1709) …   Wikipédia en Français

  • Marie-adélaïde de savoie (1685-1712) — Marie Adélaïde de Savoie Marie Adélaïde de Savoie Tableau de Jean Baptiste Santerre (1709) …   Wikipédia en Français

  • Marie-Gabrielle De Savoie — Dynastie depuis 1820 Maison de Savoie Casa di Savoia …   Wikipédia en Français

  • Marie-gabrielle de savoie — Dynastie depuis 1820 Maison de Savoie Casa di Savoia …   Wikipédia en Français

  • Marie-Joséphine de Savoie — Marie Joséphine Louise de Savoie, par Alexandre Kucharsky. Marie Joséphine Louise de Savoie est née à Turin le 2 septembre 1753 et morte à Hartwell House (Buckinghamshire, Royaum …   Wikipédia en Français

  • Marie-Clotilde De Savoie — Pour les articles homonymes, voir Clotilde de Savoie …   Wikipédia en Français

  • Marie-clotilde de savoie — Pour les articles homonymes, voir Clotilde de Savoie …   Wikipédia en Français

  • Marie-Gabrielle de Savoie — Dynastie depuis 1820 Maison de Savoie Casa di Savoia …   Wikipédia en Français

  • Marie-Clotilde de Savoie — Pour les articles homonymes, voir Clotilde de Savoie. Maria Clotilde de Savoie. Photo de Étienne Neur …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.