Marginalisme


Marginalisme

En économie, le marginalisme est la théorie économique reposant sur l'idée que la valeur économique résulte de « l'utilité marginale ». Cette théorie s'est développée autour de 1870, elle a été surnommée « révolution marginale », et a abouti à la formation de l'« école néoclassique ».

Sommaire

Historique

La révolution marginale est souvent perçue comme l'un des meilleurs exemples de « découverte multiple » dans l'histoire de la science économique. En effet, simultanément mais indépendamment, trois penseurs européens - William Jevons, Carl Menger et Léon Walras - vont développer le concept d'utilité marginale. Cette conjonction est d'autant plus surprenante qu'à cette époque le contexte intellectuel et le développement économique de Manchester, Vienne et Lausanne sont très différents.

Le développement du marginalisme a engendré un changement de paradigme. En effet, alors qu'Adam Smith, David Ricardo et les classiques anglais expliquent la valeur relative d'un bien comme la quantité de travail nécessaire pour le produire (valeur-travail), les marginalistes l'expliquent via l'utilité marginale. Ce changement fondamental marque le passage de l'économie classique à l'économie néoclassique, accompagné par l'abandon presque complet de la théorie objective de la valeur en faveur de la théorie subjective de la valeur.

Utilité marginale

Article détaillé : Utilité marginale.

L'utilité marginale d'un bien ou d'un service est l'utilité qu'un agent économique tirera de la consommation d'une unité supplémentaire.

Cette utilité marginale décroît avec la quantité de biens déjà disponibles[1]. Par exemple, si l'on possède déjà deux stylos, l'utilité apportée par un stylo supplémentaire est faible, comparée à la situation où l'on ne possède initialement aucun stylo.

La valeur est en fait tirée de « la queue de l'utilité marginale » (Paul Samuelson). Si l'on reprend l'exemple de l'eau et du diamant, l'eau est indispensable alors qu'on peut se passer facilement de diamant[2], et pourtant le diamant est infiniment plus cher. Certes, un homme assoiffé payera une somme très importante pour un verre d'eau ; mais une fois le premier verre d'eau consommé, et un deuxième voire un troisième, l'utilité marginale, très importante au premier verre, décroît nettement si bien que le dernier verre (avant l'état de satiété où la consommation n'entraîne plus de satisfaction supplémentaire) n'est demandé que pour un prix très faible ; symétriquement, du côté de l'offre, un homme qui dispose encore de dix verres d'eau après avoir bu jusqu'à plus soif est prêt à les céder pour presque rien. Inversement, le diamant est suffisamment rare pour que la demande reste forte, d'autant que son extraction est difficile ce qui conduit les offreurs à réclamer un prix élevé.

Notes et références

  1. ce n'est pas toujours vrai en toute rigueur, il existe des exceptions dans certains cas, tel que le cas des biens qui réclame une certaine habitude ou maitrise pour procurer le maximum de plaisir : sports, musique, cigarettes, etc. ; néanmoins même dans ces cas il y a un moment où l'utilité marginale devient décroissante
  2. en tant que bijou ; le diamant a maintenant une valeur industrielle qu'il n'avait pas à l'époque de l'énoncé du paradoxe par Étienne Bonnot de Condillac

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marginalisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • marginalisme — [ marʒinalism ] n. m. • 1945; de marginal, d apr. l angl. marginalism ♦ Écon. Théorie où la valeur d échange est fonction de l utilité de la dernière unité disponible d un produit. ● marginalisme nom masculin (de marginal, avec l influence de l… …   Encyclopédie Universelle

  • marginalisme — mar|gi|na|lis|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • MARGINALISME ET NÉO-MARGINALISME — Le terme «marginalisme» est ambigu. On l’a vu couramment appliqué aussi bien à certains courants de la pensée économique soviétique qu’aux écoles libérales apparues il y a un siècle. L’ambiguïté réside dans le fait que l’on désigne par la même… …   Encyclopédie Universelle

  • Marginaliste — Marginalisme En économie, le marginalisme est la théorie économique reposant sur l idée que la valeur économique résulte de « l utilité marginale ». Cette théorie s est développée autour de 1870, elle a été surnommée « révolution… …   Wikipédia en Français

  • Révolution marginale — Marginalisme En économie, le marginalisme est la théorie économique reposant sur l idée que la valeur économique résulte de « l utilité marginale ». Cette théorie s est développée autour de 1870, elle a été surnommée « révolution… …   Wikipédia en Français

  • Ecole neoclassique — École néoclassique Pour les articles homonymes, voir Néoclassique. L école néoclassique est un terme générique utilisé pour désigner plusieurs courants économiques qui étudient la formation des prix, de la production et de la distribution des… …   Wikipédia en Français

  • Théorie néoclassique — École néoclassique Pour les articles homonymes, voir Néoclassique. L école néoclassique est un terme générique utilisé pour désigner plusieurs courants économiques qui étudient la formation des prix, de la production et de la distribution des… …   Wikipédia en Français

  • Théorie économique néoclassique — École néoclassique Pour les articles homonymes, voir Néoclassique. L école néoclassique est un terme générique utilisé pour désigner plusieurs courants économiques qui étudient la formation des prix, de la production et de la distribution des… …   Wikipédia en Français

  • École néo-classique — École néoclassique Pour les articles homonymes, voir Néoclassique. L école néoclassique est un terme générique utilisé pour désigner plusieurs courants économiques qui étudient la formation des prix, de la production et de la distribution des… …   Wikipédia en Français

  • École néoclassique — Pour les articles homonymes, voir Néoclassique. L école néoclassique est un terme générique utilisé pour désigner plusieurs courants économiques qui étudient la formation des prix, de la production et de la distribution des revenus à travers le… …   Wikipédia en Français