Margaret Atwood

Margaret Atwood
Margaret Atwood
Margaret Atwood à l'Eden Mills Writers Festival en 2006
Margaret Atwood à l'Eden Mills Writers Festival en 2006

Nom de naissance Margaret Eleanor Atwood
Activités Poètesse, romancière, nouvelliste, essayiste, critique littéraire
Naissance 18 novembre 1939 (1939-11-18) (72 ans)
Ottawa, Ontario, Drapeau du Canada Canada
Langue d'écriture Anglais canadien
Genres Science-fiction, fantastique
Distinctions Prix Arthur C. Clarke
Œuvres principales

Margaret Eleanor « Peggy » Atwood (née le 18 novembre 1939 à Ottawa, Ontario) est une romancière, poètesse et critique littéraire canadienne[1]. Elle est l'une des écrivaines canadiennes les plus connues.

Sommaire

Biographie

Née à Ottawa, Ontario, Margaret Atwood est la fille de Carl Edmund Atwood, zoologue, et de Maragaret Dorothy Killiam, nutritionniste. Du fait du métier de son père, Margaret Atwood a passé la majeure partie de son enfance entre les forêts du Nord du Québec, Sault Ste. Marie et Toronto.

Atwood a commence à écrire à l’âge de 16 ans. En 1957, elle commence ses études au collège Victoria à l'Université de Toronto. Elle a notamment suivi les cours de Jay Macpherson et Northrop Frye. Elle obtient un baccalauréat ès arts en anglais (avec des mineures en philosophie et en français) en 1961[1].

Après avoir reçu la médaille E. J. Pratt pour son recueil de poème Double Persephone, elle poursuit ses études à Harvard, au Radcliffe College, dans le cadre d’une bourse Woodrow Wilson. Elle est diplômée en 1962 avant de continuer ses études à l'Université Harvard pendant quatre ans.

Elle enseigne à University of British Columbia (1965), à Sir George Williams University à Montréal (1967-1968), à University of Alberta (1969-1979), à York University à Toronto (1971-1972), et à l'Université de New York.

En 1968, Atwood épouse Jim Polk, mais divorce quelques années plus tard, en 1973. Elle se marie ensuite avec le romancier Graeme Gibson. Elle donne naissance à sa fille Eleanor Jess Atwood Gibson en 1976.

Le prix Arthur C. Clarke lui a été décerné en 1987 pour son roman The Handmaid's Tale, publié en français sous le titre La Servante écarlate.

Elle a remporté le Booker Prize en 2000 pour son roman The Blind Assassin, publié la même année au Canada et en 2002 en France sous le titre Le Tueur aveugle.

Lors de l'élection fédérale canadienne de 2008, elle a accordé son appui au Bloc québécois, parti prônant la souveraineté du Québec[2].

En janvier 2009, une polémique est lancée à Toronto : son livre La Servante écarlate est accusé par un parent d'élève d'être violent, dépravé et tout à la fois anti-chrétien et anti-islamiste.[réf. nécessaire]

Distinctions

Œuvres

Son œuvre se composent de romans (une trentaine)[1] et des poèmes[3].

Romans

Album jeunesse

  • Tout là-haut dans l'arbre, Rue du monde,, 2010 (Up in the Tree, 1978)
    Adapt. Alain Serres

Recueils de nouvelles

  • Dancing Girls, 1977 (Les Danseuses et autres nouvelles, Quinze, 1986)
  • Murder in the Dark, 1983 (Meurtre dans la nuit, Remue-ménage, 1987)
  • Bluebeard's Egg, 1983 (L'Œuf de Barbe-Bleue, Libre Expression, 1985)
  • Through the One-Way Mirror, 1986
  • Wilderness Tips, 1991 (Mort en lisière, Éditions Robert Laffont, 1996)
  • Good Bones, 1992 (La Petite Poule vide son cœur, Serpent à plumes, 1996; La Troisième main, La Pleine Lune, 1995)
  • Good Bones and Simple Murders, 1994
  • The Labrador Fiasco, 1996 (Le Fiasco du Labrador, Éditions Robert Laffont, 2009)
  • The Tent, 2006
  • Moral Disorder, 2006

Recueil de poèmes

  • Double Persephone, 1961
  • The Circle Game, 1964 (Le Cercle vicieux, Du Noroît, 2000) - Prise de parole
  • Expeditions, 1965
  • Speeches for Doctor Frankenstein, 1966
  • The Animals in That Country, 1968
  • The Journals of Susanna Moodie, 1970 (Le Journal de Susanna Moodie, éditions Bruno Doucey, 2011)
  • Procedures for Underground, 1970
  • Power Politics, 1971 (Politique de pouvoir, L'Hexagone, 1995)
  • You Are Happy, 1974
  • Selected Poems, 1976
  • Two-Headed Poems, 1978
  • True Stories, 1981
  • Love songs of a Terminator, 1983
  • Interlunar, 1984
  • Morning in the Burned House, 1996 (Matin dans la maison incendiée, Écrits des Forges, 2004)
  • Eating Fire: Selected Poems, 1965-1995, 1998
  • The Door, 2007

Essais

  • Survival: A Thematic Guide to Canadian Literature, 1972 (Essai sur la littérature canadienne, Boréal, 1987)
  • Days of the Rebels 1815-1840, 1977
  • Second words: Selected Critical Prose, 1982 (traduite et recueillie dans Cibles mouvantes, Boréal, 2006)
  • Strange Things: The Malevolent North in Canadian Literature, 1995
  • Negotiating with the Dead: A Writer on Writing, 2002
  • Moving Targets: Writing with Intent, 1982-2004, 2004 (traduite et recueillie dans Cibles mouvantes, Boréal, 2006)
  • Writing with Intent: Essays, Reviews, Personal Prose--1983-2005, 2005

Notes et références

  1. a, b et c (fr)Biographie sur www.evene.fr. Consulté le 24 octobre2010.
  2. SOCIÉTÉ RADIO-CANADA. « Duceppe et la souveraineté à Toronto », 3 octobre 2008, Toronto.
  3. (fr)Bibliographie sur livres.fluctuat.net. Consulté le 24 octobre2010.
  4. Jean-Daniel Brèque a traduit The Year of the Flood pour les Éditions Robert Laffont

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Margaret Atwood de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Margaret Atwood — Atwood at Eden Mills Writers Festival 2006, Blackwattle Bay Born November 18, 1939 (1939 11 18) (age 72) Ottawa, Ontario, Canada …   Wikipedia

  • Margaret Atwood — Lesung im Literaturhaus München am 19. Oktober 2009 …   Deutsch Wikipedia

  • Margaret Atwood — Premio Príncipe de Asturias Nombre completo Margaret Eleanor Atwood …   Wikipedia Español

  • Expeditions (Margaret Atwood book) — Expeditions is a collection of poetry by Margaret Atwood, published in 1966 …   Wikipedia

  • Margaret Eleanor Atwood — (* 18. November 1939 in Ottawa, Kanada) ist eine kanadische Schriftstellerin. Sie schreibt Romane, Essays, Kurzgeschichten und Lyrik. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Werk 2 Werke 2.1 Romane 2.2 Prosasammlungen …   Deutsch Wikipedia

  • Atwood — may refer to:PlacesIn the United States of America: * Atwood, Placentia, California * Atwood, Colorado * Atwood, Illinois * Atwood, Indiana * Atwood, Kansas * Atwood, Kentucky * Atwood, Michigan * Atwood, Oklahoma * Atwood, Pennsylvania * Atwood …   Wikipedia

  • Atwood — ist der Name folgender Personen: Colleen Atwood (* 1950), US amerikanische Kostümbildnerin David Atwood (1815–1889), US amerikanischer Politiker Frank Jarvis Atwood (* 1956), zum Tode Verurteilter US amerikanischer Kindermörder George Atwood… …   Deutsch Wikipedia

  • Margaret (Vorname) — Margaret oder Margareth ist ein weiblicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Bekannte Namensträger 2.1 Margaret 2.1.1 Zwischenname …   Deutsch Wikipedia

  • Margaret (name) — Margaret Margaret the Virgin is one of many saints named Margaret. Gender female Origin Word/Na …   Wikipedia

  • Margaret Gibson (writer) — Margaret Gibson Born June 4, 1948(1948 06 04) Scarborough, Ontario, Canada Died February 25, 2006(2006 02 25) (aged 57) Toronto, Canada …   Wikipedia


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»