Mareil-Marly


Mareil-Marly
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mareil et Marly.

48° 52′ 57″ N 2° 04′ 39″ E / 48.88250, 2.07749

Mareil-Marly Hôtel de ville
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Arrondissement Saint-Germain-en-Laye
Canton Le Pecq
Code commune 78367
Code postal 78750
Maire
Mandat en cours
Jean-Bernard BISSON
2008-2014
Démographie
Population 3 481 hab. (2008)
Densité 1 967 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 52′ 57″ Nord
       2° 04′ 39″ Est
/ 48.88250, 2.07749
Altitudes mini. 42 m — maxi. 161 m
Superficie 1,77 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Mareil-Marly est une commune française, située dans le département des Yvelines et la région Île-de-France.

Les habitants sont appelés les Mareillois.

L'église Saint-Étienne

Sommaire

Géographie

Position de Mareil-Marly dans les Yvelines
Locator Dot.png

Les communes limitrophes de Mareil-Marly sont Saint-Germain-en-Laye au nord, Le Pecq au nord-est, Marly-le-Roi au sud-est, L'Étang-la-Ville au sud-ouest et Fourqueux au nord-ouest.

La commune est desservie par deux routes de relative importance :

Au plan ferroviaire, la commune est desservie depuis 2004 par une gare sur la Grande ceinture Ouest.

Héraldique

Armes de Mareil-Marly

Les armes de Mareil-Marly se blasonnent ainsi :

d'azur aux deux épées d'argent posées en sautoir, cantonnées de quatre fleurs de lys d'or.

Histoire

Le nom de Mareil remonte à l’époque celtique. La géologie a permis, en effet, de découvrir que ce site fut depuis l’aube des temps une voie de passage entre la plaine de Versailles et la Seine, où s’établit l’antique Port-Aupec. Cette voie de terre ferme évitait ainsi les vallons marécageux de l’Étang-la-Ville et des Fonds-St-Léger, et facilitait le cheminement jusqu’à la Seine. Aux abords de ce chemin, la terre était bonne et bien exposée, avec de nombreuses sources, et tout naturellement l’homme s’y établit très tôt. Parmi les lieux-dits de Mareil-Marly se trouvent Les Mardelles, nom qui pour les archéologues désigne d’anciennes habitations creusées profondément dans le sol, remontant à une époque indéterminée, entre l’âge de pierre et l’époque romaine.

Pendant longtemps, un village à vocation agricole Dès la fin de l’époque romaine, la vigne fut exploitée à Mareil et devint la principale culture du village, couvrant près de la moitié de la superficie agricole. Vers l’an 700 on retrouve trace d’une donation de vignes par Childéric III à l’abbaye de St Wandrille (du Pecq). Le village se développa autour de l’église et de l’ancien abreuvoir (près de la Poste actuelle), toujours le long de la voie antique qui descendait de la forêt vers la Seine, de Villepreux vers le Pecq.

Vers 1670, Louis XIV entreprit de clore son domaine de Marly afin d’y conserver son gibier. Dans le mur de clôture, seules quelques portes furent ouvertes, dont une à l’Etang la Ville et une à Fourqueux ; aucune à Mareil, ce qui stoppa la circulation sur la voie antique. Le village se trouva ainsi isolé des flux importants qui allaient assurer le développement de petites bourgades avoisinantes. La population resta relativement stable (380 habitants en 1790, 397 en 1900), dans une commune essentiellement rurale (75% de familles de cultivateurs). Les archives départementales recèlent un plan datant de 1787 : voir le site

Deux événements vinrent bouleverser l’histoire dans les années 1880 :

•Le phylloxéra, qui affaiblit considérablement le vignoble de Mareil. La production s’étiola pour ne devenir plus que marginale après les gelées de 1921. Au début du XXe siècle, la production agricole de Mareil-Marly se reconvertit donc dans l’arboriculture (poiriers, pommiers, pruniers, cerisiers) et les fruits rouges (groseilliers, framboisiers, fraisiers).

•L’arrivée du chemin de fer avec l’ouverture de la Grande Ceinture, irruption de la modernité avec son cortège d’expropriations et de nuisances, alors acceptées dans l’espoir d’y trouver une contrepartie dans le progrès attendu. Toutefois, à l’opposé du succès des liaisons radiales d’Ile de France, la Grande Ceinture ne réussit jamais à créer un trafic voyageurs significatif, et le service voyageurs fut interrompu en mai 1939. Le trafic marchandises subsista jusqu’en 1977, puis disparut… jusqu’à la réouverture de la Gare et de la ligne, en décembre 2004.

Une population en constante évolution En 1946, sur les 177 hectares de la commune, 152 étaient cultivés ; 149 hectares étaient consacrés aux fruits et 3 hectares au maraîchage. La population s’établissait alors à environ 800 habitants environ.

La baisse des revenus de l’arboriculture, associée à la hausse des prix des terrains à construire, détourna progressivement Mareil de sa vocation agricole. Aujourd’hui il n’y a plus d’exploitation agricole à Mareil ; la tradition de la distillation des fruits rouges survécut un peu ...

La population progressa rapidement, notamment du fait de la construction de trois résidences (Roseraie, Beau Site, Mare Griseau) pour atteindre 3054 habitants en 1982. Elle stagna depuis à ce niveau, du fait notamment d’une politique d’urbanisme stricte, 50 hectares étant gelés. Les schémas d’urbanisation de l’Ile de France ont rendu nécessaire l’ouverture en 2000 de nouvelles zones urbanisables. Le choix d’une urbanisation très résidentielle, associé aux difficultés topographiques et juridiques à franchir, laisse présager une lente progression de la population sur les deux décennies à venir, pour atteindre environ 5000 habitants.

Nous renvoyons tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur l’histoire de notre village vers l’excellent ouvrage “ Mareil-Marly, Village d’Yveline ”, publié en 1996. Source: site web Ville de Mareil-Marly

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Mareil-Marly comptait 3 481 habitants (soit une augmentation de 9 % par rapport à 1999). La commune occupait le 2 897e rang au niveau national, alors qu'elle était au 2 911e en 1999, et le 83e au niveau départemental sur 262 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Mareil-Marly depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[1], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[2]. Pour Mareil-Marly, le premier recensement a été fait en 2007[3], les suivants étant en 2012, 2017, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Mareil-Marly, est une évaluation intermédiaire[4].

Le maximum de la population a été atteint en 2008 avec 3 481 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 408 394 386 369 338 358 327 351 338
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 357 340 341 364 376 387 370 377 393
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 397 411 457 530 600 784 868 843 1 018
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 1 409 1 757 2 542 3 054 3 074 3 195 3 430 3 468 3 481
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[5], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[6],[7]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (20,9 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) tout en étant toutefois inférieur au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,1 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 49,9 % d’hommes (0 à 14 ans = 24,3 %, 15 à 29 ans = 16,4 %, 30 à 44 ans = 16 %, 45 à 59 ans = 23,4 %, plus de 60 ans = 19,9 %) ;
  • 50,1 % de femmes (0 à 14 ans = 21,1 %, 15 à 29 ans = 14,1 %, 30 à 44 ans = 18,8 %, 45 à 59 ans = 24,2 %, plus de 60 ans = 21,9 %).
Pyramide des âges à Mareil-Marly en 2007 en pourcentage[8]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
6,2 
75 à 89 ans
6,3 
13,4 
60 à 74 ans
14,7 
23,4 
45 à 59 ans
24,2 
16,0 
30 à 44 ans
18,8 
16,4 
15 à 29 ans
14,1 
24,3 
0 à 14 ans
21,1 
Pyramide des âges du département des Yvelines en 2007 en pourcentage[9]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,3 
90  ans ou +
0,9 
4,3 
75 à 89 ans
6,6 
11,2 
60 à 74 ans
11,6 
20,3 
45 à 59 ans
20,7 
22,1 
30 à 44 ans
21,5 
19,9 
15 à 29 ans
18,9 
21,9 
0 à 14 ans
19,8 

Économie

Mareil-Marly développe son économie avec ses magasins de proximité et ses services de santé, garages, soit tout ce dont un village de cet envergure à besoin.

Culture

  • Église Saint-Étienne de Mareil-Marly dont le clocher roman date du XIIe siècle et dont la nef a été remaniée au XVIe siècle.
  • Lavoir des Mariveaux, construit en 1885, il est aujourd'hui en ruines. Un projet de le restaurer est en cours avec l'aide de la mairie et de la Fondation du Patrimoine.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références

  1. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  2. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009
  3. Calendrier des recensements des communes du département des Yvelines sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 3 mai 2011
  4. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 3 mai 2011
  6. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 3 mai 2011
  7. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 3 mai 2011
  8. Évolution et structure de la population à Mareil-Marly en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 3 mai 2011
  9. Résultats du recensement de la population des Yvelines en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 3 mai 2011

Voir aussi

Articles connexes

Liste des communes des Yvelines

Bibliographie

  • Mareil-Marly, Village d'Yveline, ouvrage collectif, Sophiac, 1996.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mareil-Marly de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mareil-marly — Pays  France Région …   Wikipédia en Français

  • Mareil-Marly — Town hall …   Wikipedia

  • Mareil-Marly — Escudo …   Wikipedia Español

  • Mareil-Marly — Original name in latin Mareil Marly Name in other language Mareil, Mareil Marly State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.88214 latitude 2.07351 altitude 116 Population 3381 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Gare de Mareil-Marly — Mareil Marly Localisation Pays France Ville Mareil Marly Adresse Rue des Frères des Tellier …   Wikipédia en Français

  • Gare De Mareil-Marly — Mareil Marly Localisation Ville Mareil Marly Gestion et exploitation Prop …   Wikipédia en Français

  • Gare de mareil-marly — Mareil Marly Localisation Ville Mareil Marly Gestion et exploitation Prop …   Wikipédia en Français

  • Marly-le-Roi — Marly le Roi …   Wikipedia

  • Mareil-le-Guyon — Town hall …   Wikipedia

  • Mareil-sur-Mauldre — Town hall …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.