Marcello Mastroianni


Marcello Mastroianni
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mastroianni.

Marcello Mastroianni

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Mastroianni au festival de Cannes 1991.

Nom de naissance Marcello Vincenzo Domenico Mastroianni
Naissance 28 septembre 1924
Fontana Liri (Drapeau d'Italie Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès 19 décembre 1996 (à 72 ans)
Paris (Drapeau de France France)
Profession Acteur
Films notables La Dolce Vita
Huit et demi
La Nuit (la notte)
Divorce à l'italienne (Divorzio all'italiana)

Marcello Vincenzo Domenico Mastroianni, né le 28 septembre 1924 à Fontana Liri (un village de montagne de la province de Frosinone, dans la région du Latium, à mi-chemin entre Rome et Naples), décédé le 19 décembre 1996 à Paris, était un acteur italien.

Avec Jack Lemmon et Dean Stockwell il fait partie des trois seuls acteurs ayant obtenu à deux reprises le Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes.

Sommaire

Biographie

Acteur italien par excellence, assurément le plus célèbre du monde du cinéma international des trois décennies suivant la Seconde Guerre mondiale, il conquiert sa notoriété sans faire de vagues, à l'inverse d'autres acteurs de sa génération. De 1938 à 1943, il obtient des rôles de figurant ou « d'utilité » dans quelques films, puis, en raison de l'opposition familiale au fascisme, se voit obligé de se cacher jusqu'à la fin des hostilités de la Seconde Guerre mondiale. Dès 1945, il s'inscrit au Centre universitaire de théâtre (Centro Universitario Teatrale) où il fait la connaissance de Luchino Visconti qui lui procure un rôle dans une pièce de théâtre qu'il dirige, Un tramway nommé désir. Lors de ses prestations théâtrales, il va avoir l'occasion de jouer avec Giulietta Masina et ainsi de lier connaissance avec son mari, Federico Fellini; cette rencontre a une influence considérable sur sa carrière.

Au cinéma, il va de rôles mineurs en rôles très secondaires jusqu'en 1955 où il obtient sa première récompense, un Ruban d'argent pour son rôle de Pasquale dans Jours d'amour (Giorni d'amore) réalisé en 1954 par Giuseppe De Santis et Leopoldo Savona.

Ses capacités d'adaptation aux rôles qu'on lui propose lui permettent de jouer aussi bien avec des réalisateurs de la période des Téléphones blancs tels Mario Camerini en 1953 et 1955 ou Alessandro Blasetti en 1954, 1955, 1956 puis 1965, qu'avec des réalisateurs du néoréalisme tels que Giuseppe De Santis en 1954, Luchino Visconti en 1957 et 1967 ou Vittorio De Sica en 1963, 1964, 1968 et 1970.

Après ce premier Ruban d'argent (il en obtient sept durant sa carrière et un posthume), c'est Luchino Visconti, son mentor de théâtre, qui lui procure un nouveau jalon vers la renommée en 1957 avec le rôle principal de Mario dans Nuits blanches (Le Notti bianche) d'après le roman homonyme de Fiodor Dostoïevski.

Puis, en 1960, Fellini lui propose le rôle de Marcello Rubini dans son film La Dolce Vita qui va rapidement se révéler être un film culte et remporter nombre de récompenses dont la Palme d'or la même année. C'est le début de la réputation de « latin lover » pour Mastroianni, ce dont il se défend toute sa vie.

Dès lors, il alterne les rôles dans des comédies à l'italienne (commedia all'italiana) comme Les Joyeux Fantômes d'Antonio Pietrangeli, Divorce à l'italienne de Pietro Germi ou Mariage à l'italienne de Vittorio de Sica pour lesquels il obtient des récompenses aussi bien italiennes qu'internationales, et dans des films du courant dit de la politique des auteurs (politica degli autori) tels que La Nuit de Michelangelo Antonioni, Huit et demi de Fellini ou L'Étranger de Luchino Visconti.

Son parcours d'acteur l'amène à jouer avec les plus grands réalisateurs italiens tels que Mauro Bolognini, Ettore Scola, Elio Petri ou Dino Risi y compris ceux du courant cinématographique italien de l'engagement (impegno), Marco Bellocchio et Marco Ferreri. Jusqu'en 1985, de célèbres réalisateurs étrangers, aux styles aussi divers que Jules Dassin, Louis Malle, Terence Young, John Boorman, Nadine Trintignant, Roman Polanski, Jacques Demy, Yves Robert le feront jouer.

À partir de 1985, sans toutefois rompre avec le cinéma italien, sa carrière est de plus en plus axée vers des réalisateurs étrangers. On le voit devant la caméra grecque de Theo Angelopoulos, russo-italienne de Nikita Mikhalkov pour Les Yeux noirs (qui lui valent un Prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes), française de Bertrand Blier ou Agnès Varda, américaine de Robert Altman, franco-chilienne de Raoul Ruiz, portugaise de Manoel de Oliveira.

Dans les douze dernières années de sa vie, il ne se passe quasiment pas une année sans qu'une récompense ne vienne l'honorer. Il est nommé trois fois aux Oscar du cinéma en 1963, 1978 et 1988 mais n'obtient jamais la récompense.

Marcello Mastroianni avait un frère, Ruggero Mastroianni, de cinq ans son cadet, décédé trois mois avant lui, qui exerçait le métier de chef monteur, que l'on retrouvait très souvent dans les mêmes génériques que son frère et qui a énormément travaillé avec Fellini. En 1948, Mastroianni épouse une actrice de théâtre, Flora Carabella (décédée en 1999) dont il ne divorce jamais malgré leur séparation en 1970. Ils eurent ensemble une fille, Barbara, née en 1951 qui fait son chemin dans le cinéma en devenant une costumière réputée. En 1971, sur le tournage de Liza de Marco Ferreri, Mastroianni fait la rencontre de Catherine Deneuve avec laquelle il a une fille, Chiara, née en 1972, qui devient actrice et que l'on voit aux côtés de son père dans Les Yeux noirs et Trois vies et une seule mort.

Marcello Mastroianni est décédé à Paris, d'un cancer du pancréas, le 19 décembre 1996.

Filmographie

Cinéma

Années 1944 à 1949

Années 1950

  • 1950 : Dans les coulisses (Vita da cani) de Gennaro Righelli, rôle de Carlo
  • 1950 : Contre la loi (Contro la legge) de Flavio Calzavara, rôle de Marcello Curti
  • 1950 : Dimanche d'août (Domenica d'agosto) de Luciano Emmer, rôle d'Ercole
  • 1950 : Les Mousquetaires de la mer (Cuori sul mare) de Giorgio Bianchi, rôle de Massimo Falchetti
  • 1951 : L'Inconnu des cinq cités (A Tale of Five Cities) co-réalisation, épisode italien de Romolo Marcellini et Emil-Edwin Reinert, rôle d'Aldo Mazzetti
  • 1951 : Acte d'accusation (Atto d'accusa) de Giacomo Gentilomo, rôle de Renato La Torre
  • 1952 : Tragico ritorno de Pier Luigi Faraldo, rôle de Marco
  • 1952 : Sensualité (Sensualità) de Clemente Fracassi, rôle de Carlo Sartori
  • 1952 : Les Fiancés de Rome (Le Ragazze di piazza di Spagna) de Luciano Emmer, rôle de Marcello Sartori
  • 1952 : Penne nere d'Oreste Biancoli, rôle de Pieri
  • 1952 : La Muta di Portici de Giorgio Ansoldi
  • 1952 : L'Ange du péché (L'Eterna catena) d'Oreste Biancoli, rôle de Walter Ronchi
  • 1952 : Paris est toujours Paris (Parigi è sempre Parigi) de Luciano Emmer, rôle de Marcello Venturi
  • 1953 : Il Viale della speranza de Dino Risi, rôle de Mario
  • 1953 : La Valise des songes (La Valigia dei sogni) de Luigi Comencini
  • 1953 : Il n'est jamais trop tard (Non è mai troppo tardi) de Filippo Walter Ratti, rôle de Riccardo
  • 1953 : Lulù de Fernando Cerchio, rôle de Soletti
  • 1953 : Febbre di vivere de Claudio Gora, rôle de Daniele
  • 1953 : Les Héros du Dimanche (Gli Eroi della domenica) de Mario Camerini, rôle d'un joueur de football
  • 1954 : Schiava del peccato de Raffaello Matarazzo, rôle de Giulio
  • 1954 : La Conquête héroïque (La Principessa delle Canarie) de Paolo Moffa et Carlos Serrano de Osma, rôle de Don Diego
  • 1954 : Jours d'amour (Giorni d'amore) de Giuseppe De Santis et Leopoldo Savona, rôle de Pasquale
  • 1954 : La Chronique des pauvres amants (Cronache di poveri amanti) de Carlo Lizzani, rôle d'Ugo
  • 1954 : Quelques pas dans la vie (Tempi nostri) d'Alessandro Blasetti et Paul Paviot, épisode Il Pupo, rôle de l'époux de Maria
  • 1955 : Tam-tam (Tam tam mayumbe) de Gian Gaspare Napolitano et Folco Quilici, rôle d'Alessandrini
  • 1955 : Par dessus les moulins (La Bella mugnaia) de Mario Camerini, rôle de Luca
  • 1955 : Dommage que tu sois une canaille (Peccato che sia una canaglia) d'Alessandro Blasetti, rôle de Paolo
  • 1956 : La Maison du souvenir (Casa Ricordi) de Carmine Gallone, rôle de Gaetano Donizetti
  • 1956 : La Chance d'être femme (La Fortuna di essere donna) d'Alessandro Blasetti, rôle de Corrado Betti
  • 1956 : Le Bigame (Il Bigamo) de Luciano Emmer, rôle de Mario de Santis
  • 1957 : Le Médecin et le sorcier (Il Medico e lo stregone) de Mario Monicelli, rôle du docteur Francesco Marchetti
  • 1957 : Le Moment le plus beau (Il Momento più bello) de Luciano Emmer, rôle de Pietro Valeri
  • 1957 : Pères et fils (Padri e figli) de Mario Monicelli, rôle de Cesare
  • 1957 : La Ragazza della salina de Frantisek Cáp, rôle de Piero
  • 1957 : Nuits blanches (Le Notti bianche) de Luchino Visconti, rôle de Mario
  • 1958 : Femmes d'un été (Racconti d'estate) de Gianni Franciolini, rôle de Marcello Mazzoni
  • 1958 : Amore e guai (Amour et ennuis) d'Angelo Dorigo, rôle de Franco
  • 1958 : Le Pigeon (I Soliti ignoti) de Mario Monicelli, rôle de Tiberio
  • 1959 : Tous amoureux (Tutti innamorati) de Giuseppe Orlandini, rôle de Giovanni
  • 1959 : Il Nemico di mia moglie (L'ennemi de ma femme) de Gianni Puccini, rôle de Marco Tornabuoni
  • 1959 : Un Ettaro di cielo (Un morceau de ciel) d'Aglauco Casadio, rôle de Severino Balestra
  • 1959 : La Loi (La Legge) de Jules Dassin, rôle d'Enrico Tosso, l'ingénieur
  • 1959 : Ferdinando I. re di Napoli de Gianni Franciolini, rôle de Gennarino

Années 1960

Années 1970

Années 1980

Années 1990

Télévision

  • 1971 : 1870 (Correva l'anno di grazia 1870) d'Alfredo Giannetti
  • 1978 : Le Mani sporche (Les Mains sales) d'Elio Petri, rôle d'Hoederer
  • 1980 : Notes sur la "Cité des femmes" (Appunti su la città delle donne) documentaire de Ferruccio Castronuovo sur le film de Fellini
  • 1995 : A che punto è la notte de Nanni Loy, rôle de Salvatore Santamaria

Théâtre

Distinctions

(1) Prix décerné par la Radio nationale espagnole en Catalogne

À noter

Notes et références

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marcello Mastroianni de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marcello Mastroianni — Mastroianni in 1991 Born Marcello Vincenzo Domenico Mastroianni 28 September 1924(1924 09 28) Fontana Liri, Italy …   Wikipedia

  • Marcello Mastroianni — mit Jeanne Moreau (1991) Marcello Mastroianni (* 28. September 1924 in Fontana Liri; † 19. Dezember 1996 in Paris) war ein italienischer Filmschauspieler, der zunächst lebenslustige junge Männer und Liebhaber darstell …   Deutsch Wikipedia

  • Marcello Mastroianni — Nombre real Marcello Vincenzo Domenico Mastroianni Nacimiento 28 de septiembre de 1924 Fontana Liri …   Wikipedia Español

  • Marcello Mastroianni — (Fontana Liri, Italia, 28 de septiembre de 1924 París, 19 de diciembre de 1996) Actor cinematográfico italiano. De orígenes modestos, realizó estudios de arquitectura en Roma. Durante la …   Enciclopedia Universal

  • Marcello Mastroianni — Edad La vejez es una condena sin derecho a recurso …   Diccionario de citas

  • Marcello Mastroianni — n. (1924 1996), Italian movie actor who is often best remembered for the number of roles he played with Sophia Loren …   English contemporary dictionary

  • Marcello Mastroianni: I Remember — US DVD cover Directed by Anna Maria Tatò Produced by …   Wikipedia

  • Marcello-Mastroianni-Preis — 2010 ausgezeichnet: die US amerikanische Schauspielerin Mila Kunis Der Marcello Mastroianni Preis (it.: Premio Marcello Mastroianni) ist eine Auszeichnung, die bei den jährlich stattfindenden Filmfestspielen von Venedig verliehen wird. Der Preis… …   Deutsch Wikipedia

  • Premio Marcello Mastroianni — 2001 ausgezeichnet: der mexikanische Schauspieler Gael García Bernal Der Marcello Mastroianni Preis (it.: Premio Marcello Mastroianni) ist eine Auszeichnung, die bei den jährlich stattfindenden Filmfestspielen von Venedig verliehen wird. Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Prix Marcello-Mastroianni —  Pour l’article homonyme, voir Mastroianni.  Le Prix Marcello Mastroianni est une récompense remise lors de la Mostra de Venise récompensant un acteur (ou actrice) débutant pour son interprétation. On peut l assimiler à une Coupe Volpi… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.