Marcel Prevost


Marcel Prevost

Marcel Prévost

Marcel Prévost

Eugène Marcel Prévost est un romancier et auteur dramatique français, né à Paris le 1er mai 1862 et mort à Vianne le 8 avril 1941.

Sa vie et son œuvre

Après des études au petit séminaire d’Orléans, puis à Châtellerault, à Bordeaux (collège Saint-Joseph de Tivoli) et chez les Jésuites de Paris, Marcel Prévost intégra l’École polytechnique en 1882. Il fut ingénieur à la manufacture de tabacs de Tonneins dans le Lot-et-Garonne, ville où son père avait été sous-directeur des contributions indirectes, avant d'entrer dans un ministère.

Dès 1881, il commença à publier des nouvelles dans Le Clairon, journal monarchiste. En 1890, il quitta la fonction publique pour se consacrer à la littérature. Après des premiers romans consacrés à la vie de province – Le Scorpion (1887), Chonchette (1888), Mlle Jaufre (1889) – il s'engagea dans la veine qui devait lui amener la notoriété : l'étude du caractère des femmes vu d'un point de vue strictement masculin, avec des romans comme Cousine Laura (1890), La Confession d’un amant (1891), Lettres de femmes (1892), L'Automne d'une femme (1893).

Il triompha en 1894 avec Les Demi-Vierges, son roman le plus célèbre. Il décrit en forçant le trait les ravages que la vie parisienne et l'éducation moderne sont censés faire chez les jeunes filles. Le roman fut ensuite adapté à la scène et créé avec un grand succès au Théâtre du Gymnase le 2 mai 1895. Le terme « demi-vierge », passé dans le langage courant, désigne une jeune fille affranchie mais cependant vierge.

Dans le même esprit, Marcel Prévost publia ensuite Jardin secret 1897), Les Vierges fortes (1900), Frédérique (1900), Léa (1900), L'Heureux Ménage (1901), Les Lettres à Françoise (1902), La Princesse d'Erminge (1904), L'Accordeur aveugle (1905), Féminités (1912), Les Don Juanes (1922), La Mort des Ormeaux (1938). Dans une production abondante et uniforme, on peut signaler Monsieur et Madame Moloch (1906), amusante satire du caractère allemand. Les Lettres à Françoise (1902) proposent un programme idéal d'éducation d'une jeune fille, tandis que le mélange de mysticisme et d'érotisme de Retraite ardente (1927) suscita les protestations de l'Église catholique.

Sa pièce en quatre actes La Plus Faible, jouée en 1904 à la Comédie-Française, connut également un grand succès.

Il dirigea la Revue de France de 1922 à 1940 et présida également la Société des gens de lettres. Il fut élu à l'Académie française le 27 mai 1909, au fauteuil de Victorien Sardou.

Lien externe


Précédé par
Victorien Sardou
Fauteuil 9 de l’Académie française
1909-1941
Suivi par
Émile Henriot
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
Ce document provient de « Marcel Pr%C3%A9vost ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Marcel Prevost de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Marcel Prévost — Eugène Marcel Prévost est un romancier et auteur dramatique français, né à Paris le 1er mai 1862 et mort à Vianne le 8 avril 1941 …   Wikipédia en Français

  • Marcel Prevost — Marcel Prévost Marcel Prévost (richtiger Name: Eugène Marcel, * 1. Mai 1862 in Paris; † 8. April 1941 ebenda) war ein französischer Romanautor und Dramatiker. Nach dem Schulbesuch in einer christlichen Grundschule in Orléans, dann in… …   Deutsch Wikipedia

  • Marcel Prévost — (richtiger Name: Eugène Marcel, * 1. Mai 1862 in Paris; † 8. April 1941 ebenda) war ein französischer Romanautor und Dramatiker. Nach dem Schulbesuch in einer christlichen Grundschule in Orléans, dann in Châtellerault und in …   Deutsch Wikipedia

  • Marcel Prévost — Eugene Marcel Prévost (1 May 1862 – 8 April 1941) was a French author and dramatist. Biography He was born in Paris on 1 May 1862, and educated at Jesuit schools in Bordeaux and Paris, entering the École polytechnique in 1882. He published a… …   Wikipedia

  • Marcel Prévost — Sentimiento Nuestro corazón tiene la edad de aquello que ama …   Diccionario de citas

  • Prevost — Prevost, Prévost or Prévôt may refer to:In people: *Adélaïde Prévost (1755 1848), French woman *Abbé Antoine François Prévost (1697 1763), French novelist *André Prévost (1934–2001), Canadian composer *Augustine Prevost (ca. 1725 1786), British… …   Wikipedia

  • Prévost — Prevost, Prévost oder Prévôt ist der Familienname folgender Personen: Adélaïde Prévost (1755 1844), französische Gesellschaftsdame André Prévost (Joseph Gaston Charles André Prévost; 1934−2001), kanadischer Komponist Antoine François Prévost… …   Deutsch Wikipedia

  • Prevost — oder Prévost ist der Familienname folgender Personen: Adélaïde Prévost (1755–1844), französische Gesellschaftsdame Alphonse Prévost (ca 1830 1850) französischer Illustrator André Prévost (1934−2001), kanadischer Komponist André Prévost… …   Deutsch Wikipedia

  • Prévost —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme.  Pour l’article homophone, voir Prévôt. Le patronyme Prévost, Prévôt, Prévôt désignait un prévôt. Le patronyme se décline également… …   Wikipédia en Français

  • Marcel Issartier — Naissance 8 mars 1888 Décès 23 novembre  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.