Malwa


Malwa

Mâlvâ

Mhow coolspark.jpg

Le Mâlvâ ou Mâlwâ est une région de l'Inde centrale, située dans la partie occidentale de l'état du Madhya Pradesh et le sud-est de l'état du Rajasthan, connue dans l'Inde ancienne sous le nom de Mâlavâ. Elle est limitée au nord-ouest par les Ârâvalli et au sud par les collines de Mahadeo de la chaîne des Vindhya. La Mâlvâ est arrosée par la Chambal et ses affluents, la Kalisindh et la Parbati. Ujjain est la capitale historique de la région et Indore en est actuellement la ville la plus peuplée.

Les premiers habitants identifiables du Mâlvâ sont probablement les aborigènes Bhil et Gond. La région offre aussi quelques traces liées à la civilisation de la vallée de l'Indus. Au VIIe siècle av. J.-C., Ujjain émerge comme premier centre important dans la région du Mâlvâ au cours de la seconde vague d'urbanisation de l'Inde, la première vague étant celle de la civilisation de la vallée de l'Indus. Vers -600, un rempart de terre est construit autour d'Ujjain, enfermant une ville de taille importante. Ujjain est ensuite la capitale du royaume d'Avantî, dirigé par le clan des Mâlavâ, qui serait peut-être venu s'installer dans la région après sa défaite devant Alexandre le Grand. La conquête du Mâlvâ par les Maurya au milieu du IVe siècle av. J.-C. met fin au royaume Avantî et Ashoka occupe le poste de gouverneur - ou vice-roi - d'Ujjain dans sa jeunesse avant de monter sur le trône.

Ujjain est un centre commercial important durant les premiers siècles de notre ère. Lors de l'éclatement de l'Empire gupta, vers 500, le Mâlvâ réapparaît comme royaume indépendant. Au cours de la première moitié du Ve siècle, le râja Yashodharman Aulikara, dont on sait assez peu de choses, fait alliance avec le râja Bâlâtiya et défait les Shvetahûna de Mihirakula qui avaient envahi l'Inde du nord-ouest.

Au milieu du Xe siècle, le Mâlvâ est gouverné par le clan Rajputs des Paramâra qui établit sa capitale à Dhârâ. L'un d'eux, le râja Bhoja qui règne de 1010 à 1060, est un excellent poète et dramaturge, connu aussi pour ses traités d'architecture et de philosophie. Selon son gouvernement, le Mâlvâ devient un des centres intellectuels de l'Inde. Bhoja est également le fondateur de la ville de Bhopal destinée à sécuriser la partie orientale de son royaume. Ses successeurs règnent jusque vers 1200, date à laquelle le Mâlvâ, affaibli par les luttes internes des clans rajputs, est conquis par le sultanat de Delhi.

La mise à sac de Delhi par Tamerlan en 1398 entraîne l'explosion du sultanat en une constellation de petits états et, en 1401, Dilâvar Khân, gouverneur du Mâlvâ au profit du sultanat de Delhi depuis 1392, se déclare sultan du Mâlvâ. Il établit sa capitale à Mândû, sur les hauteurs de la chaîne des Vindhya, surplombant la vallée de la Narmada. Son fils et successeur Hoshang Shâh (1405-1435) embellit Mândû. Ghazni Khân, le fils de Hoshang Shâh ne règne que durant une année et Mahmûd Khân (1436-1469), le fondateur de la dynastie Khaljî du Mâlvâ lui succède et agrandira le territoire en incorporant des portions du Goujerat, du Rajasthan et de Dekkan. Les sultans musulmans invitent des Rajputs à s'installer dans le pays. Au début du XVIe siècle, le sultan recherche l'aide des sultans du Goujerat pour maîtriser l'agitation grandissante des Rajputs qui, eux-mêmes, essaient de se rapprocher des râja Rajput Sisodia du Mewâr. Le Goujerat dévaste Mândû en 1518 et 1531 et peu après le sultanat du Mâlvâ s'écroule. L'empereur moghol Akbar s'empare du Mâlvâ en 1562 et en fait une province de son empire. Mândû est abandonnée au cours du XVIIe siècle.

Profitant de l'affaiblissement de l'état moghol, après 1700, les Marathes pillent le Mâlvâ. Malhâr Râo Holkar (1693-1764) est nommé chef des armées marathes dans le Mâlvâ en 1724, et, en 1733, le Peshwâ Bâjî Râo lui accorde le contrôle de la majeure partie de la région, qui a été formellement cédée par les moghols en 1738. Un autre général marathe, Ânand Râo Pawar, se nomme râja de Dhâr en 1742, et les deux frères de Pawar deviennent les râjas de Dewas Junior et de Dewas Senior. La dynastie Holkar règne sur Mâlvâ depuis Indore et Maheshwar sur la Narmada jusqu'en 1818, année où les Marathes sont défaits par les Britanniques au cours de la troisième guerre anglo-marathe. Les Holkars d'Indore deviennent alors les râjas d'un état princier du Raj britannique. Au moment de l'indépendance de l'Inde, en 1947, l'état des Holkar, d'autres états princiers régionaux et la majeure partie du Mâlvâ intègrent le nouvel état du Madhya Bharat, qui participe lui-même à la formation du Madhya Pradesh en 1956.

Sources

  • Louis Frédéric, Dictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, 1987


Logo Histoire du monde indien
Périodes
L'Inde ancienne
Le sultanat de Delhi
Les grands Moghols
La période Marathe
L'Inde britannique
Le Raj britannique
Depuis 1947...
Histoires nationales
Histoire de l'Inde
Histoire du Bangladesh
Histoire du Bhoutan
Histoire des Maldives
Histoire du Népal
Histoire du Pakistan
Histoire du Sri Lanka
Voir aussi
États princiers des Indes
Religions de l'Inde
Méta
Portail Monde indien
Index alphabétique
Index thématique
Projet Monde indien
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « M%C3%A2lv%C3%A2 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Malwa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Malwa — Größte Städte Indore Sprachen Malwi, Hindi …   Deutsch Wikipedia

  • Malwa — Malwa, Provinz im innern Vorderindien, zwischen Adschmir, Agra, Allahabad, Gundwana, Candeish u. Guzurate; 1850 QM.; im Süden durch die Vindhyakette gebirgig; Flüsse: Nerbudda (schiffbar), Betwa, Chumbul u.a.; mildes Klima. Die Einw. werden auf 5 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Malwa — Malwa, Landschaft in Britisch Indien, der südliche Teil von Zentralindien mit den Staaten Indor, Bhopal, Dhar, Ratlam, Dschaora, Narsingarh und dem Distrikt Nimatsch von Gwalior, ein gegen NO. gesenktes Tafelland, das von den Windhya , Dungar ,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Malwa — Malwa, Landschaft in Brit. Ostindien, nördl. vom Windhjagebirge, fruchtbarster Teil Zentralindiens; Bewohner hauptsächlich Mahratten. Die Prov. M. umfaßt die Staaten Indaur, Bhopal, Dhar, Ratlam, Dschaora u.a …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Malwa — (Mālwa, sáns. Mālava) ► Región histórica de la India que abarca parte del estado de Madhya Pradesh y del estado de Rajasthan. Estado independiente en los años 1401 1531, con cap. en Mandu, fue sometido al dominio británico en el s. XVIII …   Enciclopedia Universal

  • malwa — {{/stl 13}}{{stl 8}}rz. ż Ia, CMc. malwawie {{/stl 8}}{{stl 7}} roślina zielna o kwiatach różowych, wyrastających pojedynczo na szypułkach w kącie liści; występuje w Eurazji, Afryce, Ameryce Północnej, używana w medycynie przy leczeniu nieżytów… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • Malwa — For other uses, see Malwa (disambiguation). Malwa   Region, former administrative division   Mhow cantonment area in Malwa …   Wikipedia

  • Malwa — ▪ historical province, India Sanskrit  Malava        historical province and physiographic region of west central India, comprising a large portion of western and central Madhya Pradesh state and parts of southeastern Rajasthan (Rājasthān) and… …   Universalium

  • malwa — aukštoji piliarožė statusas T sritis vardynas apibrėžtis Dedešvinių šeimos dekoratyvinis, vaistinis augalas (Alcea rosea). atitikmenys: lot. Alcea rosea angl. garden mallow; holly hock; hollyhock; rose mallow vok. roter Eibisch; Stockmalve;… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • Mâlwa — Mâlvâ Le Mâlvâ ou Mâlwâ est une région de l Inde centrale, située dans la partie occidentale de l état du Madhya Pradesh et le sud est de l état du Rajasthan, connue dans l Inde ancienne sous le nom de Mâlavâ. Elle est limitée au nord ouest par… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.