Mallus publicus


Mallus publicus

Mallus (tribunal médiéval)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mallus.

Sommaire

Etymologie

Le mot mallus vient de la latinisation d'un mot franc (du vieil anglais maél, temps pour discuter) évoquant le mallberg, "la colline au discours" où, autour d'un tertre funéraire, les anciens réitéraient la coutume.

Définition

Au haut Moyen Âge, le mallus est le tribunal présidé par les comtes (ou en son absence par un vicaire, au sud, ou un centenier, au nord).

Ce tribunal ne juge que les affaires de moindre importance (les plus importantes étant jugées au tribunal du palais).

Il est au carrefour de deux traditions, romaine et germanique : pour la tradition romaine, on retrouve la présidence du tribunal par un seul homme, le comte. On reprend la tradition de la justice populaire par assemblée, un aspect de la tradition germanique. Le mallus a une compétence générale, à la fois civile et militaire. Il est compétent pour tous les habitants du pagus et est présidé par le comte qui fait des tournées judiciaires. Le tribunal est itinérant.

La tradition germanique apparaît dans le fait que tous les hommes libres ont un devoir de plaid : le devoir de se rendre en assemblée au tribunal. C'est le comte qui décide du lieu et du jour où se tiendra le mallus. Parmi ces hommes libres, le comte en choisit sept, notables qu'on appelle les rachimbourgs (rachimburgi en latin), qui ont pour mission de l'assister dans son service de justice. Le comte rend une sentence acclamée par l'ensemble des hommes libres assemblés. On est face à des juges occasionnels et non-professionnels.

Très vite, cette forme mixte va s'altérer car trop contraignante. La conséquence est que les rachimbourgs vont devenir de simples assesseurs et le comte va récupérer tous les devoirs judiciaires.

Sources

  • Gauvard, Claude (dir.), De Libera, Alain, Zink, Michel, Dictionnaire du Moyen Âge, Paris, Quadrige/PUF, 2002, p.872.

Liens internes

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du Moyen Âge Portail du Moyen Âge
Ce document provient de « Mallus (tribunal m%C3%A9di%C3%A9val) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mallus publicus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MALLUS et MALLUM — apud medii aevi Scriptores, publicus est conventus, in quo maiores causae disceptabantur iudiciaeque maioris momenti, a Comitibus, Missis Dominicis, aliisque exercebantur: a Germ. Mael, i. e. congregatio, convivium; vel Saxonico Mael, i. e. Ius,… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Скабины — (Scabini, от герм. skapan, готск. skapjan = нем. schaffen, соотв. нем. Schöffen, франц. échevins) судебная коллегия, явившаяся результатом судебной реформы Карла Великого. В Меровингскую эпоху и в первое время при Каролингах обязанность… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • Скабины — (позднелат. Scabini, от герм. skapan)  судебная коллегия, явившаяся результатом судебной реформы Карла Великого. Содержание 1 История введения 2 Порядок избрания 3 …   Википедия

  • Albgau (Südschwarzwald) — Die Karte des Herzogtums Schwaben zeigt den Alpgau im südlichen Schwarzwald Der Albgau (auch Alpgau) war eine Teilgaugrafschaft[1] im Herzogtum Schwaben. Der von 781 bis 1112 in den Quellen belegte Pagus A. (Alpagauia) entsprach dem offenen Land… …   Deutsch Wikipedia

  • Faide — La faide (allemand : Fehde) était dans les sociétés germaniques (Francs, Burgondes, Lombards, etc.) un système de vengeance privée opposant deux familles ennemies, deux clans, deux tribus, etc… Si ce systême disparait d Europe au cours du… …   Wikipédia en Français

  • РУССКИЙ УКАЗАТЕЛЬ СТАТЕЙ — Абант Άβας Danaus Абанты Άβαντες Абарис Άβαρις Абдера Abdera Абдулонома Абдул Abdulonymus Абелла Abella Абеллинум Abellinum Абеона Abeona Абидос или Абид… …   Реальный словарь классических древностей

  • List of Roman cognomina — NOTOC This is a list of Roman cognomina.AAbercius, Abito, Acacius, Acaunus, Achaicus, Acilianus, Adauctus, Adepphius, Adjutor, Adranos, Adventus, Aeacus, Aebutus, Aemilianus, Aetius, Afer, Agaptus, Agatopus, Agelastus, Agorix, Agricola, Agrippa,… …   Wikipedia

  • Liste römischer Cognomina — Dies ist eine Liste römischer Cognomina. Zur Verwendung siehe Römische Namen. Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z …   Deutsch Wikipedia

  • Liste Des Cognomina — Notes et références Liste des cognomina pluriel du latin cognomen, « surnom » romains Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X …   Wikipédia en Français

  • Liste de cognomina — Liste des cognomina Notes et références Liste des cognomina pluriel du latin cognomen, « surnom » romains Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.