Maladie De Willebrand


Maladie De Willebrand

Maladie de Willebrand

La maladie de Willebrand ou plutôt la maladie de von Willebrand ou syndrome de Willebrand, médecin finlandais Erik Adolf von Willebrand qui a été le premier à décrire la maladie en 1925, est la plus fréquente des maladies hémorragiques constitutionnelles (prévalence mondiale : 1 %). Touchant les deux sexes, il n’existe pas une maladie de Willebrand mais un ensemble de maladies de Willebrand qui ont comme point commun une anomalie quantitative ou qualitative du facteur Willebrand.

Chez de nombreux patients atteints de la maladie de von Willebrand, un autre facteur de coagulation, le facteur VIII, est également touché ce qui fait que cette maladie a souvent été confondue avec l’hémophilie A.

Elle se manifeste beaucoup plus souvent chez la femme que chez l’homme en raison de la grossesse ou des règles. Le sous diagnostic chez l’homme est fréquent.

L’importance des manifestations varie beaucoup même dans une famille.

Le traitement dépend du type et de l’importance des hémorragies.

Les manifestations hémorragiques ne s'ameliorent généralement pas avec l'âge.

Sommaire

Autres noms

Pseudo hémophilie A

Étiologie

  • Mutation du gène VWF localisé sur le locus p13.3 du chromosome 12. Le facteur Willebrand FW joue un rôle dans l'agrégation plaquettaire. En effet le FW joue un rôle d'interaction entre les plaquettes et les cellules endothéliales (cellules de la paroi des capillaires sanguins).

Manifestations cliniques

Elle se manifeste par des hémorragies muqueuses (épistaxis, gingivorragies, ménorragies ..) et cutanées, spontanées ou provoquées par un traumatisme. Dans les formes sévères (type 3), on retrouve même parfois des hématomes, des hémorragies intra-abdominales et rétro-péritonéales.

Types

Maladie de Willebrand Type I

La plus fréquente, 75 % des Willebrand, correspond à un déficit quantitatif partiel (Le facteur Von Willebrand fonctionne normalement, mais se trouve en quantité insuffisante)

Maladie de Willebrand Type II

20 % des Willebrand, correspond à un déficit qualitatif (la quantité dans le sang des personnes atteintes est souvent normale. Le problème est que le facteur Von Willebrand ne fonctionne pas normalement).

Il existe plusieurs sous types dont la distinction est importante entraînant des traitements différents. Le type 2 est divisé en :

  • IIA

10 à 15% des Willebrand et 75% des maladies de Willebrand de type 2.

Le facteur von Willebrand ne possède pas une structure normale lui permettant d’interagir normalement avec les plaquettes sanguines et les vaisseaux sanguins.

  • IIB

Le facteur von Willebrand se fixe avec trop d’affinité aux plaquettes sanguines. Le taux de plaquettes sanguines peut être abaissé.

  • IIC
  • IIM

Le facteur von Willebrand présente une affinité réduite pour les plaquettes.

  • IIN

Le facteur von Willebrand ne se lie pas normalement au facteur VIII de la coagulation sanguine. La concentration de ce facteur est sévèrement abaissée.

Maladie de Willebrand Type III

La maladie de Von Willebrand de type 3 est très rare. Elle affecte environ une personne sur 500 000. Elle correspond à un déficit quantitatif complet: il n'y a pas de synthèse de facteur Willebrand.

Diagnostic

le diag se fait lors de l'examen

Test de dépistage

Évalue de façon globale l’hémostase primaire (mesure le temps qu’il faut à une simple coupure pour cesser de saigner). Les méthodes habituelles de Duke et d’Ivy ne sont pas standardisées. Il faut faire un temps de saignement avec des dispositifs type Simplate II ou Surgicutt.

Mais un résultat normal n’exclut pas le diagnostic de maladie de Willebrand et n’est pas prédictif des complications hémorragiques

Non spécifique de la maladie.

Un temps de céphaline activé normal n’exclut pas le diagnostic de la maladie de Willebrand car dépend du type de Willebrand. Utile pour le diagnostic différentiel des autres maladies hémorragiques

  • Taux de plaquettes

Normal dans la maladie de Willebrand

  • Dosage du facteur VIII

Constamment diminué dans le type 3.

Permet le diagnostic différentiel avec l’hémophilie de type A

  • Analyse des fonctions plaquettaires

Test de diagnostic

  • Dosage immunologique du facteur vW

Son interprétation dépend du groupe sanguin.

Variation du taux en cas d’inflammation, de l’âge, de la grossesse et de la prise de contraception.

Détecte la plupart des types 1,une partie des types 2 et tous les types 3

  • Dosage de l’activité cofacteur de la ristocétine

C’est le test diagnostique.Il s'agit d'un test biologique qui apprécie l'activité fonctionnelle du facteur Willebrand.

Presque toujours diminué (excepté le type 2 N ) donc très spécifique

  • Etude de la distribution des multimères

Ne se pratique que dans des laboratoires de références de l’exploration de l’hémostase

  • Etude de l’agrégation à faible doses de ristocétine

Permet de diagnostiquer certains types de maladie de Willebrand

Diagnostic différentiel

La maladie de Willebrand a souvent été confondue avec l’hémophilie surtout de type A d’où son nom de pseudo hémophilie.

Traitement

Moyens

  • Desmopressine
  • Concentré de facteur VIII avec facteur de Von Willebrand
  • Acide tranexémique
  • Acide aminocaproïque

Indications

Type I

Type II et III

  • Le traitement fait appel aux concentrés de facteur VIII avec facteur de Von Willebrand

Mode de transmission

Sources

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Maladie de Willebrand ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maladie De Willebrand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maladie de willebrand — La maladie de Willebrand ou plutôt la maladie de von Willebrand ou syndrome de Willebrand, médecin finlandais Erik Adolf von Willebrand qui a été le premier à décrire la maladie en 1925, est la plus fréquente des maladies hémorragiques… …   Wikipédia en Français

  • Maladie de Willebrand — La maladie de Willebrand ou plutôt la maladie de von Willebrand ou syndrome de Willebrand, est la plus fréquente des maladies hémorragiques constitutionnelles (prévalence mondiale : 1 %). Elle touche les deux sexes. Il n’existe pas une… …   Wikipédia en Français

  • Maladie de von Willebrand — Maladie de Willebrand La maladie de Willebrand ou plutôt la maladie de von Willebrand ou syndrome de Willebrand, médecin finlandais Erik Adolf von Willebrand qui a été le premier à décrire la maladie en 1925, est la plus fréquente des maladies… …   Wikipédia en Français

  • Willebrand, maladie de — Maladie de Willebrand La maladie de Willebrand ou plutôt la maladie de von Willebrand ou syndrome de Willebrand, médecin finlandais Erik Adolf von Willebrand qui a été le premier à décrire la maladie en 1925, est la plus fréquente des maladies… …   Wikipédia en Français

  • Maladie De Bernard Soulier — Maladie de Bernard et Soulier La maladie de Bernard et Soulier ou Bernard Soulier (d après Jean Bernard et Jean Pierre Soulier) est une maladie sanguine se manifestant par des ménorragies, des épistaxis, des saignements gingivaux. Les saignements …   Wikipédia en Français

  • Maladie de Bernard Soulier — Maladie de Bernard et Soulier La maladie de Bernard et Soulier ou Bernard Soulier (d après Jean Bernard et Jean Pierre Soulier) est une maladie sanguine se manifestant par des ménorragies, des épistaxis, des saignements gingivaux. Les saignements …   Wikipédia en Français

  • Maladie de bernard soulier — Maladie de Bernard et Soulier La maladie de Bernard et Soulier ou Bernard Soulier (d après Jean Bernard et Jean Pierre Soulier) est une maladie sanguine se manifestant par des ménorragies, des épistaxis, des saignements gingivaux. Les saignements …   Wikipédia en Français

  • Maladie de Moschcowitz — Purpura thrombotique thrombocytopénique Purpura thrombotique thrombocytopénique CIM 10 : M31.1 Le purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT) ou maladie de Moschcowitz est une forme grave de microangiopathie thrombotique caractérisée par une… …   Wikipédia en Français

  • Maladie de Bernard et Soulier — La maladie de Bernard et Soulier ou Bernard Soulier (d après Jean Bernard et Jean Pierre Soulier) est une maladie sanguine se manifestant par des ménorragies, des épistaxis, des saignements gingivaux. Les saignements importants surviennent au… …   Wikipédia en Français

  • Maladie du sang — Hémopathie L hémopathie désigne les maladies du sang qui touchent les érythrocytes, les leucocytes, et les plaquettes. Le terme hémopathie est né au XIXe siècle et est composé des racines grecques hémo = sang et de pathie, tiré du grec… …   Wikipédia en Français