Maison de Wittelsbach


Maison de Wittelsbach

Wittelsbach

La Maison de Wittelsbach est une famille souveraine d'Allemagne méridionale, l'une des plus anciennes et des plus puissantes, qui régna en particulier sur la Bavière et sur le Palatinat.

C'est une famille princière, issue d'Othon Ier de Scheyern, comte palatin de Bavière, acquéreur du château de Wittelsbach en 1124. Cette famille est en fait une branche de la Maison de Babenberg.

Les Wittelsbach reçoivent la Bavière en 1180 : l' empereur Frédéric Ier Barberousse donne le duché de Bavière au Comte palatin Otton II le Grand. Ils règneront sur cet État pendant 738 ans (jusqu'en 1918).Ils régneront également sur le Palatinat Rhénan.

En 1620, l'Electeur Frédéric V du Palatinat est déchu de la dignité électorale qui est donné à son cousin le duc Maximilien Ier de Bavière qui, en plus, annexe le Haut-Palatinat.

Néanmoins, à l'occasion de la paix de Westphalie, un huitième Electorat est créé en faveur du fils de Frédéric V qui est rétabli dans ses états (1648).

À l'extinction de la branche protestante de Palatinat-Simmern en 1685, le Palatinat échoit à la branche catholique de Neubourg puis à l'extinction de celle-ci en 1742, à la branche de Soulzbach en la personne de Charles-Théodore.

Entre-temps, à la faveur de la guerre de succession d'Autriche, l'Electeur Charles-Albert de Bavière, soutenu par la France, est élu empereur du Saint-Empire romain germanique (1742).Il ne régnera que trois ans et son fils renoncera à la succession impériale. À la mort sans enfant de celui-ci (1777), la Bavière passe à Charles-Théodore, déjà Electeur du Palatinat Rhénan. Ce dernier était donc doublement Electeur. Guère enchanté de devoir quitter sa capitale de Mannheim pour Munich, il s'entend avec l'empereur Joseph II pour échanger la Bavière contre les Pays-Bas Autrichiens ce qui provoque la guerre de succession de Bavière. Charles-Théodore conservera ses états en l'état, l'Autriche ne pouvant annexer que le district de Braunau-am-Inn. A sa mort sans enfant survivant en 1799, ses états passent à la branche dite de Zweibrücken (ou Deux-Ponts).

Le 26 décembre 1805, le duché de Bavière est transformé en royaume, et le duc Maximilien IV de Bavière devient Maximilien Ier Joseph, roi de Bavière. Ses successeurs règneront sur la Bavière, d'abord comme rois indépendants puis, à partir de 1871, comme rois fédérés de l'Empire allemand :

  • Louis Ier (1786-1868), abdique en 1848
  • Maximilien II Joseph (1811-1864), son fils
  • Louis II (1845-1886), son fils
  • Othon Ier (1848-1916), frère de Louis II; déposé en 1913
  • Louis III (1845-1921), petit-fils de Louis Ier et cousin des précédents; il abdique en novembre 1918.


Nombreux sont ses membres qui occupèrent les sièges épiscopaux de l’Empire tel Cologne (également Electeur) ou Liège.

La Branche dite de Palatinat-Simmern régna :

La Branche dite de palatinat-Zweibrücken régna

Une autre branche de la Maison de Wittelsbach porta le titre de ducs en Bavière ; aujourd'hui éteinte, elle vit naître notamment :

Ses filles :

Ses sœurs :

Ainsi que Autres personnalités de la famille des Wittelsbach :

Ce document provient de « Wittelsbach ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison de Wittelsbach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maison de Bavière — Wittelsbach La Maison de Wittelsbach est une famille souveraine d Allemagne méridionale, l une des plus anciennes et des plus puissantes, qui régna en particulier sur la Bavière et sur le Palatinat. C est une famille princière, issue d Othon Ier… …   Wikipédia en Français

  • Maison d'Arenberg — Maison d’Arenberg Blasonnement : De gueules à trois fleurs de néflier d or …   Wikipédia en Français

  • Maison de La Marcq — Maison de La Marck Pour les articles homonymes, voir La Marck. La maison de La Marck est une branche de la maison de Berg. Son origine remonte à d Altena (mort en 1180), fils aîné d Adolphe II de Berg (mort en 1160), qui reçut de son père en… …   Wikipédia en Français

  • Wittelsbach — La Maison de Wittelsbach est une famille souveraine d Allemagne occidentale, l une des plus anciennes et des plus puissantes possessionnées dans le Saint Empire romain germanique, et qui régna en particulier sur la Bavière et sur le Palatinat.… …   Wikipédia en Français

  • Maison de La Marck — Pour les articles homonymes, voir La Marck. La maison de La Marck est une branche de la maison de Berg. Son origine remonte à 1180), fils aîné d Adolphe II de Berg (mort en 1160), qui reçut de son père en apanage le comté d Altena. Ses… …   Wikipédia en Français

  • Wittelsbach (diamant) — Diamant très rare de la taille d une noix, le Wittelsbach pèse plus de 35 carats. Le diamant Wittelsbach, aussi connu sous le nom de Der Blaue Wittelsbacher, est un diamant de couleur bleu gris intense, pesant 35,56 carats et d une …   Wikipédia en Français

  • Maison De Lorraine — La lignée de la Maison de Lorraine remonte à Gérard d Alsace († 1070), fait duc de Lorraine par l empereur germanique Henri II …   Wikipédia en Français

  • Maison Gonzague — Maison de Gonzague Fascé d or et de sable Blason familial[1] Article détaillé : Armorial de la maison Gonzague. La Maison de Gonzague, les Gonzaga …   Wikipédia en Français

  • Maison de lorraine — La lignée de la Maison de Lorraine remonte à Gérard d Alsace († 1070), fait duc de Lorraine par l empereur germanique Henri II …   Wikipédia en Français

  • Maison De Luxembourg — Pour les articles homonymes, voir Maison de Luxembourg (homonymie). burelé d argent et d azur de dix pièces, au lion de gueules, la queue fo …   Wikipédia en Français