Maison De Rohan


Maison De Rohan

Maison de Rohan

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rohan.

La Maison de Rohan est une famille princière du duché de Bretagne qui a également marqué l'histoire de France. La maison des Rohan était, avec celles de la maison de Clisson et de la maison de Laval, la plus puissante du duché de Bretagne.

Sommaire

Généralités

Cette illustre maison bretonne dont la filiation remonte aux rois de Bretagne, s'allia plusieurs fois à la famille ducale bretonne, la dernière fois en 1407. Le chef de cette maison devint duc de Rohan en 1603, mais n'ayant qu'une fille, Marguerite, qui épousa un gentilhomme poitevin, Henri de Chabot en 1645, ce qui fit passer, conformément à l'ancien droit breton, le titre de duc de Rohan dans la maison de Chabot, qui prirent le nom de Rohan-Chabot malgré l'opposition des Rohan subsistants. Des cadets étaient déjà ducs de Montbazon (1594, 1595), ce qui leur valait le titre de pair de France. Le chef de cette branche était aussi prince de Guéméné, alors que des cadets étaient princes de Soubise. Au XVIIIe siècle, quatre cardinaux Rohan se succédèrent sur le trône archi-épiscopal de Strasbourg: Armand-Gaston de Rohan-Soubise (probablement un fils naturel de Louis XIV, 1674-1749) grand aumônier du roi, François-Armand de Rohan-Soubise (1717-1756), Louis-Constantin de Rohan-Guéméné (1697-1779) et Louis-René de Rohan-Guéméné (1734-1803) grand aumônier du roi et proviseur de la Sorbonne. Et deux autres ecclésiastiques Rohan se distinguèrent également à cette époque: Armand-Jules de Rohan-Guéméné (1695-1762) archevêque-duc de Reims qui sacrera Louis XV et Ferdinand-Maximilien-Mériadec (1738-1813) archevêque de Bordeaux et qui sera au début du XIXe siècle premier aumônier de l'impératrice Joséphine.

À la veille de la Révolution française, Henri-Louis-Marie de Rohan-Guéméné duc de Montbazon, l'ainé de cette branche réalise une colossale faillite qui ruina bien des gens en 1782 mais qui fut épongée, en partie par le cardinal de Strasbourg Louis René Édouard de Rohan qui sera en 1785 victime de l'escroquerie de l'affaire du collier de la reine. Il y participa sans doute, plus pour obtenir les faveurs du roi, que celles de Marie-Antoinette. Certains membres de la famille Rohan-Guéméné duc de Montbazon émigrèrent en Autriche au château de Sychrov, où ils furent naturalisés. À leur extinction, en 1846, la branche cadette des princes de Rochefort, hérite des biens en Bohême dont ils sont privés en 1945 suite aux décrets Beneš et, toujours autrichienne, a hérité des titres d'Altesse sérénissime, prince de Rohan, de Guéméné, de Rochefort et du Saint-Empire (en Autriche jusqu'en 1919), duc de Rohan-Rohan, duc de Montbazon avec la pairie de France qui y est attachée, et de duc de Bouillon.

Emmanuel de Rohan-Polduc, dernier de la branche des Rohan-Polduc, fut l'avant-dernier chef de l'ordre de Malte de 1775 à 1797 sur l'île de Malte.

La famille compte trois Grands aumôniers de France, huit chevaliers de l'Ordre du Saint-Esprit, deux Maréchaux de France, trois académiciens.

Les Rohan français des XXe siècle et XXIe siècles sont donc en réalité des Chabot ayant pris par privilège de Louis XIV le nom de Rohan pour devenir Rohan-Chabot.

Les Rohan avant Rohan

Les Rohan descendent des vicomtes de Porhoët et, selon Dom Morice, du mythique Conan Meriadec. Le premier connu est Guethenoc qui érige le château de Josselin.

Guethenoc est le père de Josselin qui participa à la conquête de l'Angleterre de Guillaume le Conquérant - et à la bataille de Hastings. Il recevra des terres dans le Bedfordshire, le Buckinghamshire et le Gloucestershire - la ville de Caerwent. Il meurt en 1074. Son fils Eudon Ier de Porhoët lui succède et épouse Emma de Léon, fille du vicomte de Léon. Il meurt après 1092. Eudon eut trois fils : Josselin II, Geoffroy et Alain Ire de Rohan. En 1104, Alain Ier construit le château de Rohan, c'est le fondateur de la famille de Rohan.Eudon II de Porhoët le fils de Geoffroy fut duc de Bretagne « par intérim » entre 1148 et 1156 comme tuteur de son beau-fils Conan IV de Bretagne.|

Les Rohan princes étrangers

La famille de Rohan, à partir du XVIIe siècle utilise sa généalogie et sa puissance à la Cour pour obtenir le rang de prince et prendre ainsi rang parmi les princes étrangers, passant devant l’ensemble des ducs et pairs. Le but est de prouver que les anciens rois de Bretagne ont bien été souverains, et que les Rohan descendent d’eux en ligne directe. Ces deux assertions ne sont pas évidentes et sont même historiquement controversées. Les Rohan vont s’employer à faire accréditer cette version, par le biais d’historiens comme Dom Morice, mais aussi par la faveur, forçant et violant l’histoire au besoin. Plusieurs fois, les Rohan doivent passer en force avec des faux (pratique courante dans ces familles aristocratiques sous l'Ancien Régime).

Cette opération restant fragile (les ducs et pairs de France veillent), les Rohan consolident leur position par d’autres biais : alliances exclusivement avec les autres familles princes étrangers (Lorraine, La Tour d’Auvergne et le prince de Condé), érection de leurs terres en principautés (Guémené, Soubise, pays de Léon), accession à l’évêché de Strasbourg, donnant rang de prince d’Empire et enfin utilisation de la faveur et de la proximité avec les rois (Louis XIV et Madame de Soubise, Louis XV et le maréchal de Soubise, Louis XVI et Madame de Marsan gouvernante des enfants royaux). Malgré les attaques, les Rohan arrivent à asseoir leur puissance. Leur crédit et leur puissance politique leur permettent d’imposer leurs vues historiques et généalogiques, qui leur fournissent des positions leur permettant de renforcer leur pouvoir et leur crédit à la Cour. Il y a un véritable enjeu politique, car la création d’un rang intermédiaire entre les princes du sang et les ducs et pairs permet à ceux qui peuvent s’engouffrer dans ce rang de distancer définitivement les ducs et pairs. La plus grande proximité avec le roi est acquise, et ne peut plus être remise en cause (comme la proximité du fait d’un grand office de cour).

La famille de Rohan au Moyen Âge

Alain Ier († 1128)
X  Villane
¦
+->Alain II de Rohan († 1170)
¦  ¦
¦  +->Alain III de Rohan († 1195)
¦  ¦  X Constance de Penthièvre de Bretagne
¦  ¦  ¦
¦  ¦  +->Alain IV de Rohan († 1205)
¦  ¦  ¦  X Mabile de Fougères
¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  +->Geoffroi Ier de Rohan
¦  ¦  ¦  ¦  X Marguerite de Bretagne
¦  ¦  ¦  ¦  X Gervaise de Dinan
¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  +->Conan
¦  ¦  ¦  +->Olivier Ier de Rohan († 1228)
¦  ¦  ¦  +->Alain V de Rohan († 1232)
¦  ¦  ¦  ¦  X Aliénor de Porhoët
¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  +->Alain VI de Rohan
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Isabeau de Correc
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Thomasse de la Roche-Bernard
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Alain († 1299)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Josselin († 1302)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Catherine de Clisson
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +-> de Rohan († 1306)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Olivier II de Rohan
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Aliette de Rochefort
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Jeanne de Léon-Châteauneuf
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Alain VII de Rohan († 1352)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Jeanne de Rostrenen
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Jean Ier de Rohan († 1396)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X 1) Jeanne de Léon
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Alain VIII de Rohan († 1429)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Béatrix de Clisson
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Alain IX de Rohan († 1462)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦     X 1) Marguerite de Bretagne, dame de Guillac
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Alain, comte de Porhoët
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X Yolande de Laval
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Jeanne
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X François, sire de Rieux, comte d'Harcourt
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Marguerite
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X Jean d'Orléans comte d'Angoulême
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Catherine
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X Jacques de Dinan, seigneur de Beaumanoir
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X Jean d'Albret, vicomte de Tartas
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Beatrix
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦     X 2) Marie de Lorraine-Vaudémont († 1455)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +-> Jean II de Rohan et de Leon, comte de Porhoët
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   X Marie de Bretagne
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   +->François († 1488)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   +->Jean de Rohan († 1505)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   +->Jacques de Rohan et de Léon, comte de Porhoët
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   ¦  X Françoise de Rohan
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   ¦  X Françoise de Daillon
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   +->Georges
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   +->Claude
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   +->Anne
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   ¦  X Pierre II de Rohan Gié, seigneur de Fontenay
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦   +->Marie
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦      X Louis IV de Rohan, seigneur de Guéménée
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Catherine
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦          x René de Keradreux
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦     X 3) Peronnelle de Maillé
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Pierre, seigneur de Pontchateau et de Quintin
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X Jeanne du Perreir, comtesse de Quintin
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X Jeanne de Daillon
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦  X Jeanne de La Chapelle
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Louis
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->François
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Antoine
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Madelaine (nonne à Fontevraud)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Anna (nonne à Fontevraud)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦       +->Isabeau
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Édouard
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦    X Marguerite de Chateaubriant
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦    +-> Lousie, Dame de Leon (mariée avec Patry III, seigneur de Chateaugiron puis avec Jean de Rostrenen, seigneur de Coetdor et de la Chesnaye)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Jeanne (Mariée avec Guillaume, seigneur de Saint-Gilles)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Guy
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Marguerite (Mariée avec Jean Botherel-Quintin)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Jeanne, Dame de Noyon (Mariée avec  Robert d'Alencon, comte du Perche puis avec Pierre d'Amboise, vicomte de Thouars)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X 2) Jeanne de Navarre
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Charles Ier de Rohan-Guémené
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦     X Catherine du Guesclin
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦     ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦     +->Rohan-Guéménée (ci-dessous)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Pierre
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Marguerite (mariée avec Jean IV, Sire de Beaumanoir puis Olivier IV, sire de Clisson)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Olivier mort à la bataille de la Roche-Derrien (20 juin 1347)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Geoffroi de Rohan, évêque de Vannes puis évêque de Saint-Brieuc (1372
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Josselin de Rohan, évêque de Saint-Malo
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Guiart
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Eon, seigneur du Gué-de-l'Isle
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Aliette de Coetlogon
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +-> Rohan-Gué de l'isle (voir ci-dessous)
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Jacques
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  X Perrone N
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Jeanne ()
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  x Pierre de Kergorlay
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Beatrix
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦  x Jean de Beaumanoir, seigneur de Merdrignal
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  +->Jeanne
¦  ¦  ¦  ¦  ¦     x Hervé de Leon
¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  +->Geoffroi (seigneur de Noial)
¦  ¦  ¦  ¦  +->Vilaine
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  x Richard, seigneur de la Roche-Jagu
¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  +->Phelippe
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  x Henri d'Avaugour, seigneur de Goello
¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  +->Mabile
¦  ¦  ¦  ¦  ¦  x Robert, sire de Beaumez
¦  ¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  ¦  +->Tiphaine
¦  ¦  ¦  ¦     X Geoffroi II, seigneur de Lanvaux
¦  ¦  ¦  ¦
¦  ¦  ¦  +->Héloïse
¦  ¦  ¦  +->Catherine
¦  ¦  ¦     X Geoffroi, seigneur de Hennebont
¦  ¦  ¦     X Raoul Niel, seigneur de La Muce
¦  ¦  ¦
¦  ¦  +->Josselin de Rohan (cité à la bataille de Bouvines 1214)
¦  ¦
¦  +->Guillaume
¦  +->Josselin, seigneur de Montfort et de Noial, vicomte de Rohan
¦  ¦    X Mahaut de Montfort
¦  ¦
¦  +->Marguerite
¦  +->Alix
¦  +->Constance
¦     x Eudon de Pontefelau
¦
+->Josselin

Les branches

Rohan-Montauban

Branche issue vers 1185 d'Alain III de Rohan et de Françoise de Corbey, elle s'éteint vers 1535. Nommée d'après la terre de Montauban-de-Bretagne près de Rennes. Elle compte notamment des Sénéchaux et Maréchaux de Bretagne. Eteinte en 1494 dans la branche Rohan-Guémené.

Rohan-Gué de l'Isle

Branche issue vers 1270 d'Alain VI de Rohan et Thomasse de la Roche-Bernard. Nommée d'après la terre de Saint-Étienne-du-Gué-de-l'Isle. Eteinte vers 1530.

Rohan-Polduc

Ou Rohan-Pouldu. Rameau peu connu, issu vers 1500 des Rohan-Gué de l'Isle. Nommé d'après la terre du Pouldu près de Pontivy (aujourd'hui commune de Saint-Jean-Brévelay). Son grand personnage est Emmanuel de Rohan-Polduc, Grand maître de l'ordre de Malte de 1775 à 1797. Eteint en 1800.

Rohan-Guémené

Branche issue vers 1375 de Jean Ier de Rohan et de Jeanne de Navarre. La branche de Guémené subsiste aujourd'hui dans son rameau de Rochefort (voir infra)

Arbre généalogique de la branche

Jean Ier de Rohan († 1396)
X 1) Jeanne de Léon
¦
+->Alain VIII de Rohan († 1429)
¦  X Béatrix de Clisson
¦  +->suite des Vicomtes puis Ducs de Rohan
¦
X 2) Jeanne de Navarre
¦
+->Charles Ier de Rohan-Guémené
   X Catherine du Guesclin
   ¦
   +->Louis Ier de Rohan-Guémené
   ¦  X Marie de Montauban
   ¦  ¦
   ¦  +->Louis II de Rohan-Guémené
   ¦  ¦  X Louise de Rieux
   ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  +->Louis III de Rohan-Guémené
   ¦  ¦  ¦  X Renée de Four
   ¦  ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  ¦  +->Louis IV de Rohan-Guémené
   ¦  ¦  ¦  ¦  X Marie de Rohan
   ¦  ¦  ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  ¦  ¦  +->Louis V de Rohan-Guémené
   ¦  ¦  ¦  ¦       X Marguerite de Laval, Dame de Perrier
   ¦  ¦  ¦  ¦       ¦
   ¦  ¦  ¦  ¦       +->Louis VI de Rohan-Guémené
   ¦  ¦  ¦  ¦       ¦    X 1)Leonore de Rohan, comtesse de Rochefort
   ¦  ¦  ¦  ¦       ¦    ¦
   ¦  ¦  ¦  ¦       ¦    +->Hercule de Rohan
   ¦  ¦  ¦  ¦       ¦    ¦
   ¦  ¦  ¦  ¦       ¦    X 2)Françoise de Laval
   ¦  ¦  ¦  ¦       +->Renée (mariée avec François de Rohan, seigneur de Gié et de Verger puis avec René  de Laval-Montmorency, seigneur de Loué, puis avec Jean de Laval-Montmorency Marquis de Nesle)
   ¦  ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  ¦  +-> Françoise de Rohan (mariée avec Jacques 1er de Rohan)
   ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  +-> Henri de Rohan, seigneur de Landal
   ¦  ¦  ¦  x1497 : Marguerite du Pont
   ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  +-> Jacques, mort jeune
   ¦  ¦  +-> Jean de Rohan, seigneur de Landal, gouverneur de Touraine
   ¦  ¦  ¦  x  Guyonne Dame de Lorgeril
   ¦  ¦  ¦  +-> Helene, Dame de Landal et de Lorgeril (marié a François, comte de Maure)
   ¦  ¦  ¦  +->Marguerite, dame de Tressant et de la Tourniolle (marié à Louis de Malestroit, seigneur de Pontcallec)
   ¦  ¦  ¦  +->Catherine, dame de la Ribaudiere (mariée à Tannegui, seigneur de Kermavan puis à Gilbert de Limoge)
   ¦  ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  ¦  x Isabeau, dame de la Chapelle et de Molac
   ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  +-> Francoise, dame de Marcheville et de Varennes (mariée à Louis de Husson, comte de Tonnerre)
   ¦  ¦  +-> Marguerite (mariée à François de Maille, vicomte de Tours)
   ¦  ¦  +-> Catherine (mariée à Jean de Malestroit, seigneur de Kerser)
   ¦  ¦  +-> Jeanne (mariée en 1498 à François de Chastellier, vicomte de Pommerit)
   ¦  ¦
   ¦  +-> Pierre I de Rohan Gié, seigneur de Gié, Maréchal de France
   ¦  ¦  x Françoise de Penhoet
   ¦  ¦  +-> Charles de Rohan-Gié, seigneur de Gié, comte de Guise et d'Orbec
   ¦  ¦  ¦   x 1504 : Charlotte d'Armagnac, duchesse de nemours et comtesse de Guise
   ¦  ¦  ¦   x Giovanna San Severino
   ¦  ¦  ¦  +-> Francois de Rohan, seigneur de Gié, vicomte de Fronsac (+ 1528)
   ¦  ¦  ¦  ¦   x Catherine de Silly, comtesse de Rochefort
   ¦  ¦  ¦  ¦   +-> Léonore, comtesse de Rochefort (mariée à Louis VI de Rohan-Guéménée)
   ¦  ¦  ¦  ¦   +-> Jacqueline, Dame de Gié (mariée à François de Balsac, seigneur d'Entragues)
   ¦  ¦  ¦  ¦   +-> Françoise-Diane, Dame de Gillebourg (mariée à François de Maillé de la Tour-Landry, comte de Chateauroux)
   ¦  ¦  ¦  ¦   ¦
   ¦  ¦  ¦  ¦   x Renée de Rohan
   ¦  ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  ¦  +-> Claude de Rohan-Gié, dame de Thoury (maîtresse de François Ier)
   ¦  ¦  ¦  +-> Jacqueline (mariée à François d'Orléans, Marquis de Rothelin et Vicomte de Melun)
   ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  +-> François de Rohan, archevêque de Lyon
   ¦  ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  ¦  +-> Fils naturel : Georges, Chapelin de St-Eloi (Angers)
   ¦  ¦  ¦
   ¦  ¦  +-> Pierre II de Rohan Gié, seigneur de Frontenay, de la Marche et de Gié, vicomte de Carentan (+1525 Pavia)
   ¦  ¦  ¦   x 1515 Anne de Rohan, Vicomtesse de Rohan (+1529)
   ¦  ¦  ¦  +-> René Ier de Rohan, vicomte de Rohan, comte de Porhoët, marquis de Blain (+1552 Metz)
   ¦  ¦  ¦        x 1534 Isabelle d'Albret, infante de Navarre
   ¦  ¦  ¦        +-> Vicomte Henri Ier de Rohan, comte de Porhoët, 1er prince du sang de Navarre (*1535 +1575)
   ¦  ¦  ¦              x Françoise de Tournemine 5+1609)
   ¦  ¦  ¦              ¦ Judith (*1567 +1575)
   ¦  ¦  x 1503 : Marguerite d'Armagnac, duchesse de Nemours, comtesse de Guise
   ¦  ¦
   ¦  ¦
   ¦  ¦
Charlotte Victoire de Rohan (naissance : 1761, décès : 1771)
Charles Alain Gabriel de Rohan, duc de Montbazon (naissance : 18 janvier 1764 à Versailles, décès : 24 avril 1836 à Sichrow) marié à Louise Aglae de Conflans d'Armentieres (né en 1763 et morte en 1819 à Sichrow)
Marie-Louise de Rohan (naissance : 1765 à Paris, décès : 1839)
Louis Victor Meriadec de Rohan, duc de Bouillon (naissance : 1766 à Paris, décès : 1846 à Sichrow)
Jules Armand Louis de Rohan (naissance : 1768 à Versailles, décès : 1836 à Sichrow)

Rohan-Gié

Rameau issu des Rohan-Guémené en 1541. Devient ainé selon le Droit breton en 1534 par le mariage de Pierre II de Rohan Gié avec la Vicomtesse Anne de Rohan.

Rohan-Soubise

Branche issue des Rohan-Guémené en 1630, la terre de Soubise, paroisse de Mouchamps en Vendée, venant des Rohan-Chabot par mariage. Notamment représentée par Charles de Rohan, prince de Soubise et maréchal de France et sa fille Charlotte, épouse du Prince Condé Louis Joseph de Bourbon. Depuis 1717 le chef de branche porte le titre de duc de Rohan-Rohan.

Pour Hercule Mériadec de Rohan Soubise la terre de Frontenay l'Abattu (en Deux-Sèvres en Poitou ) est érigé en 1717 en Duché-Pairie sous le nom de Rohan-Rohan pour se différencier des Rohan-Chabot, ducs de Rohan.

Eteinte dans les Rohan-Guéméné en 1807.

Rohan-Rochefort

Rameau issu des Rohan-Guéméné en 1693. Nommé d'après la principauté de Rochefort-en-Yvelines. Ce rameau, dernier subsistant des Rohan Guémené est aujourd'hui aîné. Il réunit les titres de toute la branche :

  • En France : Duc de Montbazon, de Montauban et de Bouillon, Prince de Rochefort, de Soubise et de Guémené, Pair de France etc.
  • En Autriche : Prince de Rohan et du St Empire germanique. Le titre d'Altesse Sérénissime (Durchlaucht), confirmé en 1808 par lettres de grande naturalisation par François Ier d'Autriche pour tous les membres de la famille, a été reconnu par les rois de Prusse, Bavière, Hanovre et Saxe. Le chef de Maison est membre héréditaire de la Chambre de Seigneurs d'Autriche.

Rohan-Chabot

Voir Maison de Chabot


Titres

Bretagne

Normandie

Autres


Les vicomtes de Rohan

Alain Ier de Rohan, dit le Noir, 1084-1147, 1er vicomte de Rohan, fils d'Eudon 1er vicomte de Porhoët issu des rois de Bretagne

Alain II de Rohan, fils du précédent, ..-ap.1160, 2e vicomte de Rohan

Alain III de Rohan, fils du précédent, 1135-1191, 3e vicomte de Rohan

Alain IV de Rohan, dit le Jeune, fils du précédent, 1166-1205, 4e vicomte de Rohan

Geoffroy de Rohan, fils du précédent, 1190-1222, 5e vicomte de Rohan

Olivier Ier de Rohan, frère du précédent, ..-1228, 6e vicomte de Rohan

Alain V de Rohan, frère du précédent, 1205-1243, 7e vicomte de Rohan

Alain VI de Rohan, fils du précédent, 1232-1304, 8e vicomte de Rohan

Olivier II de Rohan, fils du précédent, 1271-1326, 9e vicomte de Rohan

Alain VII de Rohan, fils du précédent, ..-1387, 10e vicomte de Rohan

Jean Ier de Rohan, fils du précédent, 1324-1396, 11e vicomte de Rohan

Alain VIII de Rohan, fils du précédent, ..-1429, 12e vicomte de Rohan

Alain IX de Rohan, dit le Grand ou le Bâtisseur, fils du précédent, 1382-1462, 13e vicomte de Rohan

Jean II de Rohan, fils du précédent, 1462-1516, 14e vicomte de Rohan

Jacques de Rohan, fils du précédent, 1478-1527, 15e vicomte de Rohan

Anne de Rohan, sœur du précédent, 1485-1529, 16e vicomte de Rohan, épouse en 1517 Pierre II de Rohan Gié, fils du maréchal de Gié

René Ier de Rohan, fils du précédent, 1516-1552, 17e vicomte de Rohan

Henri Ier de Rohan, fils du précédent, 1535-1575, 18e vicomte de Rohan

René II de Rohan, fils du précédent, 1550-1586, 19e vicomte de Rohan

Henri II de Rohan, fils du précédent, 1579-1636, 20e vicomte et 1er duc de Rohan qui suit

Les ducs de Rohan

Henri II de Rohan, vicomte puis duc de Rohan, pair de France, né le 21 août 1579 à Blain, décédé le 13 avril 1638 à Genève, inhumé à l’Abbaye de Koenigsfeld. Généralissime des armées protestantes. Ambassadeur de France, Colonel Général des Suisses et des Grisons.

Marguerite de Rohan, fille du précédent, née en 1617, décédée le 9 avril 1684 à Paris, Duchesse de Rohan et Frontenay, princesse de Léon, comtesse de Porhoët, marquise de Blain, Fresnay, Lorges, etc. Union le 6 juin 1645 à Sully-sur-Loire avec Henri de Chabot, 2e duc de Rohan, Pair de France, né en 1616, décédé en 1655. Pair de France, Gouverneur et Lieutenant-général d'Anjou.

Pour la suite voir Maison de Chabot

Blason

Blason fam fr Rohan.svg

De gueules à sept macles d'or, posés 3,3,1 (armes anciennes) variante de gueules à neuf macles d'or, posés 3,3,3 (armes modernes).

Le passage des armes anciennes aux armes modernes s'explique aisément par la modification de la forme des écus à partir du XIVe siècle : la pointe s'aplatit, l'espace vide ainsi créé est comblé par deux nouveaux macles.

Article détaillé : Armorial de la famille Rohan.

Devise

« A plus » (devise personnelle d'Alain IX de Rohan souvent attribuée à l'ensemble de la maison). Une devise apocryphe, modelée sur celle des seigneurs de Coucy, leur est souvent attribuée : « Duc je ne daigne, Roi je ne puis, Prince de Bretaigne, De Rohan je suis » (plus couramment : « Roi ne puis, prince ne daigne, Rohan suis »). Également : « Plutôt la mort que la souillure » ie. « Potius mori quam foedari » qui est la devise des anciens ducs de Bretagne dont les Rohan sont les héritiers présomptifs depuis 1532 et le traité d'Union de la Bretagne et de la France.

Membres illustres de la famille

Les ecclésiastiques

Les militaires

Les politiques

Aventuriers

Chateaux, seigneuries, terres

Châteaux et palais

Par alliance avec les Du Guesclin, ils possédèrent les terres de Romfort et de Mortiercrolles, et acquit les seigneureries de Brécharnin et du Plessis de Martigné[2].

Hôtels particuliers parisiens

  • L'hôtel de Rohan (dit aussi hôtel de Rohan-Strasbourg car il était la résidence des cardinaux de cette ville - voir supra : les ecclésiastiques) et l'hôtel de Soubise, formant un ensemble qui accueille une partie des Archives nationales et le musée de l'Histoire de France,
  • L'hôtel de Rohan-Guémené, également connu sous le nom de maison de Victor Hugo (qui n'en habita qu'une petite partie) se situe au 6 Place des Vosges et s'étendait à la rue des Tournelles et à l'impasse de Guémené.
  • L'hôtel de Montbazon, 29 rue du faubourg St Honoré.
  • L'hôtel de Rohan, 35 boulevard des Invalides, ancien hôtel de Verteillac
  • Hôtel de Soubise à Saint-Germain-en-Laye, aujourd'hui Restaurant "Le Soubise".

Autres propriétés

Sources et bibliographie

  • Alain Boulaire, Les Rohan, éd. France-Empire, 2001
  • Yvonig Gicquel, Alain IX de Rohan un grand seigneur de l'Âge d'Or de la Bretagne, 1986
  • Yvonig Gicquel, Jean II de Rohan ou l'indépendance brisée de la Bretagne, éd. Jean Picollec, Paris, 1994
  • Georges Martin, Histoire généalogique de la maison de Rohan
  • Claude Muller, Le siècle des Rohan : une dynastie de cardinaux en Alsace au XVIIIe siècle, éd. La Nuée Bleue, Strasbourg, 2006*
  • Jean-Claude Fauveau, "Le prince Louis Cardinal de Rohan-Guéméné ou les diamants du roi". L'Harmattan. 2007.

Notes

  1. Source : Recueil des lettres missives de Henri IV, publié par m. Berger de Xivrey, De Henry IV Henri, Jules Berger de Xivrey, Joseph Gaudet, Publié par Imprimerie Royale, 1843
  2. « Maison de Rohan », dans Alphonse-Victor Angot, Ferdinand Gaugain, Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, Goupil, 1900-1910 [détail de l’édition]

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
Ce document provient de « Maison de Rohan ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison De Rohan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maison de rohan — Pour les articles homonymes, voir Rohan. La Maison de Rohan est une famille princière du duché de Bretagne qui a également marqué l histoire de France. La maison des Rohan était, avec celles de la maison de Clisson et de la maison de Laval, la… …   Wikipédia en Français

  • Maison de Rohan — Pour les articles homonymes, voir Rohan. Maison de Rohan …   Wikipédia en Français

  • Maison De Chabot — Pour les articles homonymes, voir Chabot. Armes des Chabot Jarnac …   Wikipédia en Français

  • Maison de Chabot — Pour les articles homonymes, voir Chabot. Armes des Chabot Jarnac …   Wikipédia en Français

  • Maison de chabot — Pour les articles homonymes, voir Chabot. Armes des Chabot Jarnac …   Wikipédia en Français

  • Rohan-Chabot — Maison de Chabot Pour les articles homonymes, voir Chabot. Armes des Chabot Jarnac …   Wikipédia en Français

  • ROHAN (LES) — ROHAN LES Illustre maison bretonne et française issue des vicomtes de Porhoët, dont la filiation remonte aux environs de 1008, donc proches parents des comtes de Rennes issus des «rois» de Bretagne. Les vicomtes de Rohan s’allièrent plus d’une… …   Encyclopédie Universelle

  • Rohan — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Rohan peut désigner : le nom d une commune du Morbihan :Rohan, le nom de la dynastie de ses seigneurs : vicomtes puis ducs de Rohan, ducs… …   Wikipédia en Français

  • Maison d'Amboise — Famille d Amboise Blason de la famille d Amboise L ancienne famille d Amboise tire son nom de la ville d Amboise, en Touraine, dont elle a possédé la seigneurie. En France, la plus ancienne des généalogies connues, et « écrites », vient …   Wikipédia en Français

  • Maison De Lorraine — La lignée de la Maison de Lorraine remonte à Gérard d Alsace († 1070), fait duc de Lorraine par l empereur germanique Henri II …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.