Maison De Hauteville


Maison De Hauteville

Maison de Hauteville

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hauteville.
Blason sicile famille Hauteville.svg

La Maison de Hauteville (Italien : Casa d'Altavilla), est une famille de la petite noblesse normande issu de Tancrède de Hauteville et dont de nombreux membres s'établirent à partir des années 1030 dans le sud de l'Italie pour en faire petit à petit la conquête, avant de s'attaquer à la Sicile musulmane. Elle est à l'origine du royaume de Sicile.

Une branche de cette famille aurait également fait souche en Angleterre après la bataille d'Hastings (1066), branche issue d'un petit-fils de Tancrède de Hauteville.

Armoiries

  • D'azur, à la bande échiquetée de gueules et d'argent.

Généalogie

Tancrède
X 1) Murielle
X 2) Frédésende
│
├─1> Guillaume dit « Bras-de-Fer »
│
├─1> Drogon
│    │
│    └──> Richard
│         X une sœur de Tancrède de Hauteville
│         │
│         ├──> Roger
│         │    X Hodierne de Rethel
│         │
│         └──> Marie
│              X Josselin Ier de Courtenay
│
├─1> Onfroi
│    X Altrude de Sorrente
│    │
│    ├──> Abagelard
│    └──> Herman
│
├─1> Godefroi
│    X 1) une inconnue en Normandie
│    X 2) Théodora de Capaccio
│    │
│    ├─1> Robert
│    ├─1> Raoul
│    ├─1> Guillaume
│    └─2> Tancrède
│
├─1> Serlon
│    │
│    └──> Serlon X la lille de Rodolf de'Moulins Comte de Bojano ───> Serlon          
│    
├─2> Robert dit « Guiscard »
│    X 1) Aubrée de Buonalbergo
│    X 2) Sykelgaite de Salerne
│    │
│    ├─1> Bohémond
│    │    X Constance de France
│    │    │
│    │    └──> Bohémond
│    │         X Alix de Jérusalem
│    │         │
│    │         └──> Constance
│    │              X 1) Raymond de Poitiers
│    │              X 2) Renaud de Châtillon
│    │
│    ├─2> Roger dit « Borsa »
│    │     X Adèle de Flandre
│    │    │
│    │    └──> Guillaume d'Apulie
|    |
|    |-2> Gui
│    │
│    ├─1> Emma de Hauteville
│    │    X Odon Bonmarchis
│    │    │
│    │    ├──> Tancrède
│    │    │    X Cécile fille de Philippe Ier
│    │    │
│    │    └──> une inconnue
│    │         X Richard
|    |
|    |-2> Robert dit « Scalio »
|    |
|    |-2> Guillaume 
│    │
│    ├─2> Héria
│    │    X Hugues V du Maine
│    │
│    ├─2> Sybille
│    │    X Ebles II de Roucy
│    │
│    └─2> Mathilde
│         X 1) Raymond Berenger II de Barcelonne
│         X 2) Aimery Ier de Narbonne
│
├─2> Mauger
│
├─2> Guillaume
│
├─2> Alvarède
│
├─2> Humbert
│
├─2> Tancrède
│
├─2> Frédésende 
│    X Richard Ier d'Aversa
└─2> Roger dit « Bosso »
     X 1) Judith d'Evreux 
     X 2) Eremberge de Mortain 
     X 3) Adélaïde de Savone
     │
     ├─1> Mathilde
     │    X Raymond IV de Toulouse
     │
     ├─1> Emma
     │    X Guillaume VI d'Auvergne
     │
     ├─2> Félicie
     │    X Koloman
     │
     ├─2> inconnue
     │    X Conrad de Franconie
     │
     ├─2> Yolande
     │    X Robert de Bourgogne
     |
     |-3> Simon
     │
     └─3> Roger
          X 1) Elvire de Castille 
          X 2) Sibylle de Bourgogne 
          X 1) Beatrix de Rethel 
          │
          ├─1> Roger
          │    X Emma de Lecce
          │    │
          │    └──> Tancrède
          │         X Sybille de Medania
          │         │
          │         ├──> Roger
          │         │    X Irène Ange
          │         │
          │         ├──> Guillaume
          │         │
          │         ├──> Marie Albine 
          │         │    X 1) 1200 Gautier III de Brienne
          │         │    X 2) Giacomo di San Severino
          │         │    X 3) Tigrini Guidi
          │         │
          │         └──> Valdrade
          │              X Jacopo Tiepolo
          │
          ├─1> Tancrède
          │
          ├─1> Alphonse
          │
          ├─1> Guillaume dit le « Mauvais »
          │    X Marguerite de Navarre 
          │    │
          │    ├──> Roger
          │    │
          │    ├──> Guillaume II dit le « Bon »
          │    │    X Jeanne d'Angleterre
          │    │    │
          │    │    └──> Bohémond
          │    │
          │    └──> Henri
          │
          ├──> Simon
          │    │
          │    └──> Roger
          │
          └─3> Constance de Sicile
               X Henri Hohenstaufen le Cruel
               |
               |
               |--> Frédéric-Roger Hohenstaufen

La saga des Hauteville en Méditerranée

Cette famille est issue d'un petit noble normand du Cotentin en Normandie, Tancrède, seigneur de Hauteville (aujourd'hui Hauteville-la-Guichard près de Coutances) (avant 990 - 1041). Ce Tancrède est sans doute lui-même le proche descendant d'un Viking nommé Hialtt, probablement un Norvègien, arrivé dans le duché de Normandie au Xe siècle. De ce Hialtt vient l'origine du patronyme de la maison : « Hialttus Villa » ou « Alta Villa » en latin, qui donne « Hauteville » en français moderne.

Tancrède de Hauteville qui a à son service 10 chevaliers normands, est très estimé par le duc de Normandie Richard l'Irascible pour son courage, sa valeur guerrière aux armées duquel il sert, armées où il peut porter bannière et avoir cri de guerre. Selon la légende, les deux femmes ou concubines connues de Tancrède sont les filles du duc Richard l'Irascible. L'une offerte notamment par le duc lui-même pour le remercier de lui avoir sauvé la vie lors d'une partie de chasse en Cotentin, près de ses terres. En effet, alors que le duc Richard est violemment chargé par un gros sanglier, Tancrède tue ce dernier d'un seul coup d'épée qu'il lui enfonce en pleine tête.

Des douze fils de Tancrède de Hauteville, huit au moins partent progressivement s'illuster en Méditerranée à partir des années 1030. Les plus illustres sont :

  • Guillaume, un colosse bientôt surnommé « Bras-de-Fer » après une bataille en Sicile contre les forces musulmanes et où il embroche vif et d'un seul coup de lance le seigneur arabe de la ville de Troina
  • Drogon, qui arrive en Italie du Sud vers 1035 avec son frère Guillaume ;
  • Onfroi, qui arrive en Italie du Sud vers 1044 ;
  • Robert, un géant bientôt nommé « Guiscard », surnom normand donné lors de sa vie de pillard en Calabre. Il arrive en Italie du Sud peu après la mort de son frère aîné Guillaume survenu après mai 1046 ;
  • Roger, surnommé « Bosso », le cadet des fils de Tancrède, arrive en Italie du Sud vers 1057.

Ces fils, les plus connus de Tancrède, des soudards turbulents et violents peu habitués aux bonnes manières et attirés par l'appât du gain, jettent peu-à-peu dès l'an 1042, les fondements du futur royaume normanno-sicilien, se mêlant d'abord aux affaires d'une Italie méridionale en plein désordre, profitant des guerres intestines et des divisions qui affaiblissent toujours un peu plus les détenteurs du pouvoir local, notamment les Byzantins et les Lombards. Dans ce cadre là, les Hauteville se font de plus en plus puissants et influents, tout en se démarquant des autres chefs normands.

Les frères de Hauteville, servant d'abord comme simples mercenaires autant les Lombards que les Byzantins, commencent en 1042 la conquête de l'Apulie (cf comté d'Apulie). Vient par la suite la Calabre, d'où ils chassent les Byzantins en 1060, et le sud de l'Apulie, où ils chassent de nouveau les Byzantins en 1071 avec la prise de Bari. Et alors que l'Italie subie depuis le IXe siècle les incessants pillages des pirates sarasins, alors que la Sicile est sous domination musulmane depuis environ deux siècles, devenant de moins en moins occidentale et chrétienne, les Hauteville deviennent les champions de la chrétienté. C'est ainsi que Robert Guiscard conclu en 1059 l'alliance avec la Papauté : en cette année, ce Guiscard, cet ancien pillard d'églises et de monastères, devient un guerrier de l'Église tandis que cette dernière comparait encore peu de temps avant les Normands à de « nouveaux sarrasins ». Robert Guiscard et ses frères comprennent vite l'importance et l'influence de l'Église et de la Papauté et de ce fait, les Hauteville et leurs guerriers et chevaliers normands servent l'Église pour mieux se servir d'elle, et pour asseoir toujours un peu plus leur domination et leur pouvoir : surtout aussi pour légitimiser leurs conquêtes face notamment à l'Empire byzantin et à l'Empire germanique.

En 1061, le cadet des Hauteville, Roger Bosso, chargé de libérer l'île des Musulmans se lance dans la longue et pénible conquête de la Sicile, une véritable « croisade ». En 1072, Palerme est enfin reconquise et les cloches des églises remplacent les appels en arabe à la prière. En 1091, la prise de Noto achève la reconquête de la Sicile.

Á la fin du XIe siècle, les 8 frères Hauteville et leurs descendants sont bien implantés en Italie du Sud et en Sicile, occupant des postes clefs, malgré les nombreuses contestations et révoltes de la part d'autres barons normands, cherchant à supplanter les Hauteville ou à se rendre indépendants. Seul une famille rivalise encore à cette époque avec les Hauteville, c'est une puissante famille issue des 5 frères Quarrel, des Normands arrivés en Italie en 1016. Cette famille perd bientôt son importance et son influence et est décimée entre les années 1130 et 50, quand l'un des fils de Roger Bosso, Roger, soumet tous les barons refusant son autorité après avoir proclamé le royaume de Sicile (1130). Sous ce grand roi normand, jamais égalé par ses successeurs, les Hauteville peuvent se placer parmi les plus grandes familles du Monde connu, aussi bien en Occident, qu'en Orient, en Asie et en Afrique, et rivaliser avec elles.

La puissance des Hauteville (tout comme la puissance normande en Méditerranée) commence à décliner après le milieu du XIIe siècle. Le dernier Hauteville légitime, le roi Guillaume II de Sicile meurt sans héritiers mâles en 1189.

Les Hohenstaufen, puissante dynastie royale et impériale de l'Empire germanique, s'empare sans trop de difficulté du pouvoir en Italie du Sud et en Sicile, évinçant la maison Hauteville du trône. Constance de Hauteville, princesse normande et fille posthume du roi Roger II de Sicile, devient reine de l'ancien royaume normanno-sicilien en décembre 1194 faute d'héritier mâle légitime (elle détrône son cousin Tancrède, petit-fils bâtard de Roger II). Par son mariage en 1186 avec Henri Hohenstaufen dit le « Cruel » ou le « Sévère » (mort en 1197), elle fait entrer la couronne de Sicile dans la famille de Hohenstaufen. La maison de Hauteville, les d'Altavilla d'Italie, disparaît dès lors de l'histoire avec la mort de la reine Constance dès l'an 1198. Son héritage passe au le jeune fils et successeur du roi Henri le Cruel, Frédéric-Roger Hohenstaufen (mort en 1250), la « stupor mundi » à moitié normand par sa mère et par lui à ses descendants les rois catalans de Sicile.

Ce document provient de « Maison de Hauteville ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison De Hauteville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maison de hauteville — Pour les articles homonymes, voir Hauteville. La Maison de Hauteville (Italien : Casa d Altavilla), est une famille de la petite noblesse normande issu de Tancrède de Hautevil …   Wikipédia en Français

  • Maison de Hauteville — Pour les articles homonymes, voir Hauteville. La Maison de Hauteville (Italien : Casa d Altavilla), est une famille de la petite noblesse normande issu de Tancrède de Hauteville et dont de nombreux membres s établirent à partir des …   Wikipédia en Français

  • Hauteville-La-Guichard — Administration Pays France Région Basse Normandie Département Manche Arrondissement Coutances Canton …   Wikipédia en Français

  • Hauteville-la-guichard — Administration Pays France Région Basse Normandie Département Manche Arrondissement Coutances Canton …   Wikipédia en Français

  • Hauteville-la-Guichard — 49° 07′ 38″ N 1° 18′ 02″ W / 49.1272222222, 1.30055555556 …   Wikipédia en Français

  • Hauteville family — The family of the Hauteville (French: Maison de Hauteville , Italian: Casa d Altavilla ) was a petty baronial Norman family from the Cotentin which rose to prominence in Europe, Asia, and Africa through its conquests in the Mediterranean,… …   Wikipedia

  • Hauteville house (maison) — Pour les articles homonymes, voir Hauteville House. Hauteville House à Saint Pierre Port …   Wikipédia en Français

  • Hauteville-Lompnes — Hauteville Lompnès Hauteville Lompnès La mairie d Hauteville Lompnès …   Wikipédia en Français

  • Hauteville-lompnès — La mairie d Hauteville Lompnès …   Wikipédia en Français

  • Hauteville (Ain) — Hauteville Lompnès Hauteville Lompnès La mairie d Hauteville Lompnès …   Wikipédia en Français