Maison De Ficquelmont


Maison De Ficquelmont

Famille de Ficquelmont

Armoiries de la Maison de Ficquelmont[1]

Sommaire

Comtes de Ficquelmont

Famille de vieille et illustre noblesse lorraine (Chevaux de lorraine).

Issue du lieu dit de Ficquelmont en Meurthe-et-Moselle. Ses armoiries sont blasonnées: d'or à trois pals alésés, abaissés et fichés de gueules, surmontés d'un loup passant de sable.

Princes lorrains

La famille figure au nombre des derniers descendants capétiens La Descendance Capétienne — Recensement de tous les descendants d'Hugues Capet dont la filiation est encore représentée en 2009 et s'enorgueillit d'être l'une des plus anciennes familles de noblesse connue (IXe siècle), soit aux origines de l'Empire caroligien. Ses membres, titrés comtes de Ficquelmont, de Parroy, de Champcourt, de Bathlémont, chevaliers immémoriaux et barons de Lorraine occupérent les plus prestigieuses charges du duché et fournirent également des hauts dignitaires de l'Ordre de Malte, de l'Ordre de la Toison d'Or et des chefs de guerre au service de la France. Après l'union de François III de Lorraine et de Marie-Thérèse d'Autriche, ils servirent les Habsbourg. Au traité de Vienne (1737) la Lorraine entre dans le giron de la couronne de France et les Ficquelmont, au même titre que les principales famille de la haute noblesse lorraine, obtinrent une dispense royale afin de servir et résider à leur guise en France ou dans l'Empire.

Princes Français et Autrichiens

Leur choix est résolument français, le comte Charles-Henri fait recevoir chacun de ses enfants aux Honneurs de la Cour de Versailles, mais la Révolution française les frappe durement. Une partie de la famille reste en France et subis la Terreur (plusieurs décapitations documentées[1]), une autre émigre tout naturellement en Autriche où elle conserve biens et attaches. Ceux-ci combattent aux côtés de l'Armée des Princes, leur principal représentant est le comte Charles Louis de Ficquelmont, né à Dieuze le 23 mars 1777, brillant diplomate et chef du parti conservateur, il succéda au prince de Metternich à la tête de l'Empire d'Autriche (1848); cette branche est aujourd'hui éteinte. De l'autre branche furent issus Clotilde de Vaux, muse d'Auguste Comte qui l'érigea en déesse sagesse du Positivisme (et nièce du précédent), son frère Maximilien, brillant mathématicien et polytechnicien est l'inventeur du chiffre I.

Alliances et résidences

La famille est liée aux princes Koutouzov, Tiesenhausen, aux comtes de la Marche, aux princes Clary-Aldringen (de), aux Choiseul, aux princes de Ligne, aux Hohenzollern-Hechingen, aux Beauvau, aux Châtelet, aux Chotek, aux Salm, aux Vaudémont, aux Haraurcourt [2], aux Radziwill, etc.

Il existe des palais Ficquelmont dans les villes de Venise, Vienne et Saint-Pétersbourg, le château familial se situait dans le lieu-dit éponyme en Meurthe-et-Moselle et fut détruit en 1871, de nombreux autres domaines et châteaux appartinrent à la famille Ficquelmont ainsi que des hôtels particuliers à Nancy, Karlsruhe, Ratisbonne, Versailles, Strasbourg et Prague.

Bibliographie

  • Alain Petiot, Au service des Habsbourg, 1999
  • Alain Petiot, Les Lorrains et l'Empire, 2005

Sources

  1. Armorial du Pays de Luxembourg (p. 359), Loutsch, Jean-Claude
Ce document provient de « Famille de Ficquelmont ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison De Ficquelmont de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maison de Ficquelmont — Famille de Ficquelmont Armoiries de la Maison de Ficquelmont[1] Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Maison de ficquelmont — Famille de Ficquelmont Armoiries de la Maison de Ficquelmont[1] Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Famille de Ficquelmont — Armoiries de la Maison de Ficquelmont[1] La famille de Ficquelmont est une maison « d ancienne et illustre » noblesse lorraine, reconnue parmi les Chevaux de Lorraine …   Wikipédia en Français

  • Charles Louis De Ficquelmont — 2e ministre président autrichien …   Wikipédia en Français

  • Charles Louis de Ficquelmont — 2e ministre président autrichien …   Wikipédia en Français

  • Charles louis de ficquelmont — 2e ministre président autrichien …   Wikipédia en Français

  • Maximilien-Marie de Ficquelmont — est un mathématicien français né en 1819 et mort en 1891. Issu de la noble maison de Ficquelmont, il entre à Polytechnique en 1838. Sous lieutenant élève d artillerie à l école d application de Metz, il était encore elève officier quand il… …   Wikipédia en Français

  • Charles-Louis de Ficquelmont — Charles Louis de Ficquelmont. Mandats 2e ministre président d Autriche …   Wikipédia en Français

  • Briey (Meurthe-et-Moselle) — Pour les articles homonymes, voir Briey. 49° 14′ 58″ N 5° 56′ 25″ E …   Wikipédia en Français

  • Liste de maisons (généalogie) — Liste de maisons. Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.