Maison De Breteuil


Maison De Breteuil

Maison de Breteuil

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir : Breteuil.

La Maison de Breteuil, qui tient son nom de la ville de Breteuil-sur-Noye en Picardie, est une famille noble originaire du Chartrain[1] qui s'installa ensuite en Picardie.

Chronologie

Cette maison est issue de Gilduin (Gelduinus)[2], cité en 1019 comme vicomte de Chartres. Il devient ensuite comte de Breteuil en 1048, puis se fait moine à une date inconnue et meurt le 18 mai 1060[3]. De son épouse nommée Emmeline, il eut :

  • Harduin, mort entre 1050 et 1060, vicomte de Chartres, marié à une Elisabeth, mais sans postérité.
  • Erard Ier, mort entre 1061 et 1066, comte de Breteuil et vicomte de Chartres, qui suit.
  • Hugues de Breteuil, chanoine à Chartres, puis évêque de Langres de 1031 à 1049
  • Valéran († 1063), moine, puis abbé de Saint-Vannes à Verdun
  • Adèle, mariée à Raoul III, comte de Valois.


Erard Ier, né avant 1025, mort un 12 février entre 1061 et 1066, fut comte de Breteuil à la mort de son père et et vicomte de Chartres à la mort de son frère. De sa femme Humberge de Sours, il eut :

  • Erard II, mort après 1105, comte de Breteuil, qui suit.
  • Adélaïde, morte vers 1073, religieuse à Marmoutier.
  • Valéran Ier, mort en 1084, sire de Breteuil, qui suivra.
  • Hugues Ier Blavons († 1094) seigneur du Puiset, auteur de la maison du Puiset
  • Robert, mort le 5 novembre 1077, abbé de Notre-Dame de Breteuil,
  • Pantaléon, a épousé Adela;
  • Adélaïde, mariée après 1082 à Roger II de Montgommery, comte de Shrewsbury, baron de Bellême;
  • Eremburge, marié à Rivalon II, seigneur de Dol, mort en 1070.


Erard II, fils aîné d'Erard Ier, mort un 16 septembre après 1105, devient comte de Breteuil, mais perd cette dignité en 1073. Il entra ensuite dans les ordres en 1077 et devient moine à l'abbaye Saint-Martin de Turenne (Marmoutier). En 1105, il fit le pèlerinage à Jérusalem.


Valéran Ier, second fils d'Erard Ier, mort après le 25 février 1084, est sire de Breteuil et co-seigneur de Creil. D'une épouse inconnue, il laissa :

  • Valéran II, sire de Breteuil, qui suit
  • Gautier, qui fut donné en otage à Nicétas, prince des Bulgares, pendant que les Croisés traversaient les territoires byzantins. Il fut ensuite l'un des chefs de l'armée de Pierre l'Ermite.
  • Thibaut, dit le chevalier blanc, tué en 1090 lors d'une bataille.


Valéran II, mort entre 1119 et 1124, sire de Breteuil, marié à Ivette ou Judith, il laissa :

  • Erard III, mort en 1147, comte de Breteuil
  • Sénégonde, morte en 1115 et mariée à Pierre, seigneur de Châteauneuf
  • Emmeline, citée en 1113


Erard III, comte de Breteuil, prit part à la seconde croisade et fut tué en 1147 à la bataille de Laodicée. Il épousa en premières noces Béatrice de Coucy, fille de Thomas, sire de Coucy et d'Ida de Hainaut, qu'il répudia en 1130 pour épouser Ivette de Bulles. De sa première épouse, il avait eu :

  • Valéran III († 1162), sire de Breteuil
  • Erard de Breteuil, cité en 1139 et en 1168, marié à une Remburge.
  • Hugues († 1184), seigneur de Crèvecœur et châtelain de Breteuil, marié à Ada de Gerberoy.
  • Enguerrand de Breteuil, cité en 1139

De sa seconde épouse, il laissa deux enfants, Mannasès et Ermengarde.

Valéran III, sire de Breteuil, mort en 1162, marié à Holdenburge, puis à Alix de Dreux, fille de Robert Ier de France, comte de Dreux. D'Holdenburge, il laissa :

D'Alix de Dreux, il laissa :

  • Amicie, mariée en 1180 à Baudouin du Bonjon, puis à Jean Briard, seigneur de Villiers et à Gautier de Reynel.


Notes et références

  1. Le comte Gilduin, est d'abord attesté dans le Chartrain dès 1019 et ne reçoit la terre de Breteuil qu'en 1048. Cette ordre dans l'enchainement des titres ainsi le prénom toujours attesté de Gilduin et non d'Hilduin fait que l'hypothèse affirmant que la maison de Breteuil était une branche cadette de la maison de Montreuil est erronée et doit être abandonnée.
  2. et non Hilduin, comme on le voit trop souvent.
  3. Foundation for Medieval Genealogy : comte de Breteuil, vicomtes de Chartres. Référence valable pour le reste de la généalogie.
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la Picardie Portail de la Picardie
Ce document provient de « Maison de Breteuil ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maison De Breteuil de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maison de breteuil —  Pour les autres membres de la famille, voir : Breteuil. La Maison de Breteuil, qui tient son nom de la ville de Breteuil sur Noye en Picardie, est une famille noble originaire du Chartrain[1] qui s installa ensuite en Picardie.… …   Wikipédia en Français

  • Maison de Breteuil — Pour les autres membres de la famille, voir : Breteuil. La Maison de Breteuil, qui tient son nom de la ville de Breteuil sur Noye en Picardie, est une famille noble originaire du Chartrain[1] qui s installa ensuite en Picardie. Chronologie… …   Wikipédia en Français

  • Breteuil-sur-Noye — Breteuil (Oise) Pour les articles homonymes, voir Breteuil. Breteuil sur Noye …   Wikipédia en Français

  • Maison Du Puiset — La maison du Puiset, issue de la Maison de Breteuil, tire son nom de la ville du Puiset, située à l époque dans le Chartrain et actuellement dans le département d Eure et Loir. Il y avait un château, construit par la reine Constance d Arles,… …   Wikipédia en Français

  • Maison du Puiset — La maison du Puiset, issue de la Maison de Breteuil, tire son nom de la ville du Puiset, située à l époque dans le Chartrain et actuellement dans le département d Eure et Loir. Il y avait un château, construit par la reine Constance d Arles,… …   Wikipédia en Français

  • Maison du puiset — La maison du Puiset, issue de la Maison de Breteuil, tire son nom de la ville du Puiset, située à l époque dans le Chartrain et actuellement dans le département d Eure et Loir. Il y avait un château, construit par la reine Constance d Arles,… …   Wikipédia en Français

  • Breteuil (Oise) — Pour les articles homonymes, voir Breteuil. 49° 38′ 00″ N 2° 17′ 39″ E …   Wikipédia en Français

  • Breteuil — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymie Maison Le Tonnellier de Breteuil   : Louis Nicolas Le Tonnelier de Breteuil (1648 1728), officier de la maison du roi …   Wikipédia en Français

  • Breteuil-sur-Iton — Breteuil (Eure) Pour les articles homonymes, voir Breteuil. Breteuil sur Iton …   Wikipédia en Français

  • Maison De Clermont-Nesle — La Maison de Clermont Nesle[1]est une famille noble de Picardie, issue de la maison de Clermont en Beauvaisis, et dont le premier membre reçut en apanage les fiefs de Nesle et d Ailly sur Noye. Sommaire 1 Simon Ier de Clermont 2 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.