Magnetite


Magnetite

Magnétite

Magnétite
Général
Nom IUPAC tétraoxyde de trifer
No CAS 1309-38-2 (magnétite)
1317-61-9 (tétraoxyde de trifer)
No EINECS 215-169-8 (magnétite)
215-277-5 (tétraoxyde de trifer)
No E E172(iii)
Propriétés chimiques
Formule brute Fe3O4  [Isomères]
Masse molaire 231,533 gmol-1
Fe 72,36 %, O 27,64 %,
Propriétés physiques
T° fusion 1 538 °C
Masse volumique 5,2 g/cm³ à 20 °C
Précautions
SIMDUT[1]
Produit non contrôlé
Magnétite
CatégorieIII : oxydes et hydroxydes
Mineraly.sk - magnetit.jpg
Identification
Couleur brun à noir
Classe cristalline ou groupe d'espace cubique hexakisoctaédrique
Fd\bar{3}m
Clivage non
Habitus cristaux octaédriques avec parfois
la macle de la spinelle
Fracture subconchoïdale
Échelle de Mohs 6
Éclat submétallique
Propriétés optiques
Biréfringence 0
Trait noir
Caractères distinctifs
Comportement chimique soluble dans
l'acide chlorhydrique
Magnétisme ferrimagnétique
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La magnétite (du grec magnês, « aimant ») est un minéral ferrimagnétique de la famille des oxydes. Elle cristallise dans le système cubique et fait partie du groupe des spinelles. Sa formule chimique est Fe3O4.

L'oxyde magnétique est connu depuis l'Antiquité grecque. Il tire son nom du mont Magnetos (« grand mont »), une montagne grecque particulièrement riche en ce minéral.

Elle se présente en octaèdres ou en masses granulaires noires. Sa dureté est de 6 et sa densité est de 5,2.

Elle est fréquente dans les roches magmatiques (surtout mafiques) et métamorphiques.

Sommaire

Gisement

C'est l'un des principaux minerais de fer. Il est présent dans la plupart des concentrés de battée des orpailleurs et peut être séparé aisément à l'aide d'un aimant. On le trouve aussi en Autriche dans des schistes verts où les cristaux peuvent dépasser facilement les 5 mm d'arêtes.

Des cristaux mal formés de 250 kg ont été trouvés à Faraday dans l’Ontario au Canada et dans les pegmatites de Teete au Mozambique.

Utilisation

Minéral utilisé pour dater les coulées de laves car du fait de ses propriétés ferrimagnétiques, il enregistre les variations de l'orientation du champ magnétique terrestre. À l'inverse, grâce à la magnétite on a pu déterminer sur des coulées rapprochées qu'à chaque inversion du dipôle terrestre il y a une phase de transition de 1 000 ans où le champ magnétique peut s'inverser en 3 jours.

Biologie

Selon des recherches réalisées par deux biologistes américains, Gould et Kirschvink, les cellules de l'être humain renferment des cristaux de magnétite, ce qui pourrait amener à comprendre les propriétés bio-électromagnétiques du corps humain[2].

Le pigeon aurait de la magnétite, présente à trois endroits bien distincts et en quantités différentes, à l'intérieur de son bec, ce qui l'aiderait à se diriger en vol[3].

Notes et références

  1. « Oxyde de fer noir » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme canadien responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 24 avril 2009
  2. Kirschvink, J.L. and Gould, J.L., "Biogenic magnetite as a basis for magnetic field sensitivity in animals ," Bio Systems 13 (1981) 181-201.
  3. Marianne Hanzlik, Christoph Heunemann, Elke Holtkamp-Rötzler, Michael Winklhofer, Nikolai Petersen and Gerta Fleissner. Superparamagnetic Magnetite in the Upper Beak Tissue of Homing Pigeons. BioMetals 13 (2000) 325-331

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Magn%C3%A9tite ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Magnetite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Magnétite — Catégorie IV : oxydes et hydroxydes[1] Magnétite et pyrite Italie …   Wikipédia en Français

  • magnétite — [ maɲetit ] n. f. • 1873; du rad. de magnétique ♦ Chim. Minerai noir, oxyde magnétique naturel de fer. ● magnétite nom féminin Oxyde naturel de fer magnétique de formule Fe3O4, appartenant au groupe des spinelles, utilisé comme minerai de fer.… …   Encyclopédie Universelle

  • Magnetite — Mag net*ite, n. (Min.) An oxide of iron ({Fe3O4}) occurring in isometric crystals, also massive, of a black color and metallic luster. It is readily attracted by a magnet and sometimes possesses polarity, being then called {loadstone}. It is an… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • magnetite — (n.) magnetic iron ore, 1840, from Ger. magnetit; see MAGNET (Cf. magnet) + ITE (Cf. ite) (1) …   Etymology dictionary

  • magnetite — s. f. 1.  [Mineralogia] Óxido natural de ferro magnético. 2.  [Mineralogia] Denominação científica da pedra ímã.   ♦ Grafia no Brasil: magnetita …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • magnetite — [mag′nə tīt΄] n. [Ger magnetit: see MAGNET & ITE1] a black, hard, magnetic mineral, (Fe,Mg)Fe2O4, that is a major ore of iron: cf. LODESTONE (sense 1) …   English World dictionary

  • Magnetite — Not to be confused with Magnesite or Maghemite. Magnetite Magnetite and pyrite from Piedmont Italy …   Wikipedia

  • magnetite — /mag ni tuyt /, n. a very common black iron oxide mineral, Fe3O4, that is strongly attracted by magnets: an important iron ore. [1850 55; MAGNET + ITE1; cf. G Magnetit] * * * or lodestone or magnetic iron ore Iron oxide mineral (Fe3O4), the chief …   Universalium

  • magnetite — magnetitas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. magnetic iron ore; magnetite vok. Magneteisenerz, n; Magnetit, m rus. магнетит, m; магнитный железняк, m pranc. magnétite, f …   Fizikos terminų žodynas

  • magnétite — magnetitas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. magnetic iron ore; magnetite vok. Magneteisenerz, n; Magnetit, m rus. магнетит, m; магнитный железняк, m pranc. magnétite, f …   Fizikos terminų žodynas


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.