Magic Johnson


Magic Johnson
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Johnson.
Magic Johnson Portail du basket-ball
Magic Johnson.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Earvin Johnson Junior
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 14 août 1959 (1959-08-14) (52 ans)
à Lansing (Michigan)
Taille 2,06m
Surnom Magic
Situation en club
Numéro 32, 33
Poste Meneur
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1995-1996
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
Los Angeles Lakers
18,0
21,6
18,6
16,8
17,6
18,3
18,8
23,9
19,6
22,5
22,3
19,4
14,6
Sélection en équipe nationale **
États-Unis
Basketball Hall of Fame 2002

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Earvin Johnson Jr, dit « Magic Johnson » est un ancien joueur américain de basket-ball né le 14 août 1959 à Lansing dans le Michigan. Johnson joue toute sa carrière pour le club des Lakers de Los Angeles en NBA pendant les années 1980 et jusqu'en 1991. Il effectue un retour sous le maillot des Lakers en 1995-1996.

Johnson peut jouer à tous les postes mais a principalement joué au poste de meneur où il est devenu l'un des meilleurs de l'histoire du basket-ball. Il fait partie des cinquante meilleurs joueurs de la NBA[1].

Sommaire

Carrière universitaire et professionnelle

Earvin Johnson effectue sa carrière universitaire dans l'équipe des Michigan State Spartans avec laquelle il remporte le tournoi universitaire NCAA en 1979. Il est élu meilleur joueur du tournoi final. Il gagne la finale face à celui qui deviendra son rival de toujours : Larry Bird, l'un des ailiers les plus adroits qu'ait connu la NBA. Les Celtics de Boston de Larry Bird, et les Lakers de Magic se partagent huit titres dans les années 1980.

L'année suivante, Magic Johnson est choisi en première position par les Lakers de Los Angeles. Il est le premier rookie depuis Elvin Hayes, 11 ans plus tôt, à être nommé au All-Star Game. Lors des finales NBA, les Lakers sont opposés aux 76ers de Philadelphie de Julius Erving. Les Lakers mènent 3-2, mais ils perdent sur blessure leur meilleur joueur : le pivot Kareem Abdul-Jabbar, meilleur marqueur NBA de tous les temps. Pour le 6e match, Magic joue pivot à la place d'Abdul-Jabbar, et sort un match exceptionnel : 42 points, 15 rebonds, 7 passes décisives, et 3 interceptions. Il mène les Lakers à la victoire dans cet ultime match de la finale. Il est élu meilleur joueur des finales alors qu'il n'est encore que rookie. C'est la première fois (et pour l'instant la seule) qu'un rookie obtient ce titre. Paradoxalement, c'est Larry Bird qui est élu rookie de l'année, et nommé dans la All NBA first team (Magic attendra sa troisième année pour avoir cette distinction).

L'année suivante Magic se blesse au genou gauche et manque 45 matchs. Il revient pour les playoffs, mais ne parvient pas à qualifier son équipe. Il rebondit la saison suivante en 1982, où il permet aux Lakers de gagner un second titre face aux 76ers, en étant une nouvelle fois MVP des finales. Il n'est cependant pas sélectionné dans le cinq majeur du All-Star Game. En effet, Magic en affirmant publiquement qu'il désire quitter les Lakers à cause d'une mésentente avec son entraîneur Paul Westhead obtient la tête de ce dernier : les fans lui en voudront pendant une longue partie de la saison. Les deux saisons suivantes sont des années sans titres collectifs, mais il gagne son premier titre de meilleur passeur et son deuxième de meilleur intercepteur.

En 1985, les Lakers gagnent un nouveau titre de champion, en prenant leur revanche sur les Boston Celtics qui les avaient battus en finales l'année précédente. L'année 1986 est une année sans titre collectif pour Magic, mais il est meilleur passeur de la saison pour la troisième fois.

Magic attend la saison 1986-1987 pour être élu MVP de la saison régulière. Pendant ce temps, son grand rival Larry Bird l'a déjà remporté 3 fois consécutivement. C'est pendant cette saison qu'il a la meilleure moyenne de points de sa carrière : 23,9 points par match. Magic obtient aussi son troisième titre de MVP des finales NBA, et son deuxième succès en 3 ans en finales face aux Celtics de Bird. L'année suivante, 1988, est celle du doublé ("back-to-back" dans le vocabulaire NBA). Les Lakers gagnent une finale acharnée en 7 matches face aux Pistons de Detroit d'Isiah Thomas. C'est le dernier titre par équipe de Magic.

Magic gagne deux nouveaux titres de MVP de la saison en 1989 et 1990. Mais entre sa blessure durant les playoffs, et la retraite de Kareem Abdul-Jabbar, les saisons 88-89 et 89-90 sont dures pour les Lakers. En 1989 ils sont balayés par les Detroit Pistons en finales, et en 1990, ils n'atteignent même pas les finales. En revanche, en 1990 il obtient son premier titre de meilleur joueur de NBA All-Star Game, un des rares trophées qui lui manquait. Magic retrouve les finales NBA en 1991 face au Bulls de Michael Jordan, et s'incline en 5 matchs face à l'équipe qui dominera les années 1990.

Avant d'entamer la saison 1991-1992, Magic annonce publiquement sa séropositivité et prend sa retraite. Il est toutefois nommé au NBA All-Star Game, et en est élu meilleur joueur. En fin de match, tour à tour Isiah Thomas et Michael Jordan provoquent Magic Johnson en 1 contre 1, avant que celui-ci ne marque un dernier panier à trois points. Les 14 dernières secondes ne seront pas jouées, l'ensemble des joueurs présents sur le parquet fêtant Magic.

Enfin, en 1992, il fait partie de la Dream Team aux JO de Barcelone qui décroche la médaille d'or.

En 1993, il écrit My Life (Ma Vie), ouvrage autobiographique.

Il prend les rênes des Lakers pendant 16 matchs à la fin de la saison 1994 avant de renoncer. Puis fait un bref retour à la fin de la saison 1996. Mais après une élimination précoce en play-offs, il prend à nouveau sa retraite.

Le roi du showtime

Meneur de jeu hors norme (avec une taille de 2 mètres 06), il est l'un des meilleurs joueurs à son poste qu'ait connu la NBA. Earvin Johnson gagne son surnom de Magic lorsqu'il a 15 ans, c'est son voisin Hugo qui lui donne après un 1 contre 1 mémorable sur le terrain extérieur du club de la Plante entre les deux garçons remporté sur le fil par Magic. Il est quatre fois meilleur passeur de la ligue, en 1983, 1984, 1986 et 1987. Il dispute régulièrement ce titre à John Stockton, du Jazz de l'Utah, et à Isiah Thomas des Pistons de Detroit. Il détient un temps le titre meilleur passeur de l'histoire de la NBA avec 10 141 passes décisives, devant Oscar Robertson et Nate Archibald, mais John Stockton prendra ce titre quelques années plus tard. Il est connu pour ses passes aveugles et les multiples feintes qui précédaient chaque passe.

Magic est aussi le troisième joueur de l'histoire à avoir réussi plus de 20 points et 10 passes décisives par match sur une saison, après Oscar Robertson (il a été rejoint entre autres depuis par Isiah Thomas, Tim Hardaway, Kevin Johnson et Chris Paul).

Palmarès

Voir aussi

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Magic Johnson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Magic Johnson — Earvin Johnson redirects here. For the NBA center, see Ervin Johnson. Earvin Magic Johnson No. 32 …   Wikipedia

  • Magic Johnson — Spielerinformationen Voller Name Earvin Johnson Jr …   Deutsch Wikipedia

  • Magic Johnson — Earvin Johnson Datos personales …   Wikipedia Español

  • Magic Johnson — Earvin Magic Johnson (nacido el 14 de agosto de 1959 en Lansing Michigan) es, para muchos, el mejor jugador de baloncesto de la NBA a lo largo de toda la historia, jugó para Los Angeles Lakers durante los años 80. Jugaba de base en este equipo,… …   Enciclopedia Universal

  • Magic Johnson — Earvin Magic Johnson (born 1959), American professional basketball player …   English contemporary dictionary

  • Magic Johnson — Earvin Johnson …   Eponyms, nicknames, and geographical games

  • Magic Johnson Theatres — are a chain of movie theaters, originally developed in 1994 by Johnson Development Corporation, the business holding of basketball player turned entrepreneur Magic Johnson, and Sony Pictures Entertainment through a partnership with Sony Loews… …   Wikipedia

  • Magic Johnson Enterprises — is a company owned by former basketball superstar Magic Johnson. It owns various movie theatres and restaurants in the United States, including several Starbucks, Sodexo, T.G.I. Friday s and Burger King locations. The company is affiliated and… …   Wikipedia

  • Magic Johnson's Basketball — Cover art Developer(s) Arcadia Software Creations Publisher(s) …   Wikipedia

  • Magic Johnson Foundation — The Magic Johnson Foundation is a charity that attempts to address the educational, health and social needs of ethnically diverse, urban communities .[1] The charity was set up by Magic Johnson after he declared that he was HIV positive.… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.