Maconnerie

Maconnerie

Maçonnerie

L'outil emblématique du maçon, la truelle

La maçonnerie est l'art de bâtir une construction par l'assemblage de matériaux élémentaires, liés de manière non réversible. C'est l'art du maçon par définition.

La maçonnerie traditionnelle est appelée limousinerie.

Par extension, on associe aussi sous le terme « maçonnerie » les travaux d'habillage des ensembles : pose d'enduits, de carrelages, etc., qui, en plus de leur but esthétique, participent à la tenue de l'ensemble face aux agressions externes (humidité, gel, etc.). Un produit qui reflète de plus en plus cette association est le stuc d'acrylique qui remplace le stuc traditionnel fait à partir de chaux.

Le terme « Maçonnerie » avec une majuscule, peut aussi désigner la Franc-maçonnerie.

Sommaire

Avantages

Maniement du fil à plomb
  • L'emploi de matériaux comme la brique et la pierre peut augmenter la masse thermique d'un bâtiment, procurant un confort accru par amortissement de la chaleur de l'été et du froid de l'hiver. Ces matériaux conviennent pour des applications solaires passives.
  • En général, la brique et la pierre n'exigent pas d'être peintes et peuvent ainsi fournir une structure dont le de cycle de vie présente un coût réduit; cependant, une peinture convenablement exécutée réduit le risque d'apparition d'éclats sous les effets du gel. Le parpaing ou « agglo » de la variété non décorative est généralement peint ou enduit.
  • L'aspect, surtout s'il est très soigné, peut conférer à la maçonnerie une impression de solidité et de durabilité.

Inconvénients

Un mur soigné de Machu Picchu
  • Les intempéries, en particulier le gel, peuvent entraîner des dégradations en surface. Ce genre de dégradation est fréquent pour certains types de brique, mais assez rare pour les parpaings et la pierre. Si de la brique (à base d'argile) doit être employée, on prendra soin de choisir des briques convenant au climat en question.
  • La maçonnerie doit reposer sur une fondation stable (béton armé, pierres de fondations, ou roche naturelle). Sur des sols à dilatation, cette fondation devra être très soignée et on pourra faire appel à un ingénieur en résistance des matériaux.

Les matériaux

construction d'une habitation en parpaings

Les constructions sont constituées de différents matériaux :

Les éléments corps

Les liants

Le liant est le matériau servant à réaliser un mortier. Il peut être de la chaux (hydraulique naturelle ou de synthèse), du ciment, du plâtre.

Test pour la mise en oeuvre d'un mortier
Réfection d'un mur en adobe
  • La Chaux est un liant à base de calcaire, utilisé depuis des millénaires. Elle entre dans la composition des mortiers à maçonner, et peut être aussi utilisée seule avec de l'eau, pour la peinture. Elle sert également en agriculture.
  • Le ciment, introduit par Louis Vicat dans la première moitié du XIXe siècle, sera très utilisé par la suite en raison de ses grandes capacités mécaniques.
  • Le plâtre.

Les mortiers

  • Le mortier de chaux est constitué de chaux, de sable et d'eau ; ou bien de chaux, de terre et d'eau. Il est utilisé pour maçonner, pour enduire, généralement associé à la pierre, à la brique, parfois au pisé.
  • Le mortier de ciment est constitué de ciment, de sable et d'eau. Il est lui aussi utilisé pour bâtir et pour enduire, généralement avec des éléments de sa classe de résistance. Il est surtout utilisé pour monter des parpaings.
  • Le mortier dit bâtard est constitué de chaux, de ciment, de sable et d'eau.
  • La colle est un "mortier" récent, utilisé avec les briques monomurs.

Les bétons On appelle béton un matériau de construction composite fabriqué à partir de granulats (sable, gravillons) agglomérés par un liant :

  • Le béton de chaux est constitué de chaux, de sable, de gravier et d'eau.
  • Le béton de chanvre est constitué de chaux, de chanvre, de sable, et d'eau.
  • Le béton de ciment est constitué de ciment, de sable, de gravier et d'eau.

Les applications

La pierre sèche

Le terme maçonnerie à pierres sèches s'applique à des murs réalisés sans aucun mortier de liaison. Elle a été mise en application, autrefois, pour construire des murs de séparation entre parcelles agricoles, ou de soutènement de terrasses de culture (talus), et des cabanons à usage d'habitation saisonnière ou temporaire, de resserre-à-outils, de remise, ou encore de grange.

La maçonnerie pleine La maçonnerie pleine en béton de ciment ou de chaux, sans renfort d'acier, tend à avoir des applications très limitées dans la construction moderne des murs. Si de tels murs peuvent être tout à fait économiques et appropriés dans de nombreuses applications, leur sensibilité aux tremblements de terre et à l'effondrement est un problème qu'on ne peut ignorer. De ce fait, les murs pleins non renforcés tendent à être bas et épais.

Les bâtisses en pisé ou en torchis sont souvent en maçonnerie pleine, qu'un treillis en bois peut parfois armer.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Ciment
  • HQE (Haute Qualité Environnementale, appliquée à la construction)

Notes et références


  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Ce document provient de « Ma%C3%A7onnerie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maconnerie de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • maçonnerie — [ masɔnri ] n. f. • machonerie v. 1280; de maçon 1 ♦ Partie des travaux de construction comprenant l édification du gros œuvre et certains travaux de revêtement. Grosse maçonnerie (gros ouvrage), comprenant les éléments essentiels du gros œuvre;… …   Encyclopédie Universelle

  • maçonnerie — Maçonnerie. s. f. L ouvrage du Maçon. Une bonne maçonnerie. cloison de maçonnerie. la maçonnerie de ma maison me revient à tant …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Maçonnerie — (fr., spr. Masonnerih), 1) das Maurerhandwerk; 2) Freimaurerei …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Maçonnerie — L outil emblématique du maçon, la truelle. La maçonnerie est l art de bâtir une construction par l assemblage de matériaux élémentaires, liés de manière non réversible. C est l art du maçon par définition. La maçonnerie traditionnelle est appelée …   Wikipédia en Français

  • maçonnerie — (ma so ne rie) s. f. 1°   Art qui consiste à ranger des pierres avec du mortier ou quelque autre liaison.    Maçonnerie en liaison, celle où les pierres sont posées les unes sur les autres et les joints de niveau.    Maçonnerie en blocage, celle… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MAÇONNERIE — s. f. Ouvrage du maçon. Une bonne maçonnerie. Cloison de maçonnerie. Maçonnerie de blocage, de moellons, de limosinage. Maçonnerie en liaison. MAÇONNERIE, se dit aussi, quelquefois, pour Franc Maçonnerie. Voyez FRANC MAÇONNERIE …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MAÇONNERIE — n. f. Ouvrage de construction où l’on emploie de la pierre, de la brique, du ciment, du mortier, du plâtre, etc. Cloison de maçonnerie. Maçonnerie de blocage, de moellons. MAçONNERIE se dit aussi quelquefois pour Franc maçonnerie. Voyez FRANC… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Maconnerie — Frimureri …   Danske encyklopædi

  • maçonnerie — nf. mafou nri (Saxel), mafo nri, masso nri (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Maçonnerie à sec — ● Maçonnerie à sec maçonnerie faite avec des pierres sans mortier. (On dit aussi maçonnerie en pierres sèches et, dans le cas de pierres de taille, à joints vifs.) …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»