Légion thébaine


Légion thébaine

Massacre de la légion thébaine

Le massacre de la légion thébaine (ou thébéenne) aurait eu lieu sous Dioclétien entre 285 et 306 à Agaune (aujourd'hui Saint-Maurice) en Valais.

Histoire

Cité par une seule source, tardive et d'origine religieuse[1] et omis par les auteurs chrétiens de la période impériale romaine, cet épisode est considéré comme légendaire, notamment du fait de l'inexistence de cette légion dans la liste des légions romaines de l'époque. Selon cette tradition, de passage à Agaune, saint Maurice, commandant de cette légion thébaine (ou thébéenne), refusa de sacrifier au culte de l'empereur. Il fut mis à mort, ainsi que ses compagnons.

Ses restes auraient été exhumés par Théodore, premier évêque nommément connu d'Octodure (aujourd'hui Martigny), fondateur d'un sanctuaire à Agaune, qui prit le nom de Saint-Maurice.

Ce sanctuaire devint une abbaye, l'abbaye de Saint-Maurice d'Agaune, en 515 sous le règne du roi burgonde Sigismond. Le premier roi de Bourgogne transjurane, le comte d'Auxerre Rodolphe, y fut couronné en 888.

Il est difficile de savoir si un véritable événement historique est à la base de cette légende. Le règne de Dioclétien est une période fréquemment attribuée aux martyrs légendaires, et n'est donc pas une date fiable. Certains chercheurs ont émis l'hypothèse d'un rapport entre elle et la bataille qui semble s'être déroulée vers 275-277 où les Alamans, après avoir razzié le Plateau suisse, semblent avoir été arrêtés à la cluse de Saint-Maurice, défilé facilement défendable. Une inscription parlant de la mort de Junius Marinus lors de ce combat a été retrouvée.

Saint Victor, officier dans la légion thébaine, qui avait échappé au massacre d'Agaune et s'était réfugié à Marseille, subira le martyre — écrasé sous la meule d'un boulanger — dans cette ville le 21 juillet 303 (ou 304 selon d'autres sources) pour avoir refusé d'abjurer sa foi chrétienne.

Sources et références

  1. Codex 225, Stiftsbibliothek Abbaye de Saint-Gall - 9e siècle

Articles connexes

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail du Valais Portail du Valais
Ce document provient de « Massacre de la l%C3%A9gion th%C3%A9baine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Légion thébaine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Massacre de la légion thébaine — Le massacre de la légion thébaine (ou thébéenne) aurait eu lieu sous Dioclétien entre 285 et 306 à Agaune (aujourd hui Saint Maurice) en Valais. Histoire Cité par une seule source, tardive et d origine religieuse[1] et omis par les auteurs… …   Wikipédia en Français

  • Massacre De La Légion Thébaine — Le massacre de la légion thébaine (ou thébéenne) aurait eu lieu sous Dioclétien entre 285 et 306 à Agaune (aujourd hui Saint Maurice) en Valais. Histoire Cité par une seule source, tardive et d origine religieuse[1] et omis par les auteurs… …   Wikipédia en Français

  • Massacre de la legion thebaine — Massacre de la légion thébaine Le massacre de la légion thébaine (ou thébéenne) aurait eu lieu sous Dioclétien entre 285 et 306 à Agaune (aujourd hui Saint Maurice) en Valais. Histoire Cité par une seule source, tardive et d origine religieuse[1] …   Wikipédia en Français

  • legion — LEGION. s. f. Corps de gens de guerre parmi les Romains composé de six mille cent hommes de pied, & de sept cens vingt six chevaux, quoy que dans les commencemens elle ait esté de moindre nombre. La premiere legion. la deuxiesme legion. la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • LÉGION — s. f. T. d Antiquité romaine. Corps de gens de guerre composé d infanterie et de cavalerie. La première légion ; la deuxième, la quatorzième légion, etc. La légion fulminante. La légion thébaine. Les légions des Gaules, de l Illyrie, etc. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Massacre de la légion thébaïque — Massacre de la légion thébaine Le massacre de la légion thébaine (ou thébéenne) aurait eu lieu sous Dioclétien entre 285 et 306 à Agaune (aujourd hui Saint Maurice) en Valais. Histoire Cité par une seule source, tardive et d origine religieuse[1] …   Wikipédia en Français

  • Thebaische Legion — Die Thebaische Legion (oft auch Thebäische Legion, lat. Legio Thebaica) war entsprechend der christlichen Überlieferung eine Legion der römischen Armee, deren sämtliche Mitglieder gegen Ende des 3. Jahrhunderts den Märtyrertod erlitten haben… …   Deutsch Wikipedia

  • Thebäische Legion — Die Thebaische Legion (oft auch Thebäische Legion, latein. Legio Thebaica) war entsprechend der christlichen Überlieferung eine Legion des Römischen Heeres, deren sämtliche Mitglieder gegen Ende des 3. Jahrhunderts den Märtyrertod erlitten haben… …   Deutsch Wikipedia

  • Abbaye territoriale de Saint-Maurice d'Agaune — Saint Maurice, vue en direction de l Abbaye. Présentation Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Legio III Diocletiana — Schildbemalung der Legio Tertia Diocletiana Thebaeorum im frühen 5. Jahrhundert.[1] Die Legio III Diocletiana war eine Legion der spätantiken römischen Armee, die um 296 von Diokletian in Ägypten ausgehoben wurde und mindestens bis ins frühe 5.… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.