Luxembourgisme


Luxembourgisme

Le luxembourgisme (ou luxemburgisme) est un courant politique issu du mouvement ouvrier allemand, communiste et révolutionnaire. Son nom dérive de celui de Rosa Luxemburg, théoricienne marxiste, figure du Parti social-démocrate d'Allemagne, puis dirigeante de la Ligue Spartakus et fondatrice du Parti communiste d'Allemagne avec Karl Liebknecht. Elle et Liebknecht furent tous les deux assassinés sur ordre du dirigeant social-démocrate Gustav Noske lors de la révolution allemande, en janvier 1919.

Le luxembourgisme s'est caractérisé par son refus total de la guerre en 1914, sa défense de la politique communiste et son attachement à la démocratie ouvrière (notamment contre la vision « militarisée » du parti selon Lénine).

Ce courant défend notamment la conception de Karl Marx selon laquelle « l'émancipation des travailleurs doit être l'œuvre des travailleurs eux-mêmes ».

Sommaire

Histoire

Affiche de propagande anti-spartakiste (1919).

Du vivant de Rosa Luxemburg, le courant « luxembourgiste » constituait l'aile gauche de la SPD allemande, et avait également une influence importante sur les partis polonais (avec Leo Jogiches) et hollandais (via Anton Pannekoek). À partir de la guerre de 1914, on parle de spartakisme, d'après le nom de la « Ligue spartakiste » (Spartakusbund), fraction de l'USPD où militent Rosa Luxemburg, Karl Liebknecht, Franz Mehring, Clara Zetkin, Paul Levi, etc., suite à leur exclusion de la SPD. Ils participent à la révolution allemande de 1918, et à la fondation du Parti communiste d'Allemagne (Kommunistische Partei Deutschlands, KPD) en décembre 1918.

Luxemburg écrit alors : « La révolution prolétarienne n'a nul besoin de la terreur pour réaliser ses objectifs. Elle hait et abhorre l'assassinat. Elle n'a pas besoin de recourir à ces moyens de lutte parce qu'elle ne combat pas des individus, mais des institutions, parce qu'elle n'entre pas dans l'arène avec des illusions naïves qui, déçues, entraîneraient une vengeance sanglante. » (Que Veut la Ligue spartakiste ?, 14 décembre 1918 [1]). Mais en janvier 1919 Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht sont assassinés, puis en mars 1919 Leo Jogiches. Franz Mehring meurt la même année. Le courant luxembourgiste, décimé par la répression de la révolution, n'a alors plus de réelle existence en tant que tel.

Cependant, de nombreux courants marxistes ont continué de se situer dans la filiation luxembourgiste. Ces courants se caractérisent par leurs exigences socialistes, communistes, révolutionnaires et démocratiques. L'alternative pour l'humanité est, selon Rosa Luxemburg et les luxembourgistes : « socialisme ou barbarie ».

Plutôt que de « luxembourgisme », il est plus approprié de parler pour certains courants abstentionnistes et anti-syndicaux de « communisme de conseils » ou de « conseillisme ». On emploie aussi souvent, à tort, le terme d'ultra-gauche pour désigner les communistes de conseils. Du point de vue économique, certains communismes de conseils (dont Paul Mattick) se réfèrent aux conclusions de Henryk Grossmann sur la baisse tendancielle du taux de profit plutôt qu'à celles de Rosa Luxemburg.

Affiche du MSB Spartakus (1975), organisation étudiante allemande (1971-1990).

On peut à proprement parler d'un courant luxemburgiste qui s'inspire de l'œuvre de Rosa Luxemburg. Ce courant est essentiellement basé sur une certaine spontanéité révolutionnaire du prolétariat, l'attachement à la démocratie ouvrière et à la démocratie interne, la critique de la question nationale et du « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».

Le luxembourgisme a été notamment revendiqué à partir des années 1930 en Allemagne par Paul Frolich et une partie du SAPD, en France par René Lefeuvre et Alain Guillerm, ou encore par Daniel Singer.

Les luxemburgistes aujourd'hui en France se retrouvent dans différents courants communistes et syndicaux. Ils y défendent les principes de la démocratie directe, de la lutte collective pour l'abolition du capitalisme et du salariat, et se revendiquent notamment de Karl Marx, Rosa Luxemburg, Karl Liebknecht, Clara Zetkin, et parfois de Anton Pannekoek, Herbert Marcuse, Guy Debord.

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luxembourgisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • luxembourgisme — n. m. LING Fait de langue (prononciation, mot, tournure, etc.) caractéristique du français en usage dans le grand duché de Luxembourg …   Encyclopédie Universelle

  • Luxembourgiste — Luxembourgisme Le luxembourgisme (ou luxemburgisme) fait référence à la Ligue Spartakus de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht, qui furent tous les deux assassinés sur ordre du dirigeant social démocrate Gustav Noske lors de la révolution… …   Wikipédia en Français

  • Luxembourgistes — Luxembourgisme Le luxembourgisme (ou luxemburgisme) fait référence à la Ligue Spartakus de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht, qui furent tous les deux assassinés sur ordre du dirigeant social démocrate Gustav Noske lors de la révolution… …   Wikipédia en Français

  • Spartakisme — Luxembourgisme Le luxembourgisme (ou luxemburgisme) fait référence à la Ligue Spartakus de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht, qui furent tous les deux assassinés sur ordre du dirigeant social démocrate Gustav Noske lors de la révolution… …   Wikipédia en Français

  • Spartakiste — Luxembourgisme Le luxembourgisme (ou luxemburgisme) fait référence à la Ligue Spartakus de Rosa Luxemburg et de Karl Liebknecht, qui furent tous les deux assassinés sur ordre du dirigeant social démocrate Gustav Noske lors de la révolution… …   Wikipédia en Français

  • Rosa Luxemburg — Naissance 5 mars 1871 (certaines sources indiquent le 5 mars 1870) Zamość Décès …   Wikipédia en Français

  • Communisme — Karl Marx, théoricien du communisme. Le communisme est un courant de pensée de philosophie politique qui prône l instauration d une société sans classes, ainsi qu une organisation sociale sans État, basée sur l abolition de la propriété privée… …   Wikipédia en Français

  • Communisme de conseils — Le communisme de conseils ou conseillisme est un courant marxiste anti léniniste, pour qui les conseils ouvriers doivent s’organiser en pouvoir insurrectionnel et diriger la société : le terme marque l opposition au « communisme de… …   Wikipédia en Français

  • Editions Spartacus — Éditions Spartacus Les éditions Spartacus, une maison d édition, ont été fondées en 1934 par René Lefeuvre. Elles publient des textes marxistes anti autoritaires (opposés au léninisme et notamment au stalinisme), et plus généralement des… …   Wikipédia en Français

  • Léninisme — Le léninisme est un courant politique se revendiquant de Lénine. Il réclame un rôle de direction pour « le Parti léniniste ». Sommaire 1 Origines 2 Succession du léninisme 3 Critiques marxistes et anarchistes …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.