Lupin


Lupin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lupin (homonymie).
Aide à la lecture d'une taxobox Lupinus
 Lupinus luteus
Lupinus luteus
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Fabales
Famille Fabaceae
Genre
Lupinus
L. 1753
Classification phylogénétique
Ordre Fabales
Famille Fabaceae
D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les lupins constituent un genre de plantes (Lupinus) de la famille des Fabaceae, ou légumineuses, regroupant de très nombreuses espèces. Ce sont des espèces annuelles ou vivaces, herbacées ou ligneuses, de l'Ancien et du Nouveau monde. Elles se caractérisent notamment par la richesse en protéines de leurs graines (jusqu'à 50 %), mais beaucoup de ces espèces sont toxiques, du fait de la présence d'alcaloïdes, notamment dans les graines. Certaines sont cultivées depuis plus de 4 000 ans pour leur graines, pour l'affouragement des animaux d'élevage mais aussi pour leur capacité à améliorer les sols et comme plantes ornementales. Leur culture s'est sensiblement développée pour l'alimentation animale dans les dernières décennies, en particulier en Australie, grâce à la sélection de lupins « doux » à très faible teneur en alcaloïdes.

Sommaire

Aspects botaniques

Caractéristiques générales du genre

Les lupins ont des feuilles composées palmées. Le nombre de folioles varie de 5 à 11.

Les lupins sont des plantes qui ont une forte teneur en protéines (43 %) et contiennent aussi des fibres (25,5 %), des sucres (13,5 %), des matières grasses (12,5 %) et des minéraux (5,5 %). Les lupins poussent à l'état sauvage dans les sols sablonneux.

Répartition et habitat

Le Lupinus polyphyllus et le Lupinus magellanicus s'observent dans toute la Patagonie dans des clairières des forêts, les prairies non exposées au vent. On en trouve jusqu'en Terre de Feu, sur l'île Navarino notamment. Prolifiques et résistants, ils sont utilisés en ornement dans les jardins de ces régions[1].

Classification

Le genre Lupinus compte de nombreuses espèces, de 200 à 600, voire 1 000, selon les auteurs. Celles-ci ont été regroupées en deux sous-genres, Lupinus subgen Lupinus et Lupinus subgen Platycarpos (Wats.) Kurl.

Le premier compte une douzaine d'espèces de l'Ancien monde qui sont toutes des plantes herbacées annuelles[2]

Lupinus angustifolius

 :

  • Lupinus albus L., lupin blanc
  • Lupinus anatolicus W. Swiecicki & W. K. Swiecicki
  • Lupinus angustifolius L., lupin à folioles étroites, ou lupin bleu
  • Lupinus atlanticus Gladst.
  • Lupinus cosentinii Guss.
  • Lupinus digitatus Forsk.
  • Lupinus graecus Boiss. et Sprun.
  • Lupinus hispanicus Boiss. et Reut.
  • Lupinus luteus L., lupin jaune
  • Lupinus micranthus Guss.
  • Lupinus palaestinus Boiss.
  • Lupinus pilosus Murr.
  • Lupinus princei harms

Lupinus graecus est considérée par certains auteurs comme une sous-espèce de Lupinus albus[3]. Il en est de même de Lupinus termis.

L'espèce Lupinus somaliensis Baker, endémique de la Somalie et décrite à la fin du XIXe siècle, n'a pas été observée depuis et est considérée comme éteinte[4].

Le second regroupe toutes les autres espèces originaires du continent américain et majoritairement vivaces. Les principales sont les suivantes :

  • Lupinus adsurgens Drew
  • Lupinus affinis J. Agardh
  • Lupinus albescens
  • Lupinus albicaulis Douglas
  • Lupinus albifrons Benth.
  • Lupinus albococcineus
  • Lupinus alopecuroides Desr.
  • Lupinus altimontanus C. P. Sm.
  • Lupinus ananeanus Ulbr.
  • Lupinus andersonii S. Watson
  • Lupinus angustiflorus Eastw.
  • Lupinus andicola
  • Lupinus antiplani C. P. Sm.
  • Lupinus antoninus Eastw.
  • Lupinus arboreus Sims, lupin arborescent
  • Lupinus arbustus Douglas ex Lindl.
  • Lupinus arcticus S. Watson, lupin arctique
  • Lupinus arequipensis
  • Lupinus argenteus Pursh
  • Lupinus aridus
  • Lupinus arizonicus (S. Watson) S. Watson
  • Lupinus ballianus C. P. Sm.
  • Lupinus bandelierae C. P. Sm.
  • Lupinus bangii Rusby
  • Lupinus benthamii A. Heller
  • Lupinus bicolor Lindl.
  • Lupinus biinclinatus
  • Lupinus bogotensis Benth.
  • Lupinus bolivianus C. P. Sm.
  • Lupinus bracteolaris Desr.
  • Lupinus brevicaulis S. Watson
  • Lupinus breviscapus Ulbr.
  • Lupinus breweri A. Gray
  • Lupinus buchtienii Rusby
  • Lupinus calcensis
  • Lupinus campestris Schltdl. & Cham.
  • Lupinus celsimontanus C. P. Sm.
  • Lupinus chamissonis Eschsch.
  • Lupinus chlorolepis C. P. Sm.
  • Lupinus citrinus Kellogg
  • Lupinus concinnus J. Agardh
  • Lupinus condensiflorus
  • Lupinus confertus
  • Lupinus conicus C. P. Sm.
  • Lupinus coriaceus Benth.
  • Lupinus covillei Greene
  • Lupinus cruckshanksii
  • Lupinus cuspidatus Rusby
  • Lupinus cuzcensis
  • Lupinus diffusus Nutt.
  • Lupinus elegans Kunth
  • Lupinus eriocladus Ulbr.
  • Lupinus eurohybridus
  • Lupinus exaltatus Zucc.
  • Lupinus excubitus
  • Lupinus fiebrigianus Ulbr.
  • Lupinus flavoculatus A. Heller
  • Lupinus formosus Greene
  • Lupinus fulcratus Greene
  • Lupinus garfieldensis C. P. Sm.
  • Lupinus geophilus Rose
  • Lupinus gibertianus
  • Lupinus grayi S. Watson
  • Lupinus guggenheimianus Rusby
  • Lupinus havardii S. Watson
  • Lupinus heptaphyllus (Vell.) Hassl.
  • Lupinus herzogii Ulbr.
  • Lupinus hilarianus Benth.
  • Lupinus hirsutissimus Benth.
  • Lupinus humifusus Sessé & Moc. ex G. Don
  • Lupinus hybridus
  • Lupinus imminutus C. P. Sm.
  • Lupinus insignis Glaz. ex C. P. Sm.
  • Lupinus kingii S. Watson
  • Lupinus lanatus Benth.
  • Lupinus latifolius J. Agardh
  • Lupinus lepidus Douglas ex Lindl., lupin élégant
  • Lupinus leucophyllus Douglas ex Lindl.
  • Lupinus lindleyanus
  • Lupinus linifolius
  • Lupinus littoralis Douglas
  • Lupinus longifolius
  • Lupinus luteolus Kellogg
  • Lupinus lyallii A.Gray
  • Lupinus malacotrichus
  • Lupinus meridanus Moritz ex C. P. Sm.
  • Lupinus mexicanus Cerv. ex Lag.
  • Lupinus microcarpus Sims
  • Lupinus microphyllus Desr.
  • Lupinus montanus Kunth
  • Lupinus multiflorus Desr.
  • Lupinus mutabilis Sweet, lupin changeant
  • Lupinus nanus Douglas ex Benth.
  • Lupinus neomexicanus
  • Lupinus nevadensis A. Heller
  • Lupinus nipomensis Eastw.
  • Lupinus nootkatensis Donn ex Sims, lupin d'Écosse
  • Lupinus opsianthus
  • Lupinus nutcanus
  • Lupinus onustus S. Watson
  • Lupinus pachylobus Greene
  • Lupinus paniculatus Desr.
  • Lupinus parviflorus
  • Lupinus pasachoensis C. P. Sm.
  • Lupinus perennis L.
  • Lupinus perissophytus C. P. Sm.
  • Lupinus plattensis S. Watson
  • Lupinus polyphyllus Lindl., lupin des jardins
  • Lupinus praealtus
  • Lupinus praestabilis
  • Lupinus pubescens Benth.
  • Lupinus pulvinaris Ulbr.
  • Lupinus purosericeus C. P. Sm.
  • Lupinus pusillus Pursh
  • Lupinus pycnostachys C. P. Sm.
  • Lupinus ramosissimus Benth.
  • Lupinus rivularis Douglas ex Lindl.
  • Lupinus rotundiflorus
  • Lupinus rusbyanus C. P. Sm.
  • Lupinus sabulosus A. Heller
  • Lupinus sativus
  • Lupinus saxatilis Ulbr.
  • Lupinus semiprostratus
  • Lupinus sericeus Pursh
  • Lupinus shockleyi S. Watson
  • Lupinus soratensis Rusby
  • Lupinus sparsiflorus Benth.
  • Lupinus spectabilis Hoover
  • Lupinus stiversii Kellogg
  • Lupinus subacaulis Griseb.
  • Lupinus subcarnosus Hook.
  • Lupinus succulentus Douglas ex K. Koch
  • Lupinus sulphureus Douglas
  • Lupinus tarijensis Ulbr.
  • Lupinus texanus Hook.
  • Lupinus texensis' Hook.
  • Lupinus tidestromii Greene
  • Lupinus tomentosus
  • Lupinus tominensis Wedd.
  • Lupinus truncatus Hook. & Arn.
  • Lupinus vallicola A. Heller
  • Lupinus variicolor Steud.
  • Lupinus villosus Willd.
  • Lupinus westianus Small
  • Lupinus williamsianus C. P. Sm.





Histoire

Culture

Le lupin est d'un grand intérêt biologique et écologique car :

  • c'est une plante rustique et résistante ;
  • il supporte, beaucoup mieux que le soja ou le pois, l'absence de traitements insecticides et fongicides.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Utilisations

Alimentation humaine

Tramousses (graines saumurées de Lupin blanc consommées à l'apéritif)

La graine de lupin, également appelée par métonymie lupin, est un aliment. Comparaison des valeurs nutritionnelles par type de farine (% sur matière sèche de graines décortiquées) :[5]

Lupin Soja Farine de blé
Protéines 43 41 11
Lipides 12 25 1
Fibres 27 12 2
glucoses 13 14 60

C'est un légume sec plat ; certaines variétés comme le lupin jaune amer nécessitent un trempage prolongé dans de l'eau salée avant consommation, et doit être cuit plusieurs heures pour éliminer les alcaloïdes (comme la lupanine à ne pas confondre avec la lupuline qui est produite par le houblon). Même cuit, il faut continuer à le faire tremper dans de l'eau froide salée pendant une semaine, en renouvelant l'eau deux fois par jour. Une mauvaise préparation pourrait le rendre toxique. Le lupin blanc, couramment cultivé depuis la Grèce antique, ou le lupin jaune doux ne contiennent par contre pas d'alcaloïdes.

Il peut être consommé sous forme de graine saumurée, appelée tramousse (sud de la France, Espagne (pays dans lequel les graines de lupin portent le nom d'altramuces), Portugal, Maghreb (lupin blanc)). Mais également Équateur, Bolivie, Pérou (Lupinus mutabilis, contenant de la spartéine, que l'on trouve également dans le genêt à balais), ou sous forme de semoule à galettes. Au Brésil, il est consommé sous forme de bière. Les Égyptiens déjà le consommaient, ainsi que les Mayas et les Incas (Lupinus mutabilis). L'agriculture du lupin en Europe s'est probablement implantée en Grèce antique, puis a continué sa progression par la Rome antique.

Cette plante protéagineuse, parfaitement adaptée aux climats européens, est d'un grand intérêt en tant que ressource en protéines végétales. Quatre espèces présentent aujourd'hui un intérêt agronomique pour l'alimentation humaine :

Alimentation animale

Trois espèces de lupins originaires du bassin méditerranéen, le lupin blanc, le lupin jaune et le lupin bleu, sont largement cultivées pour l'alimentation du bétail et des volailles.

Les alcaloïdes des lupins amers peuvent engendrer des syndromes neurologiques, analogues au lathyrisme. Les graines toxiques de lupins provoquent chaque année la perte de nombreuses têtes de bétail et de moutons dans les cordillères de l'ouest américain[6].

Toutes les variétés, qu'elles soient douces ou amères, peuvent provoquer des intoxications du bétail, appelées lupinoses, lorsqu'elles sont contaminées par des champignons tels que Phomopsis leptostromiformis ou Diaporthe toxica[7]. Ces champignons produisent des mycotoxines, appelées phomopsines, qui entraînent des lésions au foie.

Utilisation dans l'industrie

Les graines de lupin peuvent être utilisées par les industriels comme émulsifiant biologique ; elles peuvent compenser le manque de lysine de la farine de blé dans les produits céréaliers ; elles peuvent se substituer aux œufs dans les produits destinés aux personnes allergiques aux œufs.

Le lupin comme plante ornementale

Lupin ornemental (Lupinus polyphyllus)

De nombreuses espèces de lupins sont également cultivées dans les jardins, recherchées pour leurs grappes colorées. Les "hybrides de Russell" (Lupinus X russellii.hort) aux grandes fleurs et aux coloris très variés, créés par George Russell (1857-1951), sont parmi les plus connus.

Le lupin comme engrais vert

Le lupin récupère l'azote de l'air, le recycle dans le sol et limite les apports d'engrais pour les cultures suivantes ; c'est un engrais vert. Il permet également de produire le lupinex, fertilisant naturel et protecteur[8]

Aspects économiques

Production

La production de lupin en Europe a été de 145 000 tonnes en 2001 (92 000 tonnes en 1999) soit + 58 %. La Commission européenne à la recherche appuie plusieurs projets de recherche et développement européens.

Les lupins blanc et bleu ont été sélectionnés pour éviter les traitements de désamérisation (enlever le goût amer). Ces variétés douces contiennent moins de 200 ppm d'alcaloïdes.

Production en tonnes. Chiffres 2003-2004
Données de FAOSTAT (FAO)

Australie 953000 86 % 996000 86 %
Chili 43520 4 % 43520 4 %
France 23979 2 % 23000 2 %
Fédération de Russie 20000 2 % 20000 2 %
Maroc 14000 1 % 14000 1 %
Espagne 9800 1 % 11500 1 %
Autres pays 41126 4 % 42690 4 %
Total 1105425 100 % 1150710 100 %

Échanges

Aspects culturels

Dans l'épisode 37 des Monty Pythons, le hors-la-loi Dennis Moore vole des lupins aux riches pour les donner aux pauvres.

Arsène Lupin est le nom d'un héros de roman policier créé par Maurice Leblanc.

Rémus Lupin est le nom d'un personnage important dans la saga Harry Potter de J.K Rowling.

Notes, sources et références

  1. Patagonia y Antártida, Vida y Color, Patagonia and Antarctica, Life and Color, Maria luisa Petraglia de Bozón y Norberto Domingo de Bolzón, Buenos Aires, 2005, ISBN 987-43-9902-3
  2. Jacques Papineau et Christian Huyghe, Le lupin doux protéagineux, éditions France Agricole, Paris, 2004 (ISBN 2-85557-112-X), p. 15.
  3. (en) Boguslav S. Kurlovich, Intraspecific Diversity of Lupins, The scheme of classification of Lupinus albus L.
  4. (en) Hot spots revisited, Horn of Africa Biodiversityscience.org, University of Virginia
  5. atouts nutritionnels
  6. Dr. Hutchins, R. E. 1965. Tha Amazing Seeds. New York: Dodd, Mead & Company.
  7. Williamson et al. (1994)
  8. (en)Use of Lupinex to increase crop yield and improve harvest quality with lesser nitrogen fertilization sur inist.fr

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Beltéky, Kovàcs, Desbrosses, Le lupin, histoire et utilisation de l'une des légumineuses les plus riches du monde en protéines, UNAPEL, Millançay, 1983, 124 p.
  • Jacques Papineau, Christian Huyghe, Le lupin doux protéagineux, éditions France agricole, Paris, 2004, Coll. Produire mieux, (ISBN 2-85557-112-X), 176 p.

Liens externes

Taxinomie

Autres documents



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lupin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lupin 3 — Lupin III Article de la série Manga Liste des mangas par titre français autre A B C …   Wikipédia en Français

  • lupin — [ lypɛ̃ ] n. m. • XIIIe; lat. lupinus ♦ Plante herbacée (légumineuses papilionacées) dont différentes espèces sont cultivées comme fourrage, engrais vert ou plantes ornementales pour leurs grappes de fleurs. « des lupins bleus s élevaient en… …   Encyclopédie Universelle

  • Lupin — ist der Name von Christian von Lupin, ein Minnesänger des 14. Jahrhunderts Friedrich Freiherr von Lupin (1771–1845), bayerischer Staatsbeamter und Mineraloge Kurt von Lupin (1867–1938), deutscher Generalmajor und Ritter des Pour le Mérite Arsène… …   Deutsch Wikipedia

  • lupin — LUPÍN s.m. Gen de plante erbacee din familia leguminoaselor, cu frunze compuse din foliole înguste alungite şi cu flori albastre, galbene sau albe, cultivate ca furaj, ca plante ornamentale sau ca îngrăşământ verde (Lupinus). – Din fr. lupin.… …   Dicționar Român

  • Lupin — Porté en Savoie, c est un ancien nom de baptême (latin Lupinus, dérivé de lupus = loup). Un mystérieux saint Lupin est vénéré à Carcassonne, un autre fut évêque de Chartres …   Noms de famille

  • Lupin — Lupin, Friedrich Freiherr von L., geb. 1771 in Memmingen, studirte 1790 in Göttingen die Rechte u. Mineralogie, wurde 1794 Stadtgerichtsassessor u. 1801 Kanzleidirector daselbst, ward 1804 beim Bergwesen beschäftigt u. trat, als das… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Lupin — Lupin, Friedr., Freiherr von, geb. 1771 zu Memmingen, bayer. Oberbergrath, gest. 1845 auf seinem Landgut Illerfeld bei Memmingen, humoristischer Schriftsteller. »Schulrede, geschrieben am Sylvesterabend 1837 von Florian Felbel« Leipzig 1838;… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Lupin — Lupin,   früherer Name der chinesischen Stadt Manzhouli …   Universal-Lexikon

  • lupin — turlupin …   Dictionnaire des rimes

  • lupin — plant of the genus lupinus, late 14c., from L. lupinus, name of the plant, noun use of an adjective meaning of a wolf (see LUPINE (Cf. lupine)). The reason for association with the animal is unclear; perhaps it was so called because of a belief… …   Etymology dictionary

  • Lupin — (izg. lipȅn), Arsène m DEFINICIJA popularni lik lupeža galantnih manira iz romanȃ francuskog pisca M. Leblanca (1864 1941) …   Hrvatski jezični portal


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.