Luminance

Luminance

En physique, la luminance est l'intensité d'une source étendue dans une direction donnée, divisée par l'aire apparente de cette source dans cette même direction.

Ne pas confondre la luminance tout court, qui est une grandeur photométrique (dépendante de la sensibilité de l'œil humain), avec son homologue la luminance énergétique, qui concerne tous les rayonnements visibles ou non et dont l'unité est le watt par mètre carré et par stéradian, symbole W/(m².sr). La grandeur correspondant à un rayonnement monochromatique est la luminance énergétique monochromatique dont l'unité est le watt par mètre cube et par stéradian, symbole W/(m³.sr).

Sommaire

Définition

La luminance lumineuse est l'intensité lumineuse d'une source lumineuse étendue dans une direction donnée, divisée par l'aire apparente de cette source dans cette même direction.

L'unité de luminance lumineuse est la candela par mètre carré, symbole cd/m² ; elle remplace la précédente unité équivalente, le lumen[1] par mètre carré et par stéradian, symbole lm/(m².sr).

Autres unités n'appartenant pas au Système international :

  • le nit, 1 nit = 1 cd/m²
  • le stilb (sb), 1 sb = 1 cd/cm² = 10 kcd/m²
  • l'apostilb ou blondel (asb), 1 asb = 1/π cd/m² ≈ 0,318 cd/m²
  • la candela per square inch, 1 cd/in² ≈ 1550 cd/m²
  • la candela per square foot, 1 cd/ft² ≈ 10,764 cd/m²
  • le lambert (L) (1 L = 1/π cd/cm² ≈ 3183 cd/m²
  • le footlambert (fL ou flam), 1 fL = 1/π cd/ft² ≈ 3,426 cd/m²
  • le skot, 1 skot = 1 masb ≈ 0,318 mcd/m²

Luminance absolue

Fonction spectrale d'efficacité lumineuse

La CIE a défini des systèmes colorimétriques correspondant à la vision de l'observateur moyen, moyenne d'un groupe d'observateurs dénués de défauts de vision. Pour ce faire elle a placé chacun de ceux-ci devant un coin réfléchissant, une lumière de couleur pure (contenant une seule longueur d'onde) étant envoyée de chaque côté. L'observateur devait alors comparer leurs intensités subjectives.

Dans une première phase la comparaison de couleurs du spectre lumineux prises deux à deux à permis de classer les différentes couleurs selon l'intensité ressentie. Ceci a conduit à la détermination de la couleur qui a l'intensité subjective la plus forte ; c'est un vert-jaune situé vers le milieu du spectre de longueur d'onde proche de 555 nm.

Dans une seconde phase l'observateur a dû ajuster l'intensité de chaque couleur pure pour que celle-ci lui paraisse identique à celle d'une lumière vert-jaune d'intensité choisie comme unité. Cela a abouti à une courbe d'efficacité lumineuse spectrale en fonction de la longueur d'onde. Cette fonction vaut zéro aux deux extrémités du spectre visible et une présente un maximum dont la valeur est arbitrairement normalisée à un.

Cette fonction de la longueur d'onde λ, notée V(λ), relie la luminance, intensité subjective d'une lumière, à son intensité objective.

Dans le cas d'un spectre continu, les intensités individuelles sont infiniment petites. Ceci conduit à considérer la luminance énergétique spectrale S(λ), densité d'énergie dans un intervalle infiniment petit , exprimée en W.sr-1.m-2.m-1. En fonction de celle-ci, la luminance en cd.m-2 se calcule par

\displaystyle L=Y =K.\int\limits_{380~nm}^{780~nm} S(\lambda).V(\lambda). \mathrm d\lambda, K étant égal à 683 lm.W-1 selon la définition de la candela.

Cette formule relie l'énergie lumineuse (visible) à l'énergie radiante.

Luminance relative

Lorsqu'un utilisateur travaille devant son écran, par exemple pour traiter une photographie numérique, la notion de luminance absolue définie précédemment est de peu d'utilité [2]. Les couleurs sont généralement représentées dans le système RVB Truecolor 24 bits. Chacune des primaires codée sur 8 bits possède des intensités allant de 0 à 255. Par cohérence la luminance doit également être codée de 0 à 255. La formule de transformation dépend du système RVB choisi. Pour sRGB elle s'écrit :

Y = 0.2126R + 0.7152V + 0.0722B

.

Ainsi la luminance maximale ne concerne que le blanc.

Perception visuelle de la luminance

Principalement en raison de la sensibilité des récepteurs de la rétine, la sensibilité de l'œil humain n'est pas la même sur l'ensemble du spectre de couleurs. Celui-ci s'étend du rouge (780 nm) au violet (400 nm) avec le jaune-vert au centre. Pour cette raison, le jaune-vert est la couleur la plus représentative du spectre lumineux. De plus, la couleur à laquelle l'œil est le plus sensible se déplace vers le bleu lorsque la luminosité ambiante diminue : c'est l'effet Purkinje.

Par ailleurs, la plupart des couleurs du spectre lumineux peuvent être recréées à partir de trois couleurs fondamentales en synthèse additive : le rouge, le vert et le bleu ou RVB (ou Red Green Blue en anglais ou RGB).

Synthèse additive des couleurs.
Synthèse additive de la luminance des couleurs.

Les lumières blanches analogues à celle du soleil sont composées de :

  • 30 % de rouge (680 nm)
  • 59 % de vert (545 nm)
  • 11 % de bleu (440 nm)

En réalité, l'œil perçoit comme blanches des lumières de compositions très différentes, après un certain temps d'accoutumance, à condition que ces lumières contiennent à peu près toutes les longueurs d'onde du spectre.

Ces proportions deviennent visibles dès que le mélange des couleurs primaires est converti en niveaux de gris. Des trois primaires, le vert est le plus lumineux, suivi du rouge, puis du bleu.

En outre la perception de la luminance d'un objet peut être modifiée par le contexte dans lequel il est placé. Cette observation est sans doute la conséquence de processus impliquant les aires visuelles supérieures du cortex.

La luminance en vidéo

Un signal vidéo est habituellement composé de trois signaux correspondant aux couleurs fondamentales sont notés :

On peut par commodité décomposer ce signal en trois autres composantes. La luminance est alors la partie du signal vidéo correspondant à l'intensité lumineuse produite, soit le niveau entre le noir et le blanc. La couleur et l'intensité de cette couleur correspondent à l'autre partie du signal, appelés respectivement chrominance et saturation.

Le signal de luminance est quant à lui noté Y (L dans Apple Shake). On a l'équation suivante :

Y = 0,299 R + 0,587 G + 0,114 B.

Dans les tubes cathodiques, le signal vidéo nécessaire pour produire une certaine luminance physique (donc en candelas) suit une loi non linéaire, c'est la fonction gamma.

La luminance en infrarouge

La bande spectrale de l'infrarouge s'étend de 0.9 micromètres à 14 micromètres.

De même que dans le visible il est possible de parler de luminance infrarouge.

La luminance réelle d'un objet combinée à l'équation de conservation de l'énergie donne la luminance apparente qui peut être mesurée grâce à un système optronique (camera thermique...).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Références

  1. Le lumen est l'unité de flux lumineux, et 1 lm = 1 cd.sr.
  2. en:Luminance (relative)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Luminance de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Luminance — is a photometric measure of the density of luminous intensity in a given direction. It describes the amount of light that passes through or is emitted from a particular area, and falls within a given solid angle. The SI unit for luminance is… …   Wikipedia

  • luminance — [ lyminɑ̃s ] n. f. • 1948; du rad. de lumineux ♦ Phys. Quotient de l intensité lumineuse d une surface par l aire apparente de cette surface pour un observateur lointain (exprimé en candela par mètre carré). ⇒ brillance. ● luminance nom féminin… …   Encyclopédie Universelle

  • luminance — luminousness, 1862, from L. luminantem (nom. luminans), prp. of luminare (see LUMINARY (Cf. luminary)) …   Etymology dictionary

  • luminance — [lo͞o′mə nəns] n. [< L lumen (gen. luminis), LIGHT1 + ANCE] 1. the quality or state of being luminous 2. a measure of the brightness of a luminous surface, measured in candelas per unit area …   English World dictionary

  • luminance — skaistis statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Paviršiaus elemento šviesos pasirinktąja kryptimi stipris, padalytas iš statmenosios to elemento projekcijos į statmeną pasirinktajai krypčiai plokštumą ploto. Matavimo vienetas …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • luminance — skaistis statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. brightness; luminance; luminosity vok. Helligkeit, f; Leuchtdichte, f rus. яркость, f pranc. brillance, f; luminance, f …   Fizikos terminų žodynas

  • luminance — /looh meuh neuhns/, n. 1. the state or quality of being luminous. 2. Also called luminosity. the quality or condition of radiating or reflecting light: the blinding luminance of the sun. 3. Optics. the quantitative measure of brightness of a… …   Universalium

  • luminance — lu•mi•nance [[t]ˈlu mə nəns[/t]] n. 1) the state or quality of being luminous 2) the quality or condition of radiating or reflecting light: the blinding luminance of the sun[/ex] 3) opt the quantitative measure of brightness of a light source or… …   From formal English to slang

  • Luminance — A&V The measurable, luminous intensity of a video signal. Differentiated from brightness in that the latter is nonrneasurable and sensory. The color video picture information contains two components: luminance (brightness and contrast) and… …   Audio and video glossary

  • luminance — skaistis statusas T sritis chemija apibrėžtis Šviečiančio ar šviesą sklaidančio paviršiaus šviesos ryškumas tam tikra kryptimi (Cd/m²). atitikmenys: angl. brightness; luminance; luminosity rus. яркость …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»