Lukas Podolski


Lukas Podolski
Lukas Podolski
Lukas Podolski 2.jpg

Situation actuelle
Club actuel Drapeau : Allemagne FC Cologne
Numéro 10
Biographie
Nom Lukas Podolski
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemagne
Naissance 4 juin 1985 (1985-06-04) (26 ans)
à Gliwice, Pologne
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Attaquant ou milieu offensif
Pied fort Gauche
Parcours amateur
Saisons Club
2002-2003 Drapeau : Allemagne FC Cologne B 1 (0) [1]
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
2003-2006 Drapeau : Allemagne FC Cologne 85 (51)
2006-2009 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 106 (26)
2009- Drapeau : Allemagne FC Cologne 77 (25)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2001-2002 Drapeau : Allemagne Allemagne - 17 ans 6 (2) [2]
2002-2003 Drapeau : Allemagne Allemagne - 18 ans 7 (4)
2003 Drapeau : Allemagne Allemagne - 19 ans 3 (6)
2004 Drapeau : Allemagne Allemagne Espoirs 5 (0)
2004- Drapeau d'Allemagne Allemagne 94 (43)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Lukas Podolski (né sous le nom polonais de Łukasz Podolski[3]) est un joueur de football professionnel allemand, né le 4 juin 1985 à Gliwice en Pologne. Il évolue au poste d'attaquant ou de milieu offensif.

Considéré comme l'un des grands espoirs du football allemand, Podolski a opté pour la sélection allemande comme Miroslav Klose, son habituel partenaire d'attaque en sélection. Il a été l'un des grands artisans des troisièmes places obtenues par l'équipe d'Allemagne lors des coupes du monde 2006 et 2010.

Sommaire

Biographie

Lukas Podolski est le fils de l'ancien joueur professionnel polonais Waldemar Podolski, sa famille a émigré en Allemagne alors qu'il était âgé de deux ans pour s'établir dans la région de Cologne, plus précisément à Bergheim. Lukas a une sœur de 5 ans son aînée qui s'appelle Justyna. Poldi a pu obtenir la nationalité allemande car ses grands-parents sont nés allemands. Podolski a eu un fils, né le 16 avril 2008, avec sa compagne Monika Puchalski.

Sa première saison parmi l'élite avec le 1.FC Cologne est la saison 2003-2004. Il s'y révèle quelques mois après le début du championnat et réussit à inscrire 10 buts en 19 matchs (record pour un joueur de 18 ans dans l'histoire de la Bundesliga).

Après ces excellentes prestations, il fait une demande à la PZPN et à Paweł Janas, le sélectionneur polonais de l'époque, afin de jouer pour l'équipe de Pologne. Il n'y aura pas de suite. Ses exploits ne laissent pas insensible Rudi Völler, le sélectionneur de l'Allemagne à l'époque, qui lui offre sa première cape en 2004. Il dispute son premier match contre la Hongrie le 6 juin 2004 à l'âge de 19 ans. Sa vision, sa vivacité et son efficacité devant le but lui valent d'être retenu pour l'Euro 2004 et la Coupe des Confédérations de la FIFA 2005, au cours de laquelle il inscrit trois buts.

Formé à Cologne, il reste fidèle à son club lorsque celui-ci est relégué au terme de la saison 2004. En deuxième division, il inscrit 24 buts et permet à son club de retrouver l'élite dès l'année suivante.

En 2006, il est retenu avec la sélection allemande pour la Coupe du monde. Titulaire, il forme avec Miroslav Klose (d'origine polonaise comme lui), un duo d'attaque très prolifique (8 buts à eux deux) et qui permet à l'Allemagne d'accéder jusqu'en demi-finale contre l'Italie (défaite 2 - 0). Podolski inscrira 3 buts lors du tournoi (dont 2 en huitième de finale contre la Suède) et sera nommé meilleur jeune joueur de la compétition par la FIFA. À l'issue de la Coupe du monde, il est transféré au prestigieux Bayern de Munich pour 10 millions d'euros.

Durant sa première saison dans le club bavarois, il ne parvient pas à s'imposer du fait de nombreuses blessures et ne marque que 4 fois en 22 matches. La saison suivante n'est guère plus brillante. Concurrencé par son compatriote Klose et l'italien Luca Toni à la pointe de l'attaque, il recule en milieu de terrain où son rendement devant les buts s'en ressent (5 buts en 25 matchs). Souvent blessé et barré par Franck Ribéry, Bastian Schweinsteiger, Klose ou Toni, Podolski est néanmoins régulièrement toujours appelé en sélection nationale. Il est même retenu par Joachim Löw pour disputer l'Euro 2008.

Ses débuts dans le tournoi sont remarqués puisqu'il marque 2 buts lors du premier match de l'Allemagne contre la Pologne, ainsi qu'un but contre la Croatie lors du second match de poule. Malgré la défaite allemande face aux espagnols en finale de la compétition, Lukas est le joueur le plus efficace de la compétition, avec 3 buts et 2 passes décisives, devant son compatriote Bastian Schweinsteiger (2 buts et 2 passes) et l'espagnol David Villa (4 buts) et puis le suisse Hakan Yakin (3 matchs et 3 buts). Une rendement d'autant plus positif que Lukas fut repositionné en milieu gauche pendant toute la durée de la compétition.

Dès le début de la Bundesliga, Podolski se plaint d'être à nouveau toujours sur le banc même avec l'arrivée de Jürgen Klinsmann; l'ancien sélectionneur d'Allemagne. La saison 2008/2009 ressemble à la saison précédente et Podolski alterne de bonnes prestations en équipe nationale tout en restant abonné au banc en club. Même si la blessure de Klose qui le rend indisponible pour la fin de saison lui offre du temps de jeu, Podolski ne fait visiblement plus partie des plans du staff bavarois pour la saison suivante. Le club du FC Cologne soucieuse de s'attacher les services de son ancien attaquant, a même lancé une page internet destinée à réunir les fonds nécessaires à payer l'indemnité de transfert de l'international allemand. Il s'agissait de proposer aux fans acheter chaque pixel d'un portrait de Podolski afin de réunir 10 pour cent de son indemnité de transfert évaluée à dix millions d'euros. Pour la petite histoire, l'ancien champion du monde automobile Michael Schumacher aurait fait un don de 875 euros pour le retour de Podolski à Cologne[4]. Malgré l'intérêt porté par la Juventus et le Real Madrid, "Poldi" partira bien rejoindre le FC Cologne, son club formateur, à l'issue de la saison 2008-2009. Alors que la saison 2008/2009 est sur le point de se terminer, Podolski a créé une petite polémique lors d'un match de qualification entre le Pays de Galles et l'Allemagne en giflant le capitaine de la sélection allemande, Michael Ballack, en cours de match. Cela a cependant été vite désamorcée par le sélectionneur allemand, la fédération et les différents acteurs de la polémique[5].

Sa saison 2009-10 n'est pas brillante: à l'issue de celle-ci, Podolski devient le détenteur d'un triste record : 1425 minutes sans marquer de but en Bundesliga ! Néammoins, il brille toujours en Nationalmannschaft. Joachim Löw garde toute confiance en lui, et le sélectionne pour le Mondial 2010. Celui-ci lui rend cette confiance, en inscrivant le premier but de son équipe (8ème minute) lors du premier match contre l'Australie, sur une frappe surpuissante, bien servi par Thomas Müller. Lors du match suivant qui se soldera par une défaite contre la Serbie (1-0), il devient le deuxième joueur allemand à rater un penalty lors d'une Coupe du monde, succédant à Uli Hoeness en 1974. En huitième de finale contre l'Angleterre, il livre un match plein, inscrivant le deuxième but de son équipe, sur un petit pont contre le gardien James, et participant énormément au travail défensif par la suite.

Lors de la première partie de la saison 2010/11, Lukas se plaint du manque d'ambition de son club, le FC Cologne, et parle de promesses non tenues par ses dirigeants. En janvier 2011, Lukas est nommé capitaine du FC Cologne[6]. Joueur fonctionnant à la confiance, Podolski hausse dès lors son niveau de jeu et les résultats de son équipe s'en ressentent.

Podolski en 2005

Carrière

Palmarès

en club

en sélection

Distinctions personnelles


Ses statistiques

Ce tableau résume les statistiques de Lukas Podolski durant toute sa carrière[7].

Championnat Coupe nationale Coupes d’Europe
Saison Club Pays Division Matchs Buts Assists Matchs Buts Matchs Buts
2003-04 FC Cologne Drapeau d'Allemagne Allemagne 1.Bundesliga 19 10 0 1 0 0 0
2004-05 FC Cologne Drapeau d'Allemagne Allemagne 2.Bundesliga 32 24 11 2 5 0 0
2005-06 FC Cologne Drapeau d'Allemagne Allemagne 1.Bundesliga 32 12 7 1 0 0 0
2006-07 Bayern Munich Drapeau d'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 22 4 3 3 2 7 1
2007-08 Bayern Munich Drapeau d'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 25 5 2 4 0 12 5
2008-09 Bayern Munich Drapeau d'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 24 6 7 3 1 4 2
2009-10 FC Cologne Drapeau d'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 27 2 4 4 1 0 0
2010-11 FC Cologne Drapeau d'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 32 13 8 2 1 0 0
2011-12 FC Cologne Drapeau d'Allemagne Allemagne 1. Bundesliga 11 9 1 0 0 0 0
1.Bundesliga 188 58 31 22 10 23 8
2.Bundesliga 32 24 11

Liens externes

Références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lukas Podolski de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lukas Podolski — Podolski (2011) Spielerinformationen Voller Name Lukas Josef Podolski Geburtstag 4. Juni …   Deutsch Wikipedia

  • Lukas Podolski — Football player infobox playername = Lukas Podolski dateofbirth = birth date and age|1985|6|4 cityofbirth = Gliwice countryofbirth = Poland height = height|m=1.82 currentclub = Bayern Munich clubnumber = 11 position = Forward [cite web | title =… …   Wikipedia

  • Lukas Podolski — Para otros usos de este término, véase Podolski (desambiguación). Lukas Podolski Apodo Prinz …   Wikipedia Español

  • Podolski — oder Podolsky ist der Familienname folgender Personen: Arkady Podolsky (* 1945), ukrainischer Schachspieler Boris Podolski (1896–1966), russischer Physiker Lukas Podolski (* 1985), deutscher Fußballspieler Łukasz Podolski (Radrennfahrer) (* 1980) …   Deutsch Wikipedia

  • Podolski (desambiguación) — Saltar a navegación, búsqueda Podolski o Podolsky es un apellido de origen polaco cuyo significado es el gentilicio de los nacidos en la región llamada Podolia. Tal apellido puede referirse a: Lukas Podolski, un jugador de fútbol nacido en… …   Wikipedia Español

  • Lukas — ist ein männlicher Vorname und Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Varianten 4 Vorkommen …   Deutsch Wikipedia

  • Lukas — or Lucas is the Latin form of the Greek name Loukas (Λουκάς). Sources indicate that the name originated from the biblical personality and gospel author Saint Luke.Meaning and different spellings*Croatian Luka *Czech Lukáš *English Luke/Lucas… …   Wikipedia

  • Lukas Sinkiewicz — Sinkiewicz avec Cologne, le 1er avril 2007 …   Wikipédia en Français

  • Waldemar Podolski — est un footballeur polonais à la retraite. Sommaire 1 Biographie 2 Anecdote 3 Voir aussi 3.1 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Lukasz Podolski — Der Name Łukasz Podolski bezeichnet mehrere Personen: einen deutschen Fußballspieler, siehe unter seinem deutschen Namen Lukas Podolski einen polnischen Radrennfahrer, siehe Łukasz Podolski (Radrennfahrer) …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.