Lugones


Lugones

Leopoldo Lugones

Leopoldo Lugones en 1922 (Caras y Caretas)

Leopoldo Lugones, né à Villa de María (département de Río Seco, Argentine) le 13 juin 1874, mort à Tigre le 18 février 1938, était un poète et essayiste argentin.

Biographie

Leopoldo Lugones est le fils de Santiago Lugones et Custodia Argüello. Au cours de son enfance, sa famille déménage à Santiago del Estero, puis à Ojo de Agua. Il reçoit une éducation catholique rigoureuse. Ses parents l'envoient ensuite passer son baccalauréat au Colegio Nacional de Córdoba, où il vit chez sa grand-mère maternelle ; ils l'y rejoignent en 1892. Lugones fait son entrée dans les milieux du journalisme et de la littérature.

En 1896, il part à Buenos Aires, où il épouse Juana González. Il se rend en Europe à deux reprises, en 1906 et 1911, comme c'était l'usage à l'époque chez ceux qui appartenaient à l'élite de la capitale argentine. Son seul fils, Polo, naît en 1897. Lugones est à l'origine de constantes polémiques à Buenos Aires, engendrée aussi bien par son œuvre littéraire que par ses fréquentes évolutions idéologiques - il passe par le socialisme, le libéralisme, le conservatisme et le fascisme. Déçu par le contexte politique des années 1930 et par l'échec de ses engagements personnels, il met fin à ses jours le 18 février 1938 dans une chambre de l'hôtel El Tropezón, à Tigre, en buvant un mélange de cyanure et de whisky.

Œuvres

Poésie

  • Las montañas del oro (1897)
  • Los crepúsculos del jardín (1905)
  • Lunario sentimental (1909)
  • Odas seculares (1910)
  • El libro fiel (1912)
  • El libro de los paisajes (1917)
  • Las horas doradas (1922)
  • Poemas solariegos (1927)
  • Romances del Río Seco (1938)
  • Cancionero de Aglaura (publication posthume)

Récits et romans

  • La guerra gaucha, (1905)
  • Las fuerzas extrañas, (1906)
  • Cuentos fatales, (1926)
  • El Ángel de la Sombra (1926)


  • Portail de l’Argentine Portail de l’Argentine
Ce document provient de « Leopoldo Lugones ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lugones de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • LUGONES (L.) — Lugones est considéré, avec Darío, comme l’un des plus grands poètes hispano américains du début du XXe siècle, à l’âge d’or du mouvement moderniste (el modernismo ). Le modernisme, tout en reconnaissant ses dettes envers les symbolistes français …   Encyclopédie Universelle

  • Lugones — puede referirse a: Leopoldo Lugones poeta y ensayista argentino. la parroquia española de Lugones, en el concejo de Siero, Principado de Asturias; la localidad argentina de Lugones, en el departamento Avellaneda de la provincia de Santiago del… …   Wikipedia Español

  • Lugones — es la segunda población en importancia dentro del concejo de Siero, en el Principado de Asturias, en el norte de España. El origen de su topónimo se debe a un pueblo prerromano de origen celta, los Luggones, pueblo que en su día ocuparon el… …   Enciclopedia Universal

  • Lugones — Leopoldo Lugones im Jahr 1922 Leopoldo Lugones (* 13. Juni 1874 in Villa de María, Departamento Río Seco, Córdoba, Argentinien; † 18. Februar 1938 in Tigre, Provinz Buenos Aires, Argen …   Deutsch Wikipedia

  • Lugones — Original name in latin Lugones Name in other language Llugones, Lugones State code ES Continent/City Europe/Madrid longitude 43.40272 latitude 5.81215 altitude 169 Population 14000 Date 2012 01 19 …   Cities with a population over 1000 database

  • Lugones — /looh gaw nes/, n. Leopoldo /le aw pawl daw/, 1874 1938, Argentine poet and diplomat. * * * …   Universalium

  • Lugones — /looh gaw nes/, n. Leopoldo /le aw pawl daw/, 1874 1938, Argentine poet and diplomat …   Useful english dictionary

  • Lugones (Siero) — Lugones/Llugones[1] Lugones parroquia de España …   Wikipedia Español

  • Lugones (Santiago del Estero) — Saltar a navegación, búsqueda Lugones Bandera …   Wikipedia Español

  • Lugones Argüello —   [lu ɣones ar ɣu̯ejo], Leopoldo, argentinischer Schriftsteller, * Villa María del Río Seco (Provinz Córdoba) 13. 6. 1874, ✝ (Selbstmord) Buenos Aires 19. 2. 1938; Journalist; neben R. Darío bedeutendster Lyriker des Modernismus, verherrlichte v …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.