Ludovic Lalanne


Ludovic Lalanne

Ludovic Marie Chrétien Lalanne (né à Paris le 23 avril 1815, décédé dans la même ville le 16 mai 1898) est un historien et homme de lettres français. Il était le frère de l’ingénieur et homme politique Léon Lalanne.

Son père, François Julien Louis Chrétien, docteur en médecine, a obtenu en 1820 un changement de patronyme, de Chrétien, il est devenu Chrétien-Lalanne (Lalanne était le nom de sa première épouse). Par la suite, il a abandonné la première partie de son nouveau patronyme. Ses enfants et petits enfants en firent de même, transformant éventuellement Chrétien en prénom auxiliaire[1].

Sommaire

Biographie

Élève au lycée Louis-le-Grand (Paul Dupuy s'appuie sur des témoignagnes de Ludovic pour une partie de sa biographie d'Évariste Galois), puis à l’École des Chartes, il devint archiviste paléographe (promotion 1841) et bibliothécaire de l'Institut.

Il fut membre résidant du Comité des travaux historiques et scientifiques, archiviste de la Société de l'École des chartes et président de la Société de l'histoire de France[2].

Œuvres

Ludovic Lalanne a publié de nombreux travaux (parfois en collaboration) dont :

  • Essai sur le feu grégeois et sur la poudre à canon, 1845[3]
  • Les pèlerinages en Terre Sainte avant les Croisades, 1845
  • Curiosités littéraires, 1845
  • Curiosités bibliographiques, 1845
  • Journal d'un bourgeois de Paris sous François Ier (1515-1536), 1854
  • Curiosités philologiques, géographiques et ethnologiques, 1855
  • Les tragiques d'Augrippa d'Abigné, 1857
  • Mémoires de Marguerite de Valois, 1858
  • Curiosités biographiques, 1858
  • Œuvres de Malherbe, 1862
  • Dictionnaire historique de la France, 1872-1877
  • Mémoires de Roger de Rabutin, comte de Bussy, 1882
  • Le Livre de fortune de Jehan Cousin, recueil de deux cents dessins inédits, 1883
  • Œuvres complètes de Pierre de Bourdeille, seigneur de Brantôme, 1864-1882
  • Journal du voyage du Cavalier Bernin en France, 1885
  • Œuvres de Lagrange, 1892
  • Brantôme sa vie et ses écrits, 1896

Lien externe

Références

  1. Note biographique sur Léon Lalanne, par Roger Lévêque [1]
  2. Voir la fiche sur Ludovic Lalanne dans l'annuaire prosopographique du Comité des travaux historiques et scientifiques.
  3. Cet ouvrage est disponible sur google books,[2], comme la plupart de ses autres écrits : [3]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ludovic Lalanne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Léon Chrétien-Lalanne — Léon Lalanne Léon, Louis Lalanne (de son vrai nom Chrétien Lalanne) (né à Paris le 3 juillet 1811, décédé dans la même ville le 12 mars 1892) est un ingénieur et homme politique français. Il est le frère de l’historien Ludovic Lalanne. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Léon Lalanne — Pour les articles homonymes, voir Lalanne. Léon, Louis Lalanne (de son vrai nom Chrétien Lalanne) (né à Paris le 3 juillet 1811, décédé dans la même ville le 12 mars 1892) est un ingénieur et homme politique français. Il est le frère de… …   Wikipédia en Français

  • Agrippa D'Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Agrippa d'Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Agrippa d’Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Theodore Agrippa d'Aubigne — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Théodore Agrippa d'Aubigné — Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Agrippa d’Aubigné Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Théodore Agrippa d’Aubigné — Théodore Agrippa d Aubigné Pour les articles homonymes, voir Agrippa et D Aubigné. Théodore Agrippa d’Aubigné …   Wikipédia en Français

  • Brantôme (écrivain) — Pour les articles homonymes, voir Brantôme. Pierre de Bourdeille, dit Brantôme (1535 1614) Pierre de Bourdeille, dit Brantôme, abbé de Brantôme, n …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Sièges De La Guerre De Cent Ans — (1337 1453) La guerre de Cent Ans ne fut pas une guerre de batailles rangées, ce fut une guerre de coup de mains, de sièges et d embuscades. Sommaire 1 Origines de cette guerre 2 Principaux sièges 2.1 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.